Interview franchise Signarama

Interview d’Olivier Fossat, de la franchise Sign A Rama

Olivier Fossat - le

A l’approche de la fin de l’année, nous avons interrogé Olivier Fossat, responsable du développement de l’enseigne Sign A Rama en France, sur les performances du réseau, et sur la manière dont il envisage l’avenir, pour cette franchise spécialisée dans les solutions de communication visuelle pour entreprises et commerces. Interview

: Alors que nous arrivons à la fin de l’année 2012, où en est le déploiement du réseau de Sign A Rama ?

Olivier Fossat 2Olivier Fossat : D’origine américaine, Sign A Rama, qui existe depuis 25 ans, se développe partout dans le monde, puisque la franchise est présente dans une cinquantaine de pays aujourd’hui. En France, on compte 22 implantations, tant à Paris qu’en province.

Faut-il avoir des notions de PAO et de graphisme pour devenir franchisé Sign A Rama ?

Pas nécessairement : nous recherchons avant tout des personnes ayant des aptitudes de commerçant, sachant aller vers les autres. Des qualités de manager sont également intéressantes, puisqu’on est amené à travailler avec une petite équipe comprenant graphistes et commerciaux.

Où se passe la formation initiale ?

La première partie théorique s’étale sur 15 jours et peut être organisée soit en France, au siège, soit à un endroit plus exotique, le quartier général de Sign A Rama, à West Palm Beach, en Floride, aux Etats-Unis. Pour la partie pratique, une immersion est organisée pendant 3 semaines dans le réseau.

Etes-vous satisfaits de vos performances depuis le début de l’année ?

Nous aurons réalisé quatre ouvertures au 31 décembre en comptant Nancy qui approche, ce qui est une bonne performance dans le contexte économique actuel. De plus, notre nouveau concept de comptoir, réclamant un investissement moindre, fonctionne bien auprès des candidats, attirés par la montée en puissance graduelle des charges fixes permise par le décalage de la production en magasin.

Qu’en est-il de 2013 ?

Nous amorçons une nouvelle phase avec une première ouverture au Luxembourg, et nous avons un projet à Paris. Nous espérons ouvrir entre 4 et 6 points de vente l’an prochain, si tout se passe bien.

Comment expliquez-vous votre succès ?

Notre croissance à deux chiffres s’est poursuivie tout au long de l’année 2012, malgré un environnement économique plus terne. Nous le devons à nos efforts commerciaux redoublés, à la qualité de notre service et au développement de notre activité grands comptes qui permet à des réseaux ou à des entreprises multi-sites de bénéficier du suivi centralisé de nos prestations.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

B2B : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Pano
Pano

Rejoignez le secteur de la Signalétique publicitaire et publicité adhésive

Apport 20 000 €

Franchise HOQUET BUSINESS
HOQUET BUSINESS

Marque dédiée à l'accompagnement des spécialistes en transaction de commerces et d'immobilier d'entreprises

Apport 80 000 €

Franchise Signarama

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé Signarama il faut un apport personnel de 40 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise communication
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Signalétique ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Signalétique, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise communication

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Sowink
Sowink

Apport 0 €

Franchise Pano
Pano

Apport 20 000 €

Franchise easyVirtual.tours
easyVirtual.tours

Apport 5 000 €