Ouvrir une franchise à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, Île-de-France)

Plus peuplée de toutes les communes franciliennes hormis la capitale, la ville de Boulogne-Billancourt bénéficie de nombreux pôles économiques attractifs.

Avec près de 120 000 habitants Boulogne-Billancourt dans le département des Hauts-de-Seine est l’une des villes les plus importantes d’Île-de-France. À proximité immédiate de l’ouest de Paris à seulement quelques kilomètres du XVIème arrondissement, la commune connaît un essor économique sans précédent grâce à l’attractivité de l’axe nord-sud La Défense-Vélizy-Villacoublay. Avec plus de 12 000 entreprises et commerces répartis dans toute la ville, Boulogne-Billancourt profite aux franchisés pour une première installation. Celle-ci constitue en effet le deuxième parc francilien en termes d’implantation d’entreprises et reste l’un des tout premiers pôles économiques de la région parisienne.

Avec un important passé industriel dû au secteur automobile et en particulier avec le siège social de Renault, la ville des Hauts-de-Seine accueille également de nombreuses firmes et succursales à l’instar de Bouygues Telecom, TF1, Boursorama, Lagardère ou Rhodia.

Ville la plus attractive des Hauts-de-Seine, Boulogne-Billancourt est résolument tournée vers le secteur tertiaire avec 9 entreprises sur 10 créées dans les services. Près de 40% de ces créations sont dédiées aux services aux entreprises d’où des opportunités majeures pour l’emploi. La population de la commune dispose alors d’un important revenu et la ville se classe au 5ème rang des villes françaises en termes de richesse par habitant.

Partie intégrante de la communauté d’agglomération du Grand-Paris-Seine-Ouest, Boulogne-Billancourt constitue une ville propice à l’établissement d’une franchise grâce à ses nombreux axes commerciaux. Le boulevard Jean-Jaurès en centre-ville, le centre commercial Les Passages ou encore Marcel-Sembat et la rue du Château profitent aux investisseurs pour une primo-installation dans le commerce du prêt-à-porter.

L'observatoire vous recommande ces enseignes