Dossiers de la franchise

En pleine crise, 5 grandes fédérations du commerce s’activent pour leurs adhérents

Publié par , le | Franchise grande distribution

Commerçants indépendants, franchisés, franchiseurs, succursales..c’est l’ensemble de la filière du commerce qui est impacté par l’épidémie de Coronavirus/Covid-19. Face à cette situation compliquée, 5 grandes fédérations du commerce (dont la Fédération française de la franchise (FFF), la Fédération du Commerce Associé (FCA), Procos, l’Alliance du Commerce, La Fédération Nationale de l’Habillement (FNH) tirent la sonnette d’alarme auprès des pouvoirs publics. Ils réclament, à juste titre, toute une série de mesures et d’actions pour enrayer la baisse d’activité.

En pleine crise, 5 grandes fédérations du commerce s’activent pour leurs adhérentsConscients des difficultés de certains de leurs adhérents, elles demandent un renforcement des aides gouvernementales et appellent à la solidarité les bailleurs, les banquiers et les assureurs pour faire face aux conséquences de cette nouvelle crise. « Face à cette situation exceptionnelle, il est impératif que le Gouvernement renforce plus encore les aides proposées aux entreprises pour faire face à l’impact économique direct sur l’ensemble des commerçants. Quant aux franchisés, qui ont eux aussi fortement subi les vagues successives des manifestations depuis 2 ans, certains n’auront pas la capacité financière de se relever s’ils ne sont pas accompagnés par des mesures d’assouplissement fiscales et sociales. En effet, la grande majorité des franchisés sont des TPE qui emploient en moyenne 9 salariés. Ainsi, nous comptons sur des aides renforcées du Gouvernement pour diminuer l’impact sur nos commerces », déclare Véronique Discours-Buhot, Déléguée générale de la Fédération française de la franchise.

Pallier aux baisses d’activité des magasins

Actuellement, tous les commerçants sont impactés, pour la troisième fois en 14 mois, par une nouvelle crise, celle de l’épidémie de Coronavirus/Covid-19 qui se propage en France, après les grèves contre la réforme des retraites et les manifestations des « gilets jaunes ».

D’ores et déjà, on observe depuis le passage en stade 2, le 29 février, une accélération rapide de la baisse de fréquentation et des chiffres d’affaires sur l’ensemble du territoire, aussi bien dans les magasins implantés dans les grandes villes que dans des zones plus rurales. Dans les zones touristiques et celles directement impactées par le virus, cette baisse entraîne déjà des fermetures partielles ou totales de magasins.

Des mesures d’urgence demandées

C’est donc l’ensemble des acteurs du commerce – enseignes succursalistes, commerces franchisés, indépendants, coopératifs et associés – qui souffre fortement de cette crise sanitaire exceptionnelle, et voit leur pronostic vital engagé, certains étant déjà en état d’urgence absolue. Ce sont les 3,6 millions d’emplois du commerce qui sont en jeu, particulièrement au sein des petites et moyennes structures dont l’assise financière est plus fragile.

Aujourd’hui, l’urgence est de répondre aux difficultés de trésorerie rencontrées par les entreprises. Les 5 fédérations demandent donc au Gouvernement le renforcement des mesures de soutien mises en place avec notamment des dégrèvements automatiques de charges fiscales et sociales pendant toute la durée de la crise. Les Fédérations en appellent également à la solidarité des acteurs de l’immobilier commercial, pour accorder aux commerçants les réductions de loyers indispensables pour adapter les coûts d’exploitation à la réalité de l’activité des magasins. « Les commerçants sont fragilisés par les crises successives, les conséquences prévisibles de la crise sanitaire en cours réclament la mise en oeuvre dès à présent de dispositifs d’accompagnement à la hauteur des enjeux et des risques pour les entreprises et leurs salariés. Cette mobilisation de tous les partenaires des commerçants est indispensable et le gouvernement doit aider à sa mise en place très rapide pour préparer au mieux les acteurs à affronter les semaines à venir. C’est important pour le commerce et c’est important pour les territoires », indique Emmanuel Le Roch, Délégué Général de Procos, Fédération pour la promotion du commerce spécialisé.,

Guide de la franchise 2021

Téléchargez gratuitement la dernière édition de notre Guide de la franchise qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Télécharger

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mini, super et hypermarchés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance
Commerces avec prix stables et bas toute l’année
Supeco

Commerces avec prix stables et bas toute l’année

Apport 7 500 €

Distribution de produits alimentaires
Casino Supermarchés et Hypermarchés

Distribution de produits alimentaires

Apport 600 000 €

Réseau de distribution hard-discount
Netto

Réseau de distribution hard-discount

Apport 90 000 €

Enseigne de pizzeria, restauration italienne et vente à emporter, proposant des pizzas cuites au feu de bois.
Signorizza

Enseigne de pizzeria, restauration italienne et vente à emporter, proposant des pizzas cuites au feu de bois.

Apport 100 000 €

Distribution fournitures de bureau et papeterie
Calipage

Distribution fournitures de bureau et papeterie

Apport 50 000 €