Comment ouvrir une agence immobilière ?

Après la crise financière de 2008 qui a bien affecté l’économie mondiale, le marché immobilier en France a commencé à se rafraîchir et à reprendre progressivement à partir de 2016. D’ailleurs, un nombre de ventes global atteignant 986 000 a été réalisé en 2017 (contre 845 000 en 2016), selon la Fédération Nationale de l’Immobilier. Toutes les régions ont profité de cette embellie du nombre de ventes, avec cependant des différences entre les départements. Les résultats enregistrés ont encouragé plusieurs entrepreneurs à s’investir dans ce secteur porteur. Pour ceux qui s'intéressent au secteur, il faut savoir que la mise en place d’une agence immobilière passe par des étapes fondamentales et en prenant en considération des règlementations à ne pas négliger pour pouvoir exercer son activité.

Les étapes principales pour ouvrir une agence immobilière

Étant un métier réglementé, le futur agent immobilier doit tout d’abord vérifier son aptitude à exercer cette activité, de point de vue moral et professionnel (diplôme, expérience professionnelle). Les étapes suivantes sont également essentielles :

  • Faire une étude du marché.
  • Choisir l’emplacement et les outils de travail.
  • Établir un business plan pour pouvoir obtenir un prêt bancaire.
  • Identifier le statut juridique de l’agence.
  • Réaliser les démarches administratives (enregistrer l’établissement au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), souscrire l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle et la garantie financière, demander la carte professionnelle).

Il est conseillé d’être aidé par un expert-comptable, un conseiller juridique, un avocat, ou par la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI).

Réglementation et formations obligatoires pour les agents immobiliers

L’ouverture d’une agence immobilière demande obligatoirement la carte professionnelle obtenue sur demande d’immatriculation auprès du RCS.

Une assurance couvrant la responsabilité civile professionnelle doit être souscrite par la suite. Pour ceux qui désirent manier les fonds c’est-à-dire percevoir les fonds de mandants, locataires ou copropriétaires, une garantie financière sera donc nécessaire.

Afin d’obtenir la carte professionnelle, il faut être titulaire de l’un(e) des diplômes ou formations suivants :

  • Un brevet de technicien supérieur (BTS) spécialisé en immobilier,
  • Etudes supérieures en école supérieure de commerce,
  • Master en management de l’immobilier,
  • Un diplôme de l’Institut d’Etudes Economiques et Juridiques appliquées, en construction et habitation, option vente et gestion d’immeubles,
  • Tout autre cursus (minimum 3 ans) entrant dans un cadre juridique, économique ou commercial.
  • Titulaire du baccalauréat, il faut avoir une expérience professionnelle de 3 ans dans le secteur immobilier (10 ans dans le cas contraire).
  • Sans diplôme travaillant déjà dans l’immobilier, une validation des acquis d’expérience (VAE) est requise.

Délivrée par la CCI avec une validité de 3 ans, cette carte peut supporter six mentions : transaction sur les immeubles et les fonds de commerce, gestion immobilière, syndic de copropriété, marchand de listes, prestations touristiques et prestation de services.

Ouvrir une franchise immobilière, quels avantages ?

Les personnes qui n’ont pas de fortes aptitudes de communication, préfèrent être épaulées dans leur projet de création de l’agence immobilière. Intégrer un réseau de franchise représente dans ce cas la meilleure solution puisqu’il les fait bénéficier de la notoriété de sa marque et de ses campagnes de communication au niveau national. Ainsi, pas besoin, ou presque, d’investissement marketing : La confiance des mandants s’obtient d’autant plus facilement qu’ils connaissent la marque.

Adhérer à une enseigne nous empêche relativement d'être totalement indépendant, mais nous offre un accompagnement sur mesure. Le franchisé peut donc s’appuyer sur le savoir-faire de l’enseigne qu’il a intégré.

Le franchiseur peut également proposer des formations (apporter à son franchisé toutes les connaissances et compétences nécessaires à son activité), prendre en charge la partie publicitaire, ou encore renforcer la connaissance du marché environnant en soumettant son franchisé à ses propres études.

Recevoir la doc des ces enseignes rentables
Franchise Argo
Argo

Promotion immobilière

Apport 25 000 €

Franchise Laforêt Franchise
Laforêt Franchise

Laforet immobilier offre de bonnes perspectives

Apport 50 000 €

Franchise Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Le Réseau National Immobilier 100% Expert

Apport Apport selon projet

Franchise Espaces Atypiques
Espaces Atypiques

Agences spécialisées en immobilier contemporain

Apport 30 000 €

Un agent immobilier franchisé doit par ailleurs avoir les qualités suivantes :

  • Un bon manager, gestionnaire et commercial,
  • Avoir les connaissances de bases de son métier (techniques de ventes, aspects juridiques et réglementaires),
  • Etre motivé et doté d’un sens d’écoute et de négociation.

Des réseaux immobiliers à découvrir

Les conditions d’accès aux franchises sont variables en fonction des réseaux, de leur notoriété ou encore du degré d’assistance et d’accompagnement qu’elles proposent.

Les candidats à la franchise immobilière doivent disposer d’un apport personnel généralement compris entre 20 000 et 75 000 € selon les réseaux, pour un investissement global qui peut atteindre 160 000 €.

Leader mondial, Century21 rassemble environ 850 agences et 5 500 professionnels présents partout en France et intervenant sur tous les métiers de l'immobilier : transaction, gestion locative du syndic de copropriété, immobilier commercial.

  • Apport personnel : 75 000 €,
  • Droit d’entrée : 25 000 € HT,
  • Surface moyenne : 80 m2,
  • Investissement global : 150 à 150 000 €.

Le réseau Guy Hoquet est spécialisé dans tous les projets immobiliers : achat/vente (neuf et ancien), location, gestion locative, financement, immobilier d'entreprise, cession de fonds de commerce.

  • Apport personnel : 40 000 €,
  • Droit d’entrée : 18 500 € HT,
  • Surface moyenne : 60 m2,
  • Investissement global : 100 à 130 000 €.

Appuyée sur 60 ans d’expérience, la marque Nestenn s’est lancée en réseau de franchises depuis début septembre 2017 et réunit à ce jour près de 300 unités et 1 500 collaborateurs. L’enseigne met la relation client au cœur de ses priorités.

  • Apport personnel : 45 000 €,
  • Droit d’entrée : 18 000 € HT,
  • Investissement global : 100 à 150 000 €.

The Door Man est un réseau national de mandataires immobiliers développé par Pascal Beuvelet et Pierre Arnaud Mazzanti. Son concept présente deux types de mandats : le mandat Access et le mandat Premium.

  • Apport personnel : 15 à 20 K€,
  • Droit d’entrée : selon la taille de la concession territoriale exclusive,
  • Surface moyenne : 60 m2,
  • Investissement global : 40 à 50 K€.

Capifrance est le premier réseau immobilier en France composé uniquement d'agents commerciaux à domicile. Sans aucun apport personnel, la marque vous garantit une rentabilité à la hauteur de votre engagement. La rémunération atteint entre 65 à 98% de la commission d’agence par rapport à 40% en agence traditionnelle. Capifrance vous propose d’exercer votre activité en toute indépendance mais sans être seul.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Consultez les enseignes qui se développent dans le secteur franchise Immobilier et Agence immobilière.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote