Comment débuter / lancer un petit commerce ?

Ouvrir un commerce indépendant, grand ou petit, c’est adopter le statut du travailleur indépendant : une personne qui tient un commerce à son compte et qui est son propre patron. Le commerce indépendant est différent du réseau de franchises : il n’utilise pas l’enseigne d’un réseau. Lancer un commerce passe par ailleurs par quelques étapes essentielles… Focus…

débuter un petit commerce

Des idées de petits commerces à lancer :
Franchise Carrefour City
Carrefour City

Goûtez à la vie de quartier. Carrefour City est l’enseigne de proximité urbaine pour des courses efficaces au cœur de la ville.

Apport 7 500 €

Franchise Carrefour Express
Carrefour Express

Votre magasin voisin

Apport 7 500 €

Franchise Vival
Vival

L'enseigne de proximité par excellence

Apport 20 000 €

Franchise SPAR
SPAR

Une enseigne de notoriété internationale

Apport 40 000 €

Les étapes du lancement d’un petit commerce en France

Avant de se lancer, le futur chef d’entreprise doit se poser les bonnes questions sur sa personnalité et ses compétences :

  • Avez-vous l’expérience nécessaire (facteur de réussite et simplifiant le démarrage) ?
  • Votre organisation est-elle flexible ?
  • Votre sourire est-il à toute épreuve (aisance relationnelle) ?
  • Savez-vous négocier (face aux banques, aux fournisseurs, aux prestataires) ?
  • Pouvez-vous prendre des risques ? Le retour sur investissement est-il long. Avez-vous un revenu vous permettant d’absorber vos charges personnelles la première année ?

A voir : les enseignes de supérette pour lancer son petit commerce

Lancer son commerce avec une étude de marché

Ensuite, que vous souhaitiez ouvrir un petit commerce ou un grand magasin, une étude de marché est primordiale ! Il est ainsi nécessaire de se faire une idée sur ses mécanismes, ses leaders et leurs historiques, les prix pratiqués et les réseaux de distribution ainsi que les fournisseurs influents. Il doit d’ailleurs examiner les forces et les faiblesses de ses concurrents : identifier ses concurrents directs et indirects, comprendre leurs stratégies, leur positionnement,… Alors que certains secteurs sont en difficulté, d’autres sont en pleine expansion. Il faut donc se renseigner sur la croissance de son secteur d’activité afin d’être sûr du potentiel de son commerce.

Trouver un local adapté à un petit commerce en lancement

Pour trouver le local adapté au projet, le futur entrepreneur peut compter sur les petites annonces sur internet, les agences immobilières, les bailleurs sociaux… La qualité de son emplacement est le facteur déterminant de la réussite de son commerce. Lors de sa recherche, il doit tenir compte de :

  • L’accessibilité : proximité de résidence, d’école, de lieu de vie, de transports en commun ou de parking, de concurrents ou autres commerces,
  • Le loyer, qui sera une charge importante à couvrir chaque mois,
  • La cohérence du choix du quartier en fonction de la clientèle visée,
  • Les futurs projets d’aménagement urbains,
  • La fréquentation de la rue ou de la zone.

En recherchant son emplacement, le créateur doit s’intéresser aux produits qui seront vendus dans son commerce :

  • Quels produits voulez-vous vendre ?
  • Quels sont leurs points faibles ? Quels sont leurs plus-values ?
  • Qui seront vos fournisseurs ?
  • Quels services proposez-vous (Services après-vente, offre fidélité, livraison, formation/conseils, animations, horaires étendus, etc.) ?
  • A qui allez-vous les proposer ?
  • Jusqu’où s’étendra votre zone de chalandise ?

Business plan pour réussir l'ouverture d'un petit commerce.

Etablir son dossier économique ou encore ‘’business plan’’ est par la suite indispensable pour rechercher le financement de son projet. Les éléments financiers récoltés (montant des charges fixes et variables, besoins au démarrage de l’entreprise, besoins en fond de roulement, etc.) permettent d’évaluer concrètement la faisabilité et la viabilité financière du projet.

Des idées de petits commerces avec peu d'investissement
Franchise Natibox
Natibox

Réseau de concessionnaire exclusif de studio de jardin prêt à vivre

Apport 15 000 €

Franchise B&M / Babou
B&M / Babou

Distribution Discount

Apport 3 000 €

Franchise Vivaservices
Vivaservices

Enseigne multi-spécialiste de services à la personne

Apport 20 000 €

Franchise Repar'stores
Repar'stores

Réparation et modernisation des volets roulants et de stores

Apport 5 000 €

Concernant le statut juridique, il est recommandé de choisir entre l’EURL et la SASU, pour un projet seul, et entre la SARL et la SAS, pour un projet à plusieurs. Le statut d’auto-entrepreneur est assez mal adapté pour ouvrir un commerce indépendant, étant limité en termes de chiffre d’affaires. Avant de pouvoir ouvrir son commerce, le créateur d’entreprise doit aussi immatriculer sa structure.

Un novice peut se perdre dans le marché, c’est pourquoi il est conseillé de s’entourer des meilleures personnes (expériences, compétences) pour y parvenir. Selon le profil, l’emplacement, et l’apport financier nécessaire, il existe :

  • Des dispositifs d’accompagnement (couveuse d’entreprise commerciale, formation, accompagnement individuel),
  • Des possibilités de financement : prêt d’honneur, garantie bancaire, prêt bancaire, dotation sur concours, appels à projets FISAC, crowdfunding, etc.
  • Des services administratifs professionnels (rédaction des statuts, publication au BODACC, mise en réserve du capital social, etc.), tels que les experts-comptables, les juristes, etc.
  • Des suivis post-création (parcours AGEFIPH, Nacre 3, consultant indépendant, etc.).

Cette démarche peut être simplifiée si on opte pour la franchise comme méthode de lancement !

Les avantages de lancer son petit commerce en franchise

Connue pour être la forme la plus répandue du commerce organisé, la franchise désigne la représentation déléguée d’une marque qui concède au commerce portant son enseigne, son savoir-faire et son concept. Chaque franchise est considérée comme ‘’un franchisé’’, tandis que la marque principale est considérée comme étant ‘’le franchiseur’’.

La franchise : beaucoup d’avantages pour débuter un petit commerce rentable

  • Un concept clés-en-main, testé et éprouvé dans l’unité piloté,
  • Un accompagnement permanent, du franchiseur et des autres membres du réseau : l’expérience du franchiseur, une formation initiale, une formation continue, une visite régulière d’un animateur de réseau, un manuel opératoire régulièrement remis à jour, les conventions annuelles,…
  • La notoriété d’une marque reconnue : plus une marque est connue, plus le lancement de l’activité sera rapide,
  • Une dynamique de groupe : la notion de réseau implique également la mise en commun, le partage, la solidarité, l’émulation et la démultiplication des forces.

Guide de la franchise 2021

Téléchargez gratuitement la dernière édition de notre Guide de la franchise qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Télécharger

Idée de création de petit commerce - articles à voir :

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

86 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)