Interview franchise All4home

« Développer son entreprise, c'est aussi un projet de vie »

Willy Coleau, Franchisé à Melun et Fontainebleau - le

Willy Coleau a créé sa société le 15 mai 2018 et il a répondu à quelques questions, quelques jours avant de fêter ses deux ans d'activité auprès de All4home...

: Comment vivez-vous la crise actuelle ?

Willy ColeauWilly Coleau : Vous répondre que nous vivons bien cette crise serait un mensonge tant sur le plan humain qu’économique, mais nous avons accueilli l'annonce du confinement comme une décision sage et réfléchie du gouvernement. Réduire mon activité à la demande de mes clients très inquiets d’attraper le coronavirus était une décision difficile mais responsable. Cela fait aussi partie du métier de chef d’entreprise.
Sur un plan plus personnel cela me permet de passer plus de temps avec mes enfants, de réviser mes tables de multiplication avec eux et de mettre en pratique mes talents de fée du logis dans mon propre domicile.
Ma femme est aide-soignante et je ne peux que comprendre et encourager mes employés et mes clients à respecter au maximum les mesures de confinement et les gestes barrière.

Quelles conséquences a le coronavirus sur votre business ?

Les conséquences sont multiples mais la plus flagrante est la réduction conséquente d’activité et donc de chiffre d’affaires. Nous ne sommes pas à l’arrêt pour autant et nous continuons de répondre aux demandes de nos clients et de prendre de nouveaux clients notamment du monde médical qui ont besoin d’une aide à domicile pour aller travailler.

Qu'avez-vous mis en place pour limiter les effets de cette crise sanitaire ?

Au début j’ai essayé de m’approvisionner en équipements de protection pour maintenir mon niveau d’activité mais l’absence de masque - qui continue encore maintenant - m’a obligé à réduire mon activité. Sans ces équipements, il est hors de question de mettre en danger mon équipe et leur entourage, mes clients et leurs familles.
J’ai donc travaillé avec mon franchiseur sur les mesures sociales à mettre en œuvre en privilégiant en premier les arrêts de travail pour cause médicale ou pour garde d’enfants et en dernier recours les mesures d’activité partielle. L’important pour moi a toujours été depuis le début de cette crise de rassurer mes salariés et de préserver l’emploi.
Le développement de mon activité sur la dernière année étant important, je n’ai pas pu bénéficier de l’aide de l'État de 1 500€.

Comment êtes-vous accompagné par votre réseau ?

Le franchiseur a mobilisé toutes ses équipes pour m’accompagner au fur et à mesure du développement de cette crise.
Concrètement j’ai reçu des informations en continue sur les mesures à prendre en matière sanitaire : gestes barrières, achat de fourniture de protection. J’ai pu discuter avec l’équipe et avoir des conseils en matière sociale, sur la mise en place de l’activité partielle, sur les déclarations diverses à faire, sur les changements dans le calcul des paies…
Un accord-cadre avec la banque du réseau a permis immédiatement de me rassurer sur les délais de paiement ; pareil avec mes principaux fournisseurs pour alléger ma trésorerie.
Des modèles de communication à destination des salariés et des clients m’ont été fournis pour leur expliquer ce que nous mettions en place et pour maintenir le contact.
C'est pour tout cela que j'avais choisi l’enseigne All4home et ils ont assuré.

Est-ce que cette crise peut remettre en cause la survie de votre entreprise ?

C'est un risque que personne ne peut écarter, mais les mesures mises en œuvre vont me permettre de tenir et quand on est chef d’entreprise il faut se battre pour ce qui nous tient à cœur. Développer son entreprise, c'est aussi un projet de vie !

Êtes-vous optimiste pour la suite ?

Oui bien sûr. Beaucoup de nos clients m’ont fait parvenir des messages de soutien et je les en remercie énormément. Cela fait chaud au cœur. Je tiens aussi à remercier mon équipe qui a hâte de revenir sur le terrain et qui croit en notre projet. Beaucoup de mes clients ont suspendu les interventions mais je ne les ai pas perdus. L’activité va reprendre !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

8 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé All4home ?

Franchise All4home
All4home

Services à la personne, ménage, repassage et garde d'enfants

Apport 10 000 €

Intéressé par le secteur franchise ménage repassage ?
Pour créer une franchise All4home il faut un apport personnel de 10 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise service à la personne et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités