Interview franchise All4home

La protection des salariés avant tout chez All4home

Laurence Bucher, , Responsable du Développement - le

Nous nous sommes entretenus avec Laurence Bucher, Responsable du Développement de All4home, réseau de services à la personne. Celle-ci nous dit tout de la manière dont l'enseigne gère la crise actuelle du Coronavirus...

: Depuis quand avez-vous pris la mesure de l'ampleur du phénomène provoqué par le Coronavirus ?

Laurence Bucher, Laurence Bucher, : Dès le début du mois de mars, nous avons reçu les premiers signaux d’alerte, au moment où des membres de notre réseau nous ont rapporté les premiers cas de contamination dans la région Est. Cela nous a rappelé la période du SRAS, qui avait touché la France il y a 10 ans. Nous avons rapidement informé nos franchisés à propos des mesures sanitaires à mettre en place et nous avons communiqué sur les consignes utiles pour les aider à gérer au mieux une situation de crise plus ou moins avérée selon les départements. La priorité a été de protéger les équipes par une communication large sur les gestes « barrière » et les comportements à adopter et à rassurer nos clients sans être pour autant alarmistes.

Qu'avez-vous mis en place pour vos franchisés ?

Nous avons immédiatement informé nos franchisés sur les mesures sanitaires à mettre en place et sur les consignes utiles pour gérer au mieux une situation de crise plus ou moins avérée selon les départements. La priorité a été de protéger les équipes d’intervenants par une communication large sur les gestes « barrières » et les comportements à adopter. En parallèle nous avons souhaité rassurer nos clients sans être pour autant alarmistes.

La propagation de l’épidémie dans certaines régions et les annonces de ces derniers jours par le gouvernement nous ont amené à monter encore d’un cran notre accompagnement aux franchisés. Beaucoup d'entre eux ont pu poursuivre leur activité mais d'autres ont dû arrêter temporairement pour protéger leurs équipes sur le terrain, et ainsi participer à l’effort national permettant d'endiguer au plus vite le virus.

Quel message souhaitez-vous leur faire passer aujourd'hui, alors que nous sommes au début du confinement ?

Je souhaite au nom du groupe à féliciter l’ensemble des franchisés du réseau All4home pour leur attitude responsable et leurs équipes pour leur engagement. Ils peuvent compter sur nous et sur l’ensemble de nos partenaires pour faire corps et leur permettre de prendre les meilleures décisions pour leur entreprise dans un contexte aussi inédit. Je tiens aussi à remercier notre fédération, la Fédésap, pour la rapidité de leur intervention et la qualité de leur communication.

Commencez-vous à tirer des enseignements de cette crise sans précédent ?

Il est bien trop tôt pour tirer un premier bilan mais cette crise révèle combien il est primordial d'être suffisamment nombreux et bien organisés à la tête d’un réseau de services à la personne pour faire face. Car il s'agit de gérer en même temps les demandes des franchisés, celles des administrations, les inquiétudes des équipes terrain, les questions des clients, la communication en local et en nationale dans la presse et sur les réseaux sociaux, les mesures de sauvegarde de l’emploi…

Le reportage de notre équipe de Saint Louis sur la gestion du Coronavirus diffusé au journal de 20h sur France 2 la semaine dernière a permis de rassurer un peu notre réseau. Mais c’est un travail de chaque instant et l’exercice est d’autant plus difficile qu’il demeure de nombreuses incertitudes sur l’évolution de l’épidémie et sur les décisions du législateur.

Que demandez-vous aux pouvoirs publics ?

Actuellement, plusieurs questions restent sans réponse : pourquoi les pouvoirs publics n’ont pas pris plus tôt les mesures de « confinement » et de soutien annoncées le lundi 16 mars plus tôt ? Pourquoi l’approvisionnement en masque et en gel désinfectant est au point mort ? Pourquoi les mesures d’accompagnement pour sauvegarder l’emploi ne sont pas à la hauteur de l’impact que cette crise va avoir sur l’ensemble des entreprises de notre secteur ?

Pour le moment, nous nous tenons aux côtés de nos équipes pour faire face et nous les soutenons dans la poursuite du travail admirable qui leur incombe au jour le jour.

Nous espérons vivement que le gouvernement saura répondre positivement à nos questions avant fin mars pour nous permettre de faire notre travail au mieux et surtout de rebondir.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé All4home ?

Franchise All4home
All4home

Services à la personne, ménage, repassage et garde d'enfants

Apport 10 000 €

Intéressé par le secteur franchise ménage repassage ?
Pour créer une franchise All4home il faut un apport personnel de 10 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise service à la personne et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités