Interview franchise Crédit Conseil de France

Interview de Christian Boursillon, de Crédit Conseil de France

Christian Boursillon - le

Christian Boursillon présente la particularité d’être multi-franchisé de Crédit Conseil de France. C’est après une carrière dans le courtage financier qu’il a rejoint le réseau Saint-Georges dès 1997, réseau qui a pris le nom de Crédit Conseil de France en 2009. Interview

: De combien d’agences êtes-vous responsable ?

Christian Boursillon : Elles sont au nombre de quatre, dans des villes du Sud-Ouest de la France , à savoir Angoulême, Limoges, Pau et Périgueux. Leur éloignement raisonnable me permet de les visiter presque quotidiennement.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec une enseigne nationale ?

En premier lieu pour l’encadrement qu’apporte Crédit Conseil de France. En effet, faire partie d’un réseau permet de bénéficier des apports d’une structure nationale, et cela génère une multiplication des opportunités de contacts. La force d’un groupe nous donne aussi une grande latitude dans nos négociations avec les fournisseurs. L’ensemble du process a été réfléchi et mûri par le franchiseur, et l’appliquer avec sérieux augmente considérablement les chances de succès.

Vous ne faîtes donc qu’appliquer les directives de la tête de réseau ?

Pas du tout : Crédit Conseil de France ne se contente pas de nous fournir des solutions clé en main, mais prend également l’avis de ses franchisés en compte, à travers d’une animation très variée : une convention nationale une fois par an, des réunions régionales au cours desquelles nous nous retrouvons pour échanger et qui ont lieu tous les trimestres. Et bien entendu, nous profitons d’échanges en one-to-one lors des visites du franchiseur dans nos agences.

Quel type de formation les franchisés suivent-ils ?

La formation initiale dispensée par Crédit Conseil de France permet aux franchisés d’acquérir une parfaite maîtrise de l’outil marketing. Par la suite, nous avons également accès à des ateliers portant notamment sur la prescription, qui donne aux employés une motivation supplémentaire. L’ensemble des formations est dispensée par un cabinet extérieur, ce qui favorise les échanges et nous évite de fonctionner en vase clos.

Aimeriez-vous ajouter un dernier mot ?

Le fait d’appartenir à une enseigne nationale permet de travailler dans un environnement serein, ce qui constitue un véritable luxe par rapport à un simple indépendant. Cela nous aide grandement à parer aux effets indésirables de la crise financière actuelle avec un maximum d’efficacité. Et puis, je dois admettre que la franchise Crédit Conseil de France est pour moi le meilleur compromis sur le marché : nous travaillons en direct avec nos fournisseurs, nous avançons plus vite que notre concurrence, nous nous remettons en question tous les jours. Je dois admettre que cette marque ma carrière par sa dynamique de groupe, mais aussi par sa singularité. Je ne regrette vraiment pas mon choix car c’est un choix gagnant.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Produits financiers, assurance : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

AXA Prévoyance & Patrimoine
AXA Prévoyance & Patrimoine

Expert de la Protection Sociale et Patrimoniale

Apport 0 €

Franchise CrediPro
CrediPro

Courtage en crédits professionnels

Apport 25 000 €

Franchise Crédit Conseil de France

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé Crédit Conseil de France il faut un apport personnel de 30 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise courtage crédit et assurance
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise courtage crédit et assurance

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise CrediPro
CrediPro

Apport 25 000 €