Interview franchise Happy Cash

« Nous recherchons des personnes à l'esprit ouvert, très autonomes et ayant l'esprit commerçant »

Pascal Lebert, Dirigeant - le

Réseau comptant près de 100 points de vente, Happy Cash propose son offre de produits d'occasion et d'achat-cash partout en France. Nous avons retracé le parcours de l'enseigne en compagnie de son dirigeant, Pascal Lebert, ainsi que ses perspectives...

: Pour commencer, comment faîtes-vous face à la crise du coronavirus ?

Pascal Lebert : Pascal Lebert DIrigeant de Happy Cash

Après deux mois de fermeture forcée en mars et avril, nous avons repris notre activité dès le mois de mai et nous avons constaté avec plaisir le retour de nos clients en nombre, au départ plus dans la vente que dans l'achat. Aujourd'hui, les choses se sont rééquilibrées et nous avons mis au point une procédure drastique afin d'assurer une sécurité sanitaire maximale, tant pour les produits, pour le personnel que pour les clients.

Revenons en arrière si vous le voulez bien. Comment Happy Cash a-t-il vu le jour ?

C'est en 2002 que la marque est née, et en 2007, nous passons à un développement sous licence de marque. C'est en 2010 que je prends la tête du groupe, qui connaît une forte croissance, notamment depuis l'intégration de Troc.com en 2019. Pour vos donner une idée, nous dénombrons aujourd'hui 189 magasins, contre 26 seulement en 2010.
2020 verra l'ouverture d'une dizaine d'unités, dont certaines sont exploitées par des multifranchisés ou d'anciens salariés, tous fidèles à notre enseigne. Nous couvrons désormais les villes d'Alençon, de Chécy (près d'Orléans) et Mulhouse arrive sous peu.

Où trouve-t-on vos magasins ?

Aussi bien en centre-ville sur moins de 100 m² (Happy Cash Services), qu'en périphérie ou proche banlieue. Nous disposons aussi de Happy Troc, qui se déploie sur 1 000 à 3 000 m², où l'on ajoute des services innovants comme la mise en relation directe entre vendeurs et acheteurs ou bien des prestations de vide-maison. La marque se déploie aussi à l'étranger, puisque nous sommes présents en Belgique, au Luxembourg, en Espagne et en Allemagne.

Qui sont vos candidats ?

Nous recherchons des personnes à l'esprit ouvert, très autonomes et ayant l'esprit commerçant, car le contact avec la clientèle est essentiel. Il est aussi nécessaire de ressentir une passion pour les produits anciens et d'être capable d'en déceler le potentiel à la revente.

Comment les accueillez-vous ?

Nous avons créé de toutes pièces un magasin virtuel, identique à nos points de vente existants, afin de mettre nos candidats en situation avant leur lancement. Nos divers modules de formation couvrent tous les sujets (management, comptabilité, direction, achat, vente...) et nous proposons à chaque fois trois niveaux, afin de nous adapter au mieux aux profils des franchisés.

                       Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Happy Cash ?

Franchise Happy Cash
Happy Cash

Achat vente de produits d'occasion - cash

Apport 50 000 €

Pour ouvrir une franchise Happy Cash il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise dépôt vente et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Actualités