Interview franchise Naturhouse

Entretien avec Amélie Bernard, Diététicienne du centre diplômée d’état

Amélie Bernard - le

Consciente d’aider les gens à se sentir mieux dans leur corps, Amélie Bernard accomplit sa mission de diététicienne avec détermination et satisfaction.

Amélie Bernard travaillait dans un chu avant d’intégrer le centre de Firminy et d’adopter la méthode naturhouse. Depuis, elle suit en consultation des patients et participe activement à leurs métamorphose. Amélie revient sur l’aventure.

: Que s’est-il passé lors de votre première consultation avec Véronique ?

Amélie Bernard : Je lui ai expliqué la méthode NaturHouse. Elle a découvert avec attention et j’ai vite compris qu’elle serait très motivée.
Ensuite j’ai réalisé une enquête sur ses habitudes alimentaires, la nature de son surpoids et ses conditions de vie. Cette étape est très importante puisqu’elle me permet de personnaliser le régime.

Quel était son principal problème ?

Infirmière, elle sautait pas mal de repas.
Nous avons trouvé des solutions ensemble pour éviter cette situation quitte à décaler les heures pour s’adapter à son rythme.

Pensez-vous que cela a été difficile pour Véronique d’atteindre son objectif de poids ?

Je n’ai pas eu cette impression puisque ça se passait très bien et sans trop d’effort. Elle ne s’est jamais plainte de la faim et suivais mes conseils sans problème.

Qu’est-ce qui est le plus important pour réussir ?

Il faut avoir le déclic et nos conseils aident à l’avoir. Il faut aussi être très motivé et nos consultations régulières permettent de maintenir la motivation à un très haut degré.

Le succès de la méthode NaturHouse, c’est qu’elle permet de lutter contre l’effet yoyo, n’est-ce pas ?

C’est grâce à la phase de stabilisation.Elle est très importante et dure parfois aussi longtemps que celle de perte de poids. Pendant cette période, nous réintroduisons tous les aliments. Pour préparer nos clients, j’en parle dès notre premier rendez-vous. La stabilisation nous permet également d’appliquer les principes d’une bonne alimentation: on peut manger de tout, mais il faut contrôler la fréquence. Nous espaçons alors les visites pour passer à une consultation tous les 15 jours.

Et après comment ça se passe ?

Nos clients savent qu’ils peuvent venir nous voir quand ils en ressentent le besoin. C’est le cas de Véronique, qui repasse de temps en temps pour nous donner des nouvelles, prendre des conseils ou acheter nos produits.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)

Faible apport : ces enseignes tendances recrutent

Franchise Sowink
Sowink

Réseau d'agences web locales, spécialisées dans l'accompagnement des petites entreprises

Apport 0€

Franchise Confiez-Nous
Confiez-Nous

Services à la personne avec abonnement mensuel

Apport 15 000 €

Franchise Naturhouse

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise Naturhouse il faut un apport personnel de 10 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise diététique
Votre projet de création s'oriente vers le secteur pas cher ou faible apport ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise pas cher ou faible apport, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise diététique

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise dietplus
dietplus

Apport 5 000 €

Franchise Studio Comme J'aime
Studio Comme J'aime

Apport 50 000 €

Franchise BodySano
BodySano

Apport 5 000 €