Interview franchise Réauté Chocolat

Témoignage de Christophe Baratte, franchisé Chocolats Roland Réauté

Christophe Baratte, le | Franchise commerce

Aujourd’hui âgé de 43 ans, Christophe BARATTE est devenu franchisé Chocolats Roland Réauté en juillet 2011, après avoir travaillé pendant 20 ans dans le milieu bancaire. Satisfait des performances de son premier point de vente d’Hénin Beaumont, il vient d’ouvrir une 2ème boutique à Seclin.

: Qu’est-ce qui vous a incité à devenir franchisé ? Quelle avait été votre expérience professionnelle précédente ?

Christophe BaratteChristophe Baratte : Avant de devenir franchisé, j’ai travaillé pendant près de 20 ans dans le milieu bancaire, en gravant plusieurs échelons, pour finir Directeur de groupe au sein d’une banque régionale, un poste qui me conduisait à chapeauter 10 agences et près de 70 collaborateurs. Je suis entré dans la banque à 19 ans et en suis en ressorti à 41 ans.

A l’approche de la quarantaine, j’avais envie de donner un nouvel élan professionnel à ma vie. J’ai commencé à y réfléchir et à être en veille pendant 3 à 4 ans. Le fait que ma femme soit commerçante a également pesé dans la balance. Elle exploite elle-même deux boutiques d’optique, dont une sous enseigne (KRYS).

Pouvez-nous expliquer ce qui vous a conduit à rejoindre le réseau Chocolats Roland Réauté ?

Je ne ciblais pas particulièrement le secteur du chocolat. Le hasard d’une rencontre… j’ai eu l’occasion de rencontrer lors d’un séjour en 2009 à La Rochelle, Eric et Isabelle VANDEVOORDE, qui ont ouvert la 1ere Franchise de l’enseigne Chocolats Roland Réauté. Leur retour d’expérience, ainsi qu’une visite dans leur boutique dès le lendemain, m’ont convaincu. Le projet a commencé à murir, j’ai quitté la banque un an et demi plus tard après cette rencontre.

Dans le cadre d’une franchise, je cherchais tout d’abord un concept novateur, ce qui est le cas de l’enseigne « Chocolats Roland Réauté ». Je souhaitais également une activité avec une masse salariale facilement maitrisable.

Ce métier était donc nouveau pour vous, pouvez-vous nous détailler comment s’est déroulée la formation avant de se lancer ?

La formation est très complète. On apprend l’ensemble du programme sur 4 ou 5 semaines de formation théoriques mais aussi pratiques. Tous les aspects du métier son abordés : du produit, au marketing, en passant par la gestion du point de vente. En plus de cela, la tête de réseau nous accompagne à l’ouverture, avec une assistance durant 2 semaines au lancement du point de vente. A ce moment précis, un animateur vient nous épauler.

Vous êtes encore un jeune franchisé. Comment s’est déroulé votre démarrage de votre activité ? Cela a-t-il été conforme à vos attentes ? Avez-vous d’autres projets sous enseigne ?

J’ai ouvert mon premier magasin en juillet 2011. Nous avons réalisé un très bon démarrage avec une forte affluence. Même si j’estime que l’on peut encore faire mieux, mon point de vente d’Hénin Beaumont fait partie des magasins performants du réseau. Pour le premier exercice sur 12 mois, ce point de vente a réalisé un chiffre d’affaires de 800 000 € hors taxes.

Je ne vous cache pas que j’ai été très satisfait de cette première année d’activité. D’où mon projet d’ouvrir un second point de vente très vite. Cette boutique de 260 m² a ouvert ses portes le 8 février 2013 à Seclin.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Chocolat : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Péchés Gourmands
Péchés Gourmands

Biscuits - Confiseries - Chocolats

Apport 60 000 €

Franchise De Neuville
De Neuville

Rejoignez le n°1 du chocolat français

Apport 50 000 €

Vous souhaitez devenir franchisé Réauté Chocolat ?

Franchise Réauté Chocolat
Réauté Chocolat

Fabricant français et franchiseur reconnu

Apport 100 000 €

Intéressé par le secteur franchise chocolat ?
Pour créer une franchise Réauté Chocolat il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chocolat et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise De Neuville
De Neuville

Apport 50 000 €

Franchise Yogurt Factory
Yogurt Factory

Apport 30 000 €