Interview franchise Tom&Co

« Tom&Co propose à ses franchisés un véritable partenariat »

Dimitry Notte, Franchisé - le

Avec son épouse, Dimitry Notte vient d’ouvrir une franchise Tom&Co à Hazebrouck. Avant d’intégrer le réseau, il a travaillé deux ans chez sa sœur, propriétaire de trois Tom&Co en Belgique. 

: Quel a été votre parcours professionnel avant de devenir franchisé Tom&Co ?

Dimitry NotteDimitry Notte : Après avoir obtenu un CAP conducteur routier, j’ai exercé ce métier pendant dix ans. J’aimais cette activité mais ne voyant pas d’évolution dans ma carrière et étant tout le temps sur les routes pour un salaire qui restait faible, j’ai décidé de travailler pour moi, à mon compte. Mon épouse a quant à elle travaillé dans le secteur du prêt-à-porter.

Comment êtes-vous devenu franchisé Tom&Co ?

Après avoir arrêté ma carrière de chauffeur routier, j’ai rejoint ma sœur qui est à la tête de trois magasins Tom& Co en Belgique. J’ai travaillé dans son point de vente durant deux ans pour apprendre le métier. A l’issue de cette période, avec mon épouse, nous avons contacté le franchiseur Tom&Co pour étudier les possibilités d’une implantation en France. Nous avons rencontré le responsable de développement de l’enseigne et le Pdg du réseau qui ont validé notre candidature. Nous avons ouvert notre franchise Tom&Co à Hazebrouck le 19 mai dernier.

Pourquoi avez-vous opté pour l’enseigne Tom&Co ?

Le réseau Tom&Co propose à ses franchisés un véritable partenariat. Il y a une grande possibilité d’échange avec le franchiseur qui nous laisse une certaine part de liberté dans les décisions que nous pouvons prendre. Aujourd’hui, je me sens véritablement indépendant tout en bénéficiant du soutien du réseau. Par ailleurs, l’enseigne est vraiment à l’écoute des retombées terrain. Ainsi, par exemple, si nous souhaitons distribuer un produit qui n’est pas représenté au sein de la centrale d’achats, le franchiseur fait son possible pour l’intégrer à son offre. Tom&Co est toujours ouvert à la discussion, c’est vraiment appréciable.

Que s’est-il passé entre le momeQue s’est-il passé entre le moment où vous contacté le réseau et l’ouverture de votre franchise ?nt où vous contacté le réseau et l’ouverture de votre franchise ?

La recherche du local nous a beaucoup mobilisés. Nous avions en vue un premier local mais cette recherche n’a pas abouti, un promoteur ayant proposé de louer l’intégralité de l’emplacement pour y développer une salle de sport alors que nous souhaitions n’en louer qu’une partie. Le réseau nous assisté pour louer notre emplacement actuel : 470 m² situés sur un ancien emplacement occupé par Leclerc. Nous avons attendu que l’hypermarché déménage et s’installe en face de notre local pour ouvrir le point de vente.

La recherche du local  nous a pris au total une petite année.

Comment avez-vous été formé par l’enseigne ?

Mon épouse et moi-même avons suivi une formation initiale de quatre semaines. Elle dure normalement six semaines mais ayant une expérience de deux ans au sein du point de vente de ma sœur, sa durée a été réduite. Cette période de formation nous a permis de mieux appréhender notre future clientèle française, qui est très différente de la clientèle belge, et nous as également permis de revoir les bases du métier.

Quel investissement a été nécessaire pour ouvrir votre point de vente et quel chiffre d’affaires comptez-vous réalisé à terme ?

L’investissement global s’est élevé à 400 000 euros et nous avons apporté 30% de ce montant en fonds propres. Durant la période de recherche de financement, le franchiseur nous a épaulés et la banque qui a accepté de nous suivre dans ce projet avait déjà financé l’ouverture d’une franchise Tom&Co. A terme, notre unité devra réaliser entre 25 et 30 000 euros de chiffre d’affaires par semaine.

Comment se déroule votre activité, deux semaines après l’ouverture de votre magasin ?

Nous dépassons notre prévisionnel et sommes donc plutôt satisfaits ! Nous enregistrons des retours très positifs de la clientèle tant au niveau du concept, que de l’offre proposée ou encore de la réactivité de notre équipe. 

Comment envisagez-vous votre avenir au sein du réseau Tom&Co ?

J’aimerais bien entendu développer mon activité en ouvrant un deuxième point de vente, voire un troisième ! C’est encore un peu tôt pour l’envisager mais c’est notre ambition à terme. 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Tom&Co ?

Franchise Tom&Co
Tom&Co

Accessoires et produits alimentaires pour animaux

Apport 100 000 €

Pour ouvrir une franchise Tom&Co il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise animalerie et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités