Dossiers de la franchise

Les boutiques de vélos électriques se lancent en franchise

Publié par , le | Franchise Automobile

Après une première apparition remarquée lors de l’édition 2014 de Franchise Expo Paris, le vélo électrique a continué sa percée dans le monde de l’entrepreneuriat en réseau et de nombreux points de vente ont ouvert partout en France. Les grands acteurs de la mobilité (Norauto, Feu Vert…) ont dans le même temps intégré cette nouvelle offre à leur catalogue. Etat des lieux.

Le pionnier du vélo elecrique : newteon

Franchise Newton ​Créé en 2005, Newteon a officialisé son lancement en franchise en 2014, à l’occasion de sa première participation à l’événement incontournable du secteur, Franchise Expo Paris. Ce fut l’occasion pour la marque de montrer ses nombreux modèles, en accès libres pour les visiteurs, qui ne se sont pas fait prier pour essayer les diverses montures exposées dans les allées de la porte de Versailles. Les recrutements ont démarré sur les chapeaux de roues et on trouve désormais des franchises Newteon en France, en plus des succursales déjà existantes. L’enseigne apporte à ses franchisés son savoir faire, un logiciel informatique facilitant la comptabilité et la gestion des stocks mais aussi et surtout des produits très porteurs, en ces temps de lutte contre la pollution.

Tomy Bike et son magasin de vélo electrique pilote

Une autre marque se déploie en France, sous le nom de France VEL. Un magasin-pilote a été ouvert à Marseille cette année et l'enseigne recherche des candidats pour dupliquer son modèle partout en France. Le point de vente commercialise les vélos Tomybike, proposant à l'achat une large gamme de deux roues et d'accessoires.

Les pouvoirs publics en première ligne pour booster l'utilisation du vélo

Il suffit d’ailleurs de constater la vitesse avec laquelle les mairies déploient les pistes cyclables dans les communes urbaines pour réaliser que le vélo électrique est tout simplement le moyen de transport idéal appelé à régner au XXIème siècle. La capitale parisienne et de nombreuses communautés d’agglomération ont d’ailleurs mis en place un système de subvention permettant à tout ménage se portant acquéreur d’un cycle à propulsion électrique de se voir rembourser 25% du prix d’achat, cette mesure datant du 24 juillet 2014 étant prise dans le cadre du développement des transports propres.

Des ventes de vélos électriques en hausse constante

Depuis le début de l’année, on note une progression sensible des ventes grâce aux progrès réalisés au niveau de l’encombrement des batteries, de leur durée de recharge et aussi des prix, qui ne cessent de baisser, puisqu’on trouve désormais des produits d’appel à moins de 400 €. Selon l’étude réalisée par le CNPC (Ecole Supérieure de Commerce du Sport), on devrait passer 20 000 vélos vendus en 2008 à quelque 200 000 en 2017, les achats étant réalisés chez des spécialistes sous enseigne (franchises ou succursales) pour 25% d’entre eux.

Les grandes marques de la mobilité déjà bien présentes sur le secteur

Afin de répondre aux demandes d’un public toujours plus nombreux et exigeant, les grandes enseignes de sport, comme Decathlon ou Go Sport, proposent depuis quelques années à leur catalogue des cycles électriques. Norauto investit également ce marché, mettant en avant une gamme de 15 articles, avec des prix s’échelonnant de 349€ à 1399€, assortis jusqu’au 16 novembre 2014 de 100€ d’accessoires offerts en cadeau. Pour qui souhaite essayer le vélo plutôt que l’acheter, ou pour les personnes n’en ayant besoin que sur une durée limitée, des formules de location sont disponibles. L’un des principaux acteurs de ce marché est Holiday Bikes, fililale d’ADA depuis 2006, qui permet au groupe de proposer tous les types de véhicules existants, du vélo traditionnel à l’utilitaire en passant par le scooter électrique. Feu Vert a intégré quatre vélos électriques à son catalogue lui aussi, afin de satisfaire une demande croissante des clients pour ce nouveau mode de mobilité. La marque donne à l’internaute la possibilité de vérifier très facilement la disponibilité de la monture de son choix, afin qu’il la retire dans le point de vente le plus proche sans délai.

Franchise Holiday Bikes

Les candidats à la franchise peuvent créer leur point de vente avec un investissement de départ raisonnable, de l’ordre de 10 000 €, pour certaines marques en fonction des emplacements… Le marché est naissant et il reste de nombreuses places à prendre, c’est donc le moment de se lancer sur ce marché, appelé à se développer sur le long terme.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Automobiles, cycles, motos.


Les 15 derniers articles du secteur