Interview franchise Album

Interview de Sébastien Le Gall, de la franchise Album

Sébastien Le Gall - le

A 50 ans, Sébastien Le Gall a souhaité quitter l’univers des télécoms, où il avait passé toute sa carrière, atteignant le poste de directeur de clientèle. Il a choisi de devenir chef d’entreprise, et dirige désormais une librairie Album dans le centre commercial de Parinor, où il travaille en compagnie de son fils. Il témoigne pour l’Observatoire

: Pourquoi avoir choisi la franchise Album ?

Sébastien Le Gall : J’étais client d’Album depuis des années, en tant que passionné de bandes dessinées, et je fréquentais assidûment la boutique de Bercy, avec mon fils aîné, lorsque nous sortions du cinéma UGC Ciné Cité Bercy à Paris. C’est dans le magazine d’Album que j’ai relevé une publicité proposant l’ouverture de boutiques en franchise. J’ai aussitôt envoyé ma candidature et j’ai rencontré Christophe Le Bel, le développeur du réseau, avec qui un accord a été trouvé rapidement.

Comment le franchiseur vous a-t-il aidé au démarrage ?

J’ai bénéficié de l’assistance de la franchise du franchiseur dans ma recherche de local : nous nous sommes tournés vers un emplacement en centre commercial, à Parinor en Ile de France. Puis préalablement à l’ouverture, j’ai effectué un stage d’un mois en immersion dans une boutique Album en activité, afin de me familiariser avec le fonctionnement du magasin, les approvisionnements et le logiciel, ce qui m’a permis d’être opérationnel dès le premier jour.

Quel bilan faîtes-vous de vos deux premières années chez Album ?

Nous avons eu la malchance d’ouvrir alors que la crise financière débutait, mais nous sommes parvenus à maintenir notre boutique à flots, avec l’aide et les conseils avisés de notre franchiseur, notamment en termes d’agencement ou de choix des titres et articles en vente. Le principal est de faire un métier qui me plaît, et d’avoir la chance de vivre de ma passion… Je vois l’avenir avec sérénité.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Rouge Papier
Rouge Papier

Papeterie magasin, fournitures de bureau et scolaire

Apport 30 000 €

Pour ouvrir une franchise Album il faut un apport personnel de 120 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise presse
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise presse

Interviews

Cette enseigne se développe et recherche des franchisés

Franchise Rouge Papier
Rouge Papier

Apport 30 000 €