Interview franchise Anacours soutien scolaire

« La franchise est un excellent moyen de franchir le pas vers l'entrepreneuriat »

Philippe Honoré, Franchisé à Brest - le

Franchisé à Brest, Philippe Honoré revient sur son parcours et sur l'accueil qu'il a reçu de la part d'Anacours, réseau spécialisé dans le soutien scolaire qu'il vient de rejoindre...

: Aviez-vous une expérience dans l'enseignement avant de rejoindre Anacours ?

Philippe Honoré 1Philippe Honoré : Pas précisément, mais l'enseignement m'est familier : ma femme est professeur, j'ai trois enfants qui finissent leur scolarité et j'ai moi-même été formateur en entreprise. Après avoir obtenu mon diplôme d'ingénieur, j'ai travaillé pendant 10 ans dans l'industrie chez Alstom, puis 13 ans dans les hôpitaux dans le domaine des Achats et de la Logistique avant de décider de franchir le pas cette année pour devenir entrepreneur en rejoignant le réseau des franchisés d'Anacours.

Pourquoi avoir opter pour une franchise ?

J'ai trouvé que la franchise était un excellent moyen de franchir le pas vers l'entrepreneuriat. En France, nous avons la réputation d'une certaine complexité pour créer une entreprise. Rejoindre un réseau permet d'avoir un soutien dans plusieurs domaines et de gérer ces complexités plus facilement. Même si un entrepreneur peut bénéficier d'aide et de conseils, je ne regrette pas ce choix dans le contexte du COVID-19, où les difficultés se sont encore accentuées (financement, ventes).

Concrètement, comment s'est déroulée la formation ?

J'ai suivi une formation de 12 jours avant d'ouvrir, puis une semaine d'assistance au démarrage, en compagnie d'une personne sur site qui était notre formatrice). COVID-19 oblige, j'ai assisté à des modules à distance, avec un format très personnalisé.

Comment se passe votre démarrage ?

Cela fait un mois que mon agence a ouvert et pour le moment, ma journée se décompose ainsi : suivi des clients, gestion des contacts, tâches administratives, prospection commerciale et enfin recrutement des enseignants.

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle sur votre activité ?

Notre plan de communication a été quelque peu perturbé (pas de Street Marketing, pas d'inauguration en physique sur l'agence...) mais on essaye de compenser via des canaux plus "distants" . Nous respectons à la lettre les distances en agence et favorisons au maximum les contacts par téléphone et par mail.

Un dernier mot à ajouter ?

Il a été très difficile d'obtenir des financements cet été. Espérons que cela soit très épisodique, et que cela était dû à un problème d'organisation des quatre banques que j'avais sollicitées. Nous souhaitons tous que cette période anxiogène alimentée par les médias et les réseaux sociaux ne dure pas, car nous ne bénéficions d'autant d'aides de l'Etat que d'autres secteurs.

               Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Anacours soutien scolaire ?

Franchise Anacours soutien scolaire
Anacours soutien scolaire

Gestion d'un centre de réussite scolaire

Apport 25 000 €

Intéressé par le secteur franchise Soutien scolaire ?
Pour créer une franchise Anacours soutien scolaire il faut un apport personnel de 25 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise formation et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités