Interview franchise BiBoViNo

« Nous sommes à la recherche de franchisés partout en Belgique »

Jean-Louis Thieblemont, Franchisé - le

Jean-Louis Thieblemont est master-franchisé du réseau BiBoViNo pour la Belgique. Il exploite également lui-même une boutique dans le pays, en association avec un partenaire. Il a accepté de répondre à nos questions à propos de son activité et des plans d’expansion sur le sol belge de la marque spécialisée dans la vente de vin en Bib

: De quel univers professionnel précédent venez-vous et comment êtes-vous arrivé dans le giron de BiBoViNo ?

Jean-Louis ThieblemontJean-Louis Thieblemont : J’ai travaillé pendant 30 ans dans l’audiovisuel en France, dans la ville de Strasbourg. J’ai alors souhaité changer de vie et ma compagne étant belge, j’ai décidé de m’installer à Bruxelles. J’y ai retrouvé Anthony Delens, avec qui nous avons rapidement eu l’idée d’ouvrir une boutique afin de vente de vin en Bib, car nous étions tous deux consommateurs de ce type de conditionnement, que nous estimons promis à un bel avenir.
Nous nous sommes alors mis à la recherche d’un concept correspondant à nos aspirations et nous nous sommes mis d’accord sur BiBoViNo.

Comment se sont déroulés les mois précédant l’ouverture ?

Les choses ont avancé de manière assez fluide : après un contact pris en décembre 2014, la boutique a ouvert ses portes dès le mois d’avril 2015, le temps de sélectionner et d’aménager un local adapté. Celui-ci est situé à Uccle, un quartier du sud de Bruxelles à la population cosmopolite, dans une rue très passante. Nous touchons des cibles de clientèle très diverses, allant des résidents  à des personnes travaillant pour les Institutions Européennes. Au bout d’un an, notre point de vente est toujours aussi dynamique et nos résultats vont au-delà de nos prévisions.

Sur quels points particuliers a porté la formation que BiBoViNo vous a fait suivre ?

Je n’ai pas eu réellement besoin de cours de management ou de gestion, ayant été chef d’entreprise par le passé. Aussi, la formation de BiBoViNo s’est appesantie sur l’aspect produits et sur le fonctionnement de la boutique au jour le jour.
Jean-Louis Thieblemont

Avez-vous des contacts réguliers avec les autres franchisés ?

Tout-à-fait. Le réseau organise régulièrement des réunions transverses au cours desquelles nous échangeons des idées afin de faire avancer tout le réseau dans son ensemble.

Pouvez-nous faire un point sur le développement de l’enseigne en Belgique, territoire pour lequel vous jouez le rôle de Master-franchisé ?

Le concept de BiBoViNo plaît beaucoup en Belgique, car les habitants sont certainement moins attachés à la bouteille en verre que cela peut être le cas sur d’autres territoires. En plus de notre boutique d’Uccle, nous avons ouvert en quelques mois des unités à Wavre et à Auderghem. Notre objectif est de poursuivre le maillage des communes situées dans la partie wallonne puis nous ferons de même sur la côte flamande. En résumé, nous sommes dès aujourd’hui à la recherche de franchisés partout en Belgique.

               Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé BiBoViNo ?

Franchise BiBoViNo
BiBoViNo

Un double concept Caviste et Bar à vins

Apport 50 000 €

Pour créer une franchise BiBoViNo il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise de vin et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités