Interview franchise Crédit Conseil de France

Interview de Gilles Gonzalez, de la franchise Crédit Conseil de France

Gilles Gonzalez - le

Agé de 37 ans, Gilles Gonzalez est installé à Salon-de-Provence, où il est franchisé de Crédit Conseil de France. Voici son parcours en quelques mots : après un BTS Action Commerciale, il travaille dans la grande distribution pendant deux ans, puis rejoint le milieu bancaire où il restera 10 années. En juillet 2007, il décide de monter son propre cabinet de courtage et de conseil en patrimoine, sous le nom de GMG Conseil. C’est alors qu’il fait la rencontre de Crédit Conseil de France. Interview

: Pour quelles raisons avez-vous désiré vous lancer dans la franchise ?

Gilles Gonzalez : J’ai pris cette décision pour passer le cap difficile de la crise financière, qui s’est déclarée au moment où j’ouvrais mon cabinet. J’ai constaté que la conjoncture favorisait les métiers relatifs à la restructuration de dettes, et c’est par l’intermédiaire de votre site, l’Observatoire, que je me suis rapproché de Crédit Conseil de France. Le discours des dirigeants m’a immédiatement intéressé et séduit. J’ai alors un rendez-vous avec Thierry Jaulois, responsable de la région PACA, et cette rencontre a été le facteur déclenchant pour intégrer 2CF : le groupe répondait totalement à toutes mes demandes en termes de process, de partenariat… Nous envisagions le métier sous le même angle.

De quel type d’aides avez-vous bénéficié au départ ?

Outre les aspects informatiques et communication, j’ai également reçu une grande aide sur le terrain où le franchiseur m’accompagnait physiquement les premiers temps, et encore aujourd’hui lorsque le besoin s’en fait sentir.

Racontez-nous votre journée type ?

Arrivé au bureau, je me connecte sur le logiciel de Crédit Conseil de France, qui permet de prendre les rendez-vous, de dresser des statistiques précises, de faire les relances, de gérer entièrement l’ensemble des tâches de mon agence. Il s’agit d’une sorte de « super assistante virtuelle »… Même si je pense tout de même embaucher une assistante commerciale cette année, pour faire face à la progression continue de mon activité.

Pour conclure, que diriez-vous à un candidat qui hésiterait à se lancer aujourd’hui ?

J’encourage sincèrement toutes les personnes qui se trouvent dans le même cas que moi à rejoindre une franchise, car cela permet de développer son activité beaucoup plus rapidement qu’en restant indépendant, et de trouver un appui non négligeable dans le contexte actuel.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Crédit Conseil de France ?

Franchise Crédit Conseil de France
Crédit Conseil de France

Intermédiaire opérations bancaires et courtage

Apport 10 000 €

Pour ouvrir une franchise Crédit Conseil de France il faut un apport personnel de 10 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise courtage crédit et assurance
Votre projet de création s'oriente vers le secteur pas cher ou faible apport ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise pas cher ou faible apport, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise courtage crédit et assurance

Actualités

Interviews