Interview franchise Idésia

« Si c’était à refaire, je resignerais tout de suite »

Gilles Ermel - le

C’est en 1989 que la carrière professionnelle de Gilles Ermel a débuté au GAN, en tant que mandataire puis à temps plein de 1991 à 1996. Après avoir ouvert son propre cabinet d’assurances, il se tourne vers le courtage et rejoint l’enseigne Idésia, il nous explique pour quelles raisons dans l’interview qui suit

: D’abord mandataire, vous avez choisi rapidement choisi de vous mettre à votre compte…

Gilles Ermel : En effet, c’est en 1997 que j’ai ouvert mon cabinet d’assurances sous mon nom. Après diverses rencontres et des opportunités professionnelles, je me suis lancé sur le créneau des prêts immobiliers. Puis est venu le moment où j’ai créé une véritable agence dédiée à ce métier, sous le nom d’AGE – Conseils et Finances.

Comment s’est passée l’intégration au sein d’Idésia ?

J’ai eu affaire au fondateur d’Idésia, M. Frédy Louis, en 2003, et nous nous sommes rendu compte que nous partagions une vision commune de notre métier, ce qui m’a incité à devenir apporteur d’affaires et prescripteur pour l’enseigne. C’est en 2012 que je suis devenu franchisé en bonne et due forme. La transition s’est passée de manière tout-à-fait naturelle, car nous avions déjà établi une relation de confiance. Etant du métier, je n’ai pas eu besoin de la formation IOBSP pour exercer sous Idésia, mais j’ai effectué un stage d’une semaine où le concept m’a été présenté dans ses moindres détails et où toutes mes questions ont trouvé une réponse immédiate et détaillée.

Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas ?

J’ai été convaincu par le fait qu’Idésia m’assurait d’exploiter en totale exclusivité le département du Haut-Rhin, dont je connais fort bien l’ensemble des acteurs économiques pour y avoir travaillé des années durant. Idésia m’a également apporté des contacts supplémentaires au niveau des banques avec lesquelles le réseau a passé des accords. Enfin, l’attrait financier n’a pas été étranger à ma décision.

Quel bilan faîtes-vous de vos deux années de franchise Idésia ?

Il est plus que positif : je travaille en totale autonomie tout en étant soutenu par le réseau, qui est en en plein développement. Idésia me fait bénéficier régulièrement de nouveaux produits répondant parfaitement aux demandes du marché. Je souhaite insister sur la très bonne entente qui règne au sein du réseau : nous échangeons régulièrement entre franchisés à l’occasion de la grande convention ou de réunions de travail, ce qui apporte un certain dynamisme à la marque et fait progresser l’ensemble des adhérents. En conclusion, si c’était à refaire, je resignerais tout de suite.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

4 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Idésia ?

Franchise Idésia
Idésia

Regroupement de Crédits

Apport 10 000 €

Pour créer une franchise Idésia il faut un apport personnel de 10 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise courtage crédit et assurance
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Courtage crédit ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Courtage crédit, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise courtage crédit et assurance

Actualités

Interviews