Interview franchise La Trocante

Un entretien avec Jean-Luc Morlec

Jean-Luc Morlec - le

2005 a été une année chargée pour l’enseigne de dépôt-vente la Trocante, avec la reprise du groupe Eurocash , l’ouverture de nouveaux points de vente et la mise en place de l’Académie Trocante. Jean-Luc Morlec, directeur du développement, nous parle de tous ces éléments et des changements qu’ils ont apportés à la Trocante.

: Pouvez-vous nous résumer le concept de La Trocante en quelques mots ?

Jean-Luc Morlec : En 1977, la Trocante était un dépôt-vente entre particuliers, pour tout ce qui concerne la maison. Mais depuis quelques années, nous avons diversifié nos activités, et si le dépôt-vente constitue toujours notre activité principale, représentant plus de 70% de notre chiffre d’affaires, nous sommes présents également sur le marché de l’achat-cash, et sur celui des ventes aux enchères, en collaboration avec des experts et des commissaires priseurs. Enfin, de plus en plus de nos produits sont disponibles et consultables directement sur notre site internet, qui se développe de manière exponentielle.

Vous avez récemment lancé l’Académie Trocante. Que recouvre ce terme ?

Cette académie nous permet de former nous-même notre personnel, par des contrats d’alternance prévoyant 250 heures de cours par an pour les vendeurs inscrits. Dès cette année, six personnes ont choisi de suivre cette formation originale, avec au bout l’assurance de trouver un poste qualifié au sein de l’un de nos magasins.

Quelques mois après la reprise de l’enseigne Eurocash, pouvez-vous nous faire un premier bilan ?

La douzaine de magasins Eurocash propose une offre complémentaire à la nôtre, principalement de l’achat cash sur des produits high-tech et culturels, avec une clientèle plus jeune que dans les magasins La Trocante. Nous sommes complémentaires, et cela nous permet de toucher tous les publics et d’élargir notre offre.

Quels sont vos projets pour les années à venir ?

Nous comptons participer à tous les grands salons de la Franchise, afin de recruter des personnes motivées, désireuses d’ouvrir des magasins la Trocante dans les zones où ne sommes pas encore implantés. Après une année 2004 de redémarrage, notre développement a repris de la vigueur en 2005, avec une dizaine de nouveaux franchisés depuis le début de l’année. Nous avons 60 magasins La Trocante en France, un en Espagne à Barcelone et un à Namur en Belgique. Dix Eurocash et une quinzaine de Trocante devraient voir le jour l’an prochain dans l’hexagone, et nous poursuivons également nos prospections à l’étranger.

Propos recuillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Occasion dépôt vente : ces enseignes tendances recrutent

Franchise Kilo Shop
Kilo Shop

Vente au kilo de vêtements et d’accessoires vintage

Apport 60 000 €

Franchise Cash Converters
Cash Converters

Achat et vente de produits d'occasion aux particuliers

Apport 50 000 €

Franchise La Trocante

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé La Trocante il faut un apport personnel de 70 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise dépôt vente et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Happy Cash
Happy Cash

Apport 50 000 €

Franchise Gamecash
Gamecash

Apport 50 000 €

Franchise Cash Converters
Cash Converters

Apport 50 000 €

Franchise Kilo Shop
Kilo Shop

Apport 60 000 €

Franchise Easy Cash
Easy Cash

Apport 50 000 €