Interview franchise L'Onglerie

« J’entends bien continuer à évoluer avec L’Onglerie »

Célia Moulia, Franchisée - le

Il y a cinq ans après dix ans passés dans le commerce à des postes salariés, Célia Moulia a saisi  l’opportunité de se lancer en franchise en reprenant un centre L’Onglerie à Issy-les-Moulineaux. Témoignage.

: Qu’avez-vous fait avant de rejoindre le réseau L’Onglerie en tant que franchisée ?

Célia MouliaCélia Moulia : J’ai été pendant dix ans salariée dans le commerce dans le secteur de la lingerie.

Dans quelles circonstances avez-vous décidé de rejoindre le réseau L’Onglerie ?

Célia Moulia - franchisé L’OnglerieA vrai dire, je n’avais pas vraiment pensé à être à mon compte un jour et j’ai rejoint la franchise un peu par hasard, suite à une rencontre avec la gérante du centre que j’ai repris. J’ai poussé la porte de son institut en tant que cliente lorsqu’elle m’a glissé qu’elle comptait bientôt céder son commerce. L’activité me plaisant beaucoup, j’ai repensé à notre conversation et j’ai décidé de me renseigner ! Timidement, je suis entrée en contact avec le réseau pour avoir quelques renseignements mais sans vouloir m’engager dans un premier temps. J’ai passé un premier entretien où le concept m’a été présenté. J’ai également pu découvrir l’aspect technique avec une formatrice de manière à m’assurer que cette activité pouvait me convenir.

Avec le recul, je pense que j’avais envie de créer mon entreprise mais je ne m’autorisais pas vraiment à y penser. Avec L’Onglerie, le feeling est bien passé et j’ai saisi cette opportunité d’entreprendre avec eux.

Vous n’aviez jamais créé d’entreprise. Est-ce que les démarches vous ont paru compliquées ?

Non, pas vraiment. Le franchiseur m’a bien accompagnée et je me suis entourée d’un expert-comptable ce qui m’a facilité la tâche.

Est-ce que le fait de reprendre un commerce plutôt que de le créer a facilité vos démarches ?

La gérante du centre que j’ai repris ne se plaisait pas dans son activité et ne s’occupait pas vraiment de développer son entreprise. Elle avait enchaîné des périodes de fermeture et la clientèle s’était doucement étiolée. Ma reprise s’est donc plus apparentée à une création car il a fallu redresser l’activité et faire revenir les clientes.

Célia Moulia

Comment s’est passé votre ouverture ?

Très bien, la clientèle est rapidement revenue et le chiffre d’affaires a tout de suite progressé. J’ai démarré seule. Aujourd’hui, nous sommes trois et l’activité s’est bien développée.

C’est un travail prenant et la pression est là mais je ne regrette pas ma reconversion !

Quels sont, selon vous, les atouts du réseau L’Onglerie ?

L’Onglerie est un réseau au fonctionnement familial qui gère parfaitement bien la communication avec ses franchisés. Nous avons affaire à une équipe disponible, prête à nous épauler. Enfin, ce qui me paraît important en tant que franchisée, c’est que je ne me sens pas seule. J’ai tissé des liens avec les autres franchisés et nous formons une grande famille. Enfin, si je me place du point de vue de la clientèle, nous leur apportons une expérience de plus de 30 ans avec un réel savoir-faire, c’est rassurant et c’est notre valeur ajoutée par rapport à des réseaux d’indépendants qui n’ont pas notre expertise sur ce métier.

Comment envisagez-vous votre avenir au sein du réseau ?

Il m’arrive de penser à ouvrir un second centre ou de de démanger sur un emplacement plus grand. Une chose est sûre c’est que je vais chercher à évoluer. 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 5 votants

Beauté, santé, remise en forme : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Fitness Park
Fitness Park

Salles de sport dernière génération

Apport 200 000 €

Franchise Dépil Tech
Dépil Tech

Technique d'élimination définitive des poils et embelissement de la peau

Apport 40 000 €

Franchise L'Onglerie

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour devenir franchisé L'Onglerie il faut un apport personnel de 15 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise manucure et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise ORPI
ORPI

Apport 40 000 €

Franchise Ethiko
Ethiko

Apport 10 000 €

Franchise HELP Confort
HELP Confort

Apport 30 000 €

Franchise Extravape
Extravape

Apport 10 000 €

Franchise Tryba
Tryba

Apport 40 000 €