Interview franchise Moa

« Moa est la seule enseigne multi-accessoires en France »

Cyrille Tarica - le

Dix ans après sa création, l’enseigne spécialiste des accessoires de mode Moa regroupe en France une quarantaine de points de vente en propre et en affiliation, et une vingtaine sont en cours d’ouverture en affiliation. Une dynamique lancée après la première participation du réseau à Franchise Expo Paris, en mars 2013. Et qui devrait se poursuivre puisque l’enseigne compte atteindre rapidement les 200 unités.

: Pourquoi avez-vous choisi la commission-affiliation pour développer Moa en France ?

Cyrille Tarica : La commission-affiliation induit une grande simplicité dans le flux des marchandises. Elle constitue le meilleur moyen pour assurer à nos partenaires d’avoir la collection la plus optimale possible. En tant que spécialiste du multi-accessoires de mode sur le marché français, nous jouons beaucoup sur l’impulsion de nouveautés. Nous faisons évoluer les poids de famille en fonction de la saisonnalité. Il est donc très important de bien gérer les flux de marchandises pour pouvoir optimiser les ventes au sein des boutiques. C’est également un système très confortable et souple pour le partenaire qui peut se concentrer sur l’exploitation de son point de vente et sur l’animation de ses équipes de vente. Notre métier est de leur assurer d’avoir la meilleure collection au meilleur moment et de les accompagner dans l’optimisation de leur chiffre d’affaires. La mode bouge très vite : il faut savoir jouer avec les nouveautés pour susciter l’impulsion d’achat chez les clientes. La commission-affiliation nous permet d’assurer ce dynamisme au sein des points de vente.

Où en est le développement de l’enseigne Moa en France et vers où allez-vous. Quelles sont vos priorités ?

Nous avons créé Moa il y a dix ans avec un but : lancer la première enseigne multi-accessoires française pour jeunes-femmes. Nous voulions leur offrir un total look accessoires, de la tête aux pieds, avec des gammes complètes, dans l’air du temps et à prix accessibles. L’entrée au capital du Groupe Etam nous a permis de nous développer rapidement pour atteindre une trentaine de points de vente il y a deux ans. Puis, nous avons décidé de réajuster le concept et le positionnement de Moa de manière à viser la jeune-femme plus que la lolita. Désormais, notre concept, moderne et transversal, nous permet de toucher aussi bien les adolescentes de 15 ans que les jeunes-femmes de 25 ans qui peuvent facilement s’identifier à la marque. Une fois notre concept et notre positionnement revus, nous avons décidé de participer pour la première fois au salon Franchise Expo Paris, en mars 2013. Nous y avons rencontré un succès assez conséquent puisque nous avons ouvert une vingtaine de boutiques en affiliation l’année passée. Du jamais vu pour notre enseigne.

Avec notre concept qui est facilement duplicable, nous avons désormais l’objectif d’atteindre assez rapidement les 200 points de vente en France en allant dans des villes plus petites et en offrant des gammes tendance à des prix accessibles grâce auxquelles nous pouvons toucher une clientèle plus large.

Notre nouveau concept nous permet également d’aller dans des villes où nous n’aurions pas pu nous implanter auparavant. Nous pouvons désormais aller sur des villes de 25 000 habitants avec un chiffre d’affaires tout à fait intéressant, comme à Cahors où notre boutique réalise, sur 50 m², environ 350 000 euros de chiffres d’affaires.

A l’étranger, nous sommes très présents au Moyen-Orient, dans la péninsule arabique. Nous avons beaucoup de demandes émanant de la Tunisie, de l’Algérie et de tous les pays du Golfe. Nous allons ainsi poursuivre notre implantation à l’international, et notamment dans les pays d’Europe de l’Est. Pour autant, 70% de notre chiffre d’affaires se fait en France et le développement au sein de l’Hexagone va rester notre priorité.

Quels sont les avantages concurrentiels de votre enseigne ?

Moa est la seule enseigne multi-accessoires en France. Nous travaillons toutes les gammes d’accessoires et cela nous permet d’être très réactifs en matière de tendances et d’ajuster en permanence nos collections en fonction des modes et de la saisonnalité, tout ceci dans le but d’optimiser toujours plus la performance des points de vente. Nous ne sommes pas enfermés dans une gamme unique de produits. franchise moa Notre positionnement fait également partie de nos points forts : nous proposons des produits mode et qualitatifs à des tarifs accessibles qui conviennent à une large gamme de clientes. Par ailleurs, la présence du groupe Etam nous a permis, malgré notre taille qui reste encore assez modeste, d’acquérir toutes les forces et automatismes des gros acteurs pour accompagner le partenaire pour qu’il puisse gérer au mieux sa boutique et son équipe de vente.

Notre potentiel de développement demeure important mais, malgré cela, notre notoriété est très bonne. Beaucoup de gens connaissent et apprécient notre marque. On le remarque notamment lorsque l’on ouvre un point de vente en province. Il existe un effet d’attractivité assez important.

Enfin, notre réseau est accessible pour les affiliés. Avec moins de 100 000 euros d’investissement global (hors local), ils peuvent ouvrir leur boutique. C’est assez rare dans le secteur de l’habillement.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

9 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Mode et équipement de la personne : cette entreprise en croissance recrute

Franchise Minelli
Minelli

Chaussures de qualité, sport, loisirs et mode

Apport 31 500 €

Franchise Moa

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise Moa il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise bijouterie et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Interviews

Actualités

  • 20 mai 2008
    Témoignage d'Hélène et Pascal Fontimp, franchisés Moa Après vingt ans passés à la tête de plusieurs boulangeries, Hélène et Pascal Fontimp ont souhaité changer de domaine d’activité. Doucement, ils regardent ce qui se passe au niveau de la franchise et rencontrent ...

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Tribu RH
Tribu RH

Apport 5 000 €

Franchise WINLIGHT International
WINLIGHT International

Apport 5 000 €

Franchise CF7 Sport Nutrition
CF7 Sport Nutrition

Apport 20 000 €

Franchise Minelli
Minelli

Apport 31 500 €