Interview franchise Naturhouse

« Naturhouse m’a permis d’assouvir mon envie de multi franchise »

Geoffrey Warembourg, Multi franchisé - le

Geoffrey Warembourg peut se targuer d’une reconversion professionnelle particulièrement réussie. Militaire de formation, il a ouvert son premier centre spécialisé dans la rééducation alimentaire sous enseigne Naturhouse en 2009. Depuis, il en a ouvert cinq de plus et ne compte pas s’arrêter là. 

: Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre le réseau Naturhouse ?

Geoffrey Warembourg : Après une formation à l’Ecole des Sous-Officiers, j’ai intégré l’armée de terre pendant six ans. Militaire, je travaillais plus spécifiquement sur les systèmes informatiques opérationnels et m’occupais essentiellement du renseignement sur le terrain. 

Comment passe-t-on de l’armée au rééquilibrage alimentaire ?

J’adorais l’armée mais j’ai toujours voulu créer mon entreprise. Pendant un temps, j’ai pensé me lancer seul mais n’ayant ni la formation ni toutes les compétences nécessaires, je me suis orienté vers la franchise. J’ai cherché le concept qui pouvait me correspondre sur l’Observatoire de la franchise et je suis tombé sur l’enseigne Naturhouse. J’ai préparé mon projet de création pendant six mois en étudiant le concept, en réalisant mon business plan. Je suis allé voir les banques, j’ai cherché un local… Et je me suis lancé.

J’ai arrêté mon activité militaire en août 2009 et, le mois d’après, j’ouvrais ma première unité sous enseigne Naturhouse à Aubenas dans l’Ardèche.

Qu’est-ce qui vous a convaincu chez Naturhouse ?

Le concept Naturhouse répond à un vrai besoin. Complètement dans l’air du temps, j’avais eu l’occasion de constater le succès remporté par cette enseigne en Espagne. En 2009, le réseau débutait son développement en France et comptait seulement 80 centres. Ce maillage encore confidentiel me laissait donc entrevoir de belles perspectives de développement dans ma région puisque je savais d’ores et déjà que mon ambition était de devenir multi franchisé.

Par ailleurs, le concept n’est pas si éloigné de l’armée puisqu’il s’agit de nutrition, d’hygiène de vie, de sport, de bien-être, de coaching. Enfin, j’avais envie de rejoindre un réseau jeune et ambitieux et Naturhouse correspondait parfaitement à ces critères.

Comment s’est passée l’ouverture de votre premier centre ?

L’ouverture s’est très bien passée. Nous avons mis trois mois pour vraiment décoller. Ensuite, les résultats ont été assez exceptionnels et nous avons rapidement dépassé notre prévisionnel.

A quoi attribuez-vous cette réussite ?

C’est une somme de plusieurs éléments. Le choix géographique nous a aidés. A Aubenas, il y avait peu de concurrence. Ensuite, le marketing, la communication d’ouverture et le bouche-à-oreille ont favorisé notre progression. Par ailleurs, dès le départ, j’ai recruté une excellente collaboratrice.

Geoffrey Warembourg

Du coup, vous n’avez pas tardé à dupliquer votre réussite, et les ouvertures se sont enchaînées…

Le plus compliqué a été de passer de une à deux unités car on change de métier. Il faut savoir piloter une équipe à distance. J’ai rapidement fait le choix de me détacher de ma première unité et d’enfiler ma casquette de manager. J’ai recruté trois diététiciennes supplémentaires pour gérer les deux premières unités et, une fois l’organisation trouvée, j’ai pu ouvrir des centres à un rythme assez régulier. Ainsi, en 2010, je me suis implanté à Montélimar, en 2011 à Pierrelatte, en 2012 à Saint-Péray, en 2013 à Montélimar avec un deuxième centre et, en août 2015, j’ai repris l’unité de Portes-lès Valence.

Comment fonctionnent tous ces centres ?

Mes unités réalisent un chiffre d’affaires moyen de 250 000 euros avec des surfaces de vente comprises entre 50 et 90 m².

Vous avez choisi la franchise pour être accompagné. Retrouvez-vous cette assistance promise par le franchiseur ?

Sur le terrain, je bénéficie de la présence régulière du directeur régional. Et plus globalement, le réseau nous apporte sans cesse des nouveautés. En dix ans, le réseau a formidablement évolué notamment sur le marketing, le digital en mettant l’accent sur l’amélioration de l’expérience client, sur les nouveaux produits… Par ailleurs, l’enseigne a beaucoup investi sur la formation. C’est une grande aide pour nous qui nous permet de déléguer cette partie cruciale.

Tout cet accompagnement nous permet de nous concentrer sur l’opérationnel.

Aujourd’hui, vous êtes multi franchisé et vous avez lié votre vie personnelle avec votre vie professionnelle puisque votre épouse est également multi franchisée Naturhouse…

J’ai eu la chance de connaître mon épouse au sein du réseau. Quand je l’ai rencontrée il y a cinq ans, elle allait ouvrir sa deuxième unité quand je m’apprêtais à créer mon troisième centre. Aujourd’hui, à nous deux, nous en possédons dix. 

Quels sont vos projets professionnels désormais à tous les deux ?

Nous désirons dans un premier temps bien consolider nos dix centres. C’est une sacrée structure à gérer ! Ensuite, en fonction des opportunités qui vont se présenter, nous pourrons créer ou reprendre de nouvelles unités. Pour l’instant, grâce à la franchise, nous avons trouvé un bon équilibre. Nous pouvons déléguer énormément  de choses et la franchise simplifie beaucoup de process.  Cela nous permet d’équilibrer nos vies professionnelles et personnelles. 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

79 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Diététique et nutrition : ces enseignes tendances recrutent

Franchise BodySano
BodySano

La seule enseigne diététique qui combine le coaching nutritionnel basé sur la rééducation alimentaire (dans les centres et à distance) et des solutions esthétiques.

Apport 5 000 €

Franchise Studio Comme J'aime
Studio Comme J'aime

Ça change ma vie !

Apport 50 000 €

Franchise Naturhouse

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour ouvrir une franchise Naturhouse il faut un apport personnel de 10 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise diététique
Votre projet de création s'oriente vers le secteur pas cher ou faible apport ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise pas cher ou faible apport, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise diététique

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Studio Comme J'aime
Studio Comme J'aime

Apport 50 000 €

Franchise Dietplus
Dietplus

Apport 5 000 €

Franchise BodySano
BodySano

Apport 5 000 €