Interview franchise Point Soleil

« Point Soleil étoffe la gamme de ses services »

Hervé Corlay - le

Qu’il est loin le temps du slogan « Souriez, vous êtes bronzés ». Le spécialiste du bronzage en cabine Point Soleil revendique désormais de manière décomplexée son positionnement bien-être en proposant de l’aquabiking et des soins anti-âge comme activités complémentaires. Les explications d’Hervé Corlay, Président de Point Soleil. 

: Point Soleil vient de dévoiler son nouveau logo. Cela préfigure-t-il d’un nouveau concept ?

Hervé CorlayHervé Corlay : Ce nouveau logo s’inscrit dans la suite logique de l’évolution du positionnement de la marque Point Soleil. Depuis que j’ai pris la direction du groupe il y a trois ans, notre enseigne a évolué. L’enseigne Point Soleil, ce n’est pas seulement une marque de bronzage. Depuis 20 ans, nos clients viennent dans nos centres pour leur bien-être et pas seulement pour être bronzé. Point Soleil est une marque de bien-être mais sa communication s’est toujours faite sur le bronzage. Aujourd’hui, Point Soleil revendique pleinement son positionnement de leader dans le bien-être. Notre nouveau logo, résolument moderne, reflète bien cette nouvelle dynamique.

Quelles réflexions ont favorisé ce nouveau positionnement et l’apparition des activités complémentaires ?

Ce sont nos clients qui nous ont poussé à franchir le pas. Des études menées auprès d’eux nous ont appris que deux tiers avaient de l’appétence pour des services complémentaires dans le domaine du bien-être. Plus de 60% ont déclaré leur intérêt pour l’aquabiking et 20% se sont montrés intéressés par les soins anti-âge liés à la lumière. Nous avons longuement travaillé pour répondre à cette demande additionnelle. Ce travail a abouti à la mise en place de la technologie Diwalight pour les soins anti-âge et des apppareils Diwabike pour l’aquabiking.
Rappelons que pour qu’un centre de bronzage soit rentable, il faut l’équiper de six cabines. Or, installer un centre de bronzage comprenant six cabines n’a pas de sens dans certaines petites villes où il n’y pas forcément la demande nécessaire. Les activités complémentaires que nous proposons désormais vont donc permettre à Point Soleil de se positionner dans des zones moins densément peuplées, où le développement de centres équipés à la fois de cabines de bronzage, d’aquabiking et de soins anti-âge Diwalight a un sens. Cela va permettre à notre marque de pénétrer des régions où elle n’est pas aujourd’hui. Point Soleil vit une évolution naturelle. Face à une conjoncture économique difficile, c’est notre rôle de franchiseur de trouver des leviers de croissance complémentaires pour nos franchisés et d’aller chercher une clientèle qui ne vient pas encore, ou peu, chez Point Soleil.

Où en est le développement de Point Soleil et comment ces activités complémentaires vont-elles s’intégrer au sein des centres ?

Le réseau compte actuellement 120 unités en France. Pour l’heure, un corner dédié à l’aquabiking a ouvert la semaine dernière à Sarcelles. Et une quinzaine d’espaces sont en projet pour 2013. Une dizaine de corners Diwalight est d’ores et déjà installée. Il pourrait y en avoir une quinzaine de plus dans le réseau à court terme.
Concernant Point Soleil, nous prévoyons une dizaine d’ouvertures en 2013, dont la grande majorité sera équipée d’au moins deux services (bronzage et aquabiking ou bronzage et soins anti-âge). Nous allons naturellement adapter les équipements des centres en fonction de la zone de chalandise. Les UV restent bien évidemment le cœur de notre activité et l’enseigne va continuer à renforcer le professionnalisme dont elle peut se targuer : agrément de l’Institut Français du Soleil et de la Santé (IFSS) pour la quasi-totalité du réseau, début de la certification AFNOR des centres du réseau en 2013.

Quel est l’intérêt de ces nouveaux services pour vos partenaires ?

Ces nouvelles activités permettent d’augmenter la rentabilité des exploitations avec un investissement très rapidement rentabilisé. Installer un corner de deux machines d’aquabiking coûte entre 60 000 et 70 000 euros, travaux d’aménagement compris. Le chiffre d’affaires réalisé par un appareil est compris entre 40 et 70 000 € par an, sans coût fixe additionnel puisqu’il n’y a pas de loyer ni de personnel additionnel. Nous avons mis en place une informatique centralisée connectée aux Diwabike, ce qui permet d’enregistrer l’ensemble des données de la séance du client. Ce dernier pourra ainsi suivre dans un avenir très proche ses performances dans la durée.

Comment allez-vous les former à l’utilisation et à la vente ?

Nos franchisés vont être formés à ces nouvelles activités de la même manière qu’ils le sont lorsqu’ils rejoignent Point Soleil, avec une partie informatique, une partie opérationnelle ainsi qu’une formation à la vente, sur trois à quatre jours.

Comment allez-vous communiquer sur ce nouveau positionnement ?

Nos magasins, qui possèdent en moyenne une base d’environ 3000 clients chacun, vont communiquer par texto, email et invitation… Le grand public va découvrir notre travail de repositionnement avec la nouvelle base line « le bien-être est notre métier ». Finalement l’ensemble des vitrines des centres du réseau vont être changées d’ici la fin 2013 pour illustrer ce nouveau positionnement.

Parallèlement, vous lancez un réseau dédié à l’aquabiking en cabine individuelle baptisé Envido. Quels sont vos objectifs avec cette enseigne ?

Pour être très précis, ce n’est pas Point Soleil qui lance ce nouveau concept. C’est une nouvelle société qui s’appelle effectivement Envido. Envido est opérée par Groupe Bamboost qui est également l’opérateur de Point Soleil. Les équipes de Groupe Bamboost possèdent un véritable savoir-faire issu de 20 années d’expérience dans le développement et dans la gestion de réseau, dans l’informatique de gestion et dans la communication grand public y compris dans les techniques de fidélisation client. Nous sommes certains que ces savoir-faire permettront à Envido de se développer très rapidement, en s’appuyant sur un appareil au contenu technologique aujourd’hui inégalé. Comme son nom l’indique, Envido est un concept autour de l’eau et d’autres services complémentaires prendront progressivement place dans les centres. Nous avons d’ores et déjà ouvert huit unités, dont 7 en concession. Nous avons une quinzaine d’ouvertures en cours, notamment à Nice, Nantes, Lille ou Lyon. Et nous avons dix ouvertures programmées dans les quatre mois à venir. Certains franchisés du réseau Point Soleil se sont également montrés intéressés. Nous avons un potentiel de développement énorme avec cette activité puisque nous pensons qu’il y a de la place pour 300 unités sous enseigne en France. Nous implantons nos centres Envido dans des villes de 50 000 habitants minimum, sur des surfaces de 80 à 100 m².

Quel est le coût d’ouverture d’un centre Envido ?

Nous avons un droit d’entrée à 9000 euros, une redevance d’exploitation de 6% sur le chiffre d’affaires et de 2% pour la communication.
Pour une unité équipée de cinq appareils, nos franchisés doivent prévoir un investissement global allant de 180 000 à 250 000 euros, hors local. La rentabilité de la tête de réseau dépendant de la rentabilité des centres, notre rôle consiste à aider nos concessionnaires à développer et pérenniser leur centre d’aquabilking. Pour cela, nous avons mis en place une équipe dédiée aux suivis des concessionnaires.
Finalement Envido annoncera juste avant le salon de la franchise un partenariat qui devrait faire parler de lui mais nous en reparlerons à ce moment-là.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Aquabiking : cette entreprise en croissance recrute

Franchise Swimcenter
Swimcenter

Remise en forme aquatique en cours collectifs

Apport 70 000 €

Franchise Point Soleil

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Intéressé par le secteur franchise Aquabiking ?
Pour ouvrir une franchise Point Soleil il faut un apport personnel de 30 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise esthétique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Boudoir du Regard
Boudoir du Regard

Apport 30 000 €

Franchise BODY'minute
BODY'minute

Apport 20 000 €

Franchise Carlance
Carlance

Apport 30 000 €

Franchise Dépil Tech
Dépil Tech

Apport 40 000 €

Franchise Citron Vert
Citron Vert

Apport 40 000 €

Franchise DEPIL & YOUNG
DEPIL & YOUNG

Apport 20 000 €

Franchise RELOOKING BEAUTE MINCEUR
RELOOKING BEAUTE MINCEUR

Apport 15 000 €