Dossiers de la franchise

L’Intermarché de demain dès… aujourd’hui !

Publié par , le | Franchise grande distribution

L’Observatoire vous emmène en Savoie cette semaine, à la découverte en exclusivité du nouveau modèle en cours de déploiement d’Intermarché. En notre compagnie, un guide de choix en la personne de Thierry Cotillard, le sémillant Président de la marque de grande distribution…

C’est à Douvaine, en Haute-Savoie qu’Intermarché a levé le voile sur la révolution tranquille que compte initier le distributeur avec son nouveau modèle de magasin. Les consomm’acteurs pourront y trouver dès l’entrée une vaste place de marché, où sont mis en vedette les produits frais, parmi lesquels figurent de nombreux fruits et légumes issus de productions locales. On l’a compris, c’est le « mieux manger » qui tient la vedette, comme l’a souligné le Président de la marque, Thierry Cotillard en introduction.

Aujourd’hui, le client a trois attentes principales et il s’agit d’y répondre afin de rester dans la course, ce qu’a bien compris le numéro trois du secteur en France.
En premier lieu, le facteur santé, comme le prouve l’utilisation grandissante d’applications détaillant les apports des produits en rayon (Yuka, Kwalito ou Foodvisor…). Une étude montre même que deux Français sur trois ont arrêté d’acheter un produit parce qu’il comportait des ingrédients décrits comme nocifs.

C’est pourquoi les clients trouveront dès l’entrée une vaste place de marché et un espace baptisé « En Cuisine » où des recettes originales de plats préparés sur place seront renouvelées chaque semaine. Dans ce cadre, 900 produits MDD Intermarché ont vu leurs ingrédients changer, afin de répondre aux derniers canons en matière de santé… Mieux encore, la gamme MDD dédiée aux enfants sera 100% bio d’ici 2020.

Deuxième point central, les attentes environnementales. Là encore, Intermarché se place au cœur de cette problématique, avec « une zone de vrac surdimensionnée, dans la logique de lutte contre les emballages » indique Thierry Cotillard, le Président du groupe.



L’enseigne se donne cinq ans pour repenser entièrement ses emballages, en bonne intelligence avec les fabricants, afin de tous les rendre réutilisables, recyclables voire compostables.

Enfin, l’aspect sociétal revêt à chaque instant une place plus importante, et l’enseigne répond à cette tendance en mettant en avant des producteurs locaux chaque fois que cela est possible. Le succès des packs de lait mentionnant la part touchée par les agriculteurs est bien la preuve qu’Intermarché est sur la bonne voie en la matière.

Ces évolutions vont de pair avec une parfaite intégration du digital dans le parcours client. Par exemple, le M-paiement permet aux clients de scanner ses produits avec son smartphone et de payer avant de sortir, sans ôter ses articles de son caddie. De même, l’espace dévolu au drive donne un accès complémentaire au magasin, afin que les utilisateurs puissent se procurer des produits supplémentaires aisément. Une rangée de casiers réfrigérés faciles d’accès attend les clients devant le point de vente, à côté d’un parking dédié à des offres de location de voiture, y compris électriques…

Quelques mois après l’ouverture de ce magasin de Douvaine, Intermarché fait état de progressions du chiffre d’affaires de l’ordre de 30% certaines semaines, soit plus du double des objectifs fixés initialement. « Cela est la preuve que notre formule reposant sur le mieux manger, le mieux produire et le mieux agir est la bonne » se réjouit Thierry Cotillard.

Qui dit nouveau concept dit formation des collaborateurs et sur ce point, la marque propose des sessions pouvant aller jusqu’à 30 jours à ses vendeurs, leur offrant également la possibilité de se rendre dans les usines de production.

Intermarché souhaite gagner 0.2 point de parts de marché par an, afin de progresser de 1% d’ici 2025, ce qui lui permettrait de dépasser les 15% de PDM. Quant au déploiement, la marque entend faire sortir de terre 50 magasins sous ce nouveau concept dès 2020, puis accélérera le rythme des transformations pour boucler le programme d’ici 2025.

Thierry Cotillard
Thierry Cotillard
L'observatoire vous recommande :
Franchise Intermarché
Intermarché

Distribution de produits alimentaires

Apport 175 000 €

Franchise Netto
Netto

Réseau de distribution hard-discount

Apport 90 000 €

Franchise Naturalia
Naturalia

Produits biologiques et naturels

Apport 200 000 €

Franchise Casino Supermarchés et Hypermarchés
Casino Supermarchés et Hypermarchés

Distribution de produits alimentaires

Apport 600 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mini, super et hypermarchés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

9 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Réseau de distribution hard-discount

Netto

Réseau de distribution hard-discount

Apport 90 000 €

Distribution de produits alimentaires

Intermarché

Distribution de produits alimentaires

Apport 175 000 €

Distribution de produits alimentaires

Casino Supermarchés et Hypermarchés

Distribution de produits alimentaires

Apport 600 000 €

Cuisines, salle de bains et rangements sur mesure

Mobalpa

Cuisines, salle de bains et rangements sur mesure

Apport 60 000 €

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Culinarion

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Apport 80 000 €