Interview franchise Arthur Bonnet

Entretien avec Vincent Jung, directeur de marque Arthur Bonnet, fondamentaux du concept

Vincent Jung - le

Marque française de référence sur le marché de la cuisine équipée milieu-haut de gamme, Arthur Bonnet compte une centaine de boutiques en France. Directeur de marque, Vincent Jung nous dresse un bilan de l’année 2008 et nous dévoile également en exclusivité les projets d’expansion de la marque pour les semaines à venir.

: Pouvez-vous nous rappeler les fondamentaux du concept Arthur Bonnet ?

Vincent Jung : La marque Arthur Bonnet est positionnée sur le segment du moyen haut de gamme. Elle intervient sur deux segments de marchés complémentaires : celui des 7 000 à 10 000 euros et celui compris entre 10 000 et 20 000 euros. Filiale du groupe Snaidero (Cuisines Plus, Ixina, Cuisines Références, Snaidero, Rational, Comera, Regina) depuis huit ans, Arthur Bonnet a une image de cuisines « à vivre à la française », très orientée décoration.
L’an dernier, nous avons réfléchi en interne à une évolution du concept. Nous avons ainsi affiné le business modèle en termes de rentabilité financière. Cette réflexion est aujourd’hui complètement aboutie.

Pouvez-vous en dire plus sur les deux formats de magasins disponibles ? Quelles sont leurs principales spécificités ?

Aujourd’hui, l’enseigne Arthur Bonnet se décline avec deux formats complémentaires : le concept dédié aux zones commerciales et celui pour les centres villes.
Dans le premier cas, Arthur Bonnet s’implante avec des magasins de 250-300 m². Ce format, qui requiert un investissement de 300 000 euros, fonctionne avec un patron au profil de manager commercial et une équipe de 3 vendeurs. Une moyenne de 8 modèles y est présentée.
Dans l’hypothèse d’une implantation en centre ville, le format est plus restreint - de 110 à 160 m² -, ce qui se ressent logiquement sur le coût de lancement (200 000 € en moyenne). Ce type de boutique peut très bien fonctionner avec trois personnes.

Le secteur des cuisinistes pâtit également de la conjoncture économique. Quels ont été vos pistes de réflexion à ce sujet ? Qu’avez-vous mis en place pour soutenir l’activité du réseau ?

Un des événements de l’année a été le retour d’Arthur Bonnet en parrainage TV de séries sur TF1. Ce phénomène est très important pour l’enseigne car elle n’était plus présente en TV depuis 2001.
Le lancement du nouveau concept s’est accompagné de la mise en place de points d’optimisation des magasins. A savoir comment gérer du trafic, savoir vendre nos produits ou transformer nos ventes en rentabilité. Cette réflexion nous a permis de consolider certains points de vente, qui étaient en manque de trésorerie.
D’autre part nous sommes restés fidèles à notre politique de différenciation produits et nous avons lancé le modèle ‘Rendez-vous’ qui a reçu un accueil très chaleureux des professionnels (le produit a reçu le Label ‘Observeur du Design’ et a été exposé à la cité des Sciences de La Villette pendant 4 mois) ainsi que des consommateurs puisque les chiffres réalisés ont dépassé nos objectifs de lancement. Ainsi notre challenge est d’apporter des conceptions de designers sur le segment de marché 7000 à 10 000€.

Quel bilan tirez-vous de 2008 et des premiers mois de l’année 2009 ? Combien le réseau compte-t-il de points de vente à ce jour ?

En 2008, le réseau a ouvert 7 nouveaux points de vente. Pour des raisons stratégiques, nous avons aussi décidé de fermer quelques magasins de petite taille qui ne correspondaient plus à notre philosophie actuelle. Cette politique sélective s’est traduit par un rajeunissement des membres du réseau.
Sur les 4 premiers mois de l’année, nous avons déjà inauguré 3 nouveaux magasins (Tours, Versailles, Bayeux) et un 4ème va suivre dans les prochaines semaines à Cahors. Notre réseau compte actuellement 96 points de vente, dont 60 sont implantés en zones commerciales.

Quels sont vos objectifs de développement pour 2009 ? Avez-vous des cibles prioritaires d’implantation ?

Sur l’ensemble de l’année 2009, le réseau ambitionne d’ouvrir entre 8 et 10 nouveaux magasins en France, sous la forme de concessions.
L’Est de la France reste une de nos priorités d’implantation, avec des villes cibles comme Strasbourg, Colmar ou Mulhouse. L’an passé, nous avons déjà ouvert un point de vente à Thionville.
Nos autres priorités géographiques sont de consolider nos positions dans le Sud-Est et continuer à nous développer en région parisienne. A terme, le réseau devrait être en mesure d’aligner entre 150 et 180 concessions dans l’Hexagone.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Cuisinistes Bainistes : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Noblessa Cuisines
Noblessa Cuisines

Vous aimez le beau et avez soif d'entreprendre ? Soyez l’architecte de vos performances !

Apport 50 000 €

Franchise Cuisines Morel
Cuisines Morel

Fabrication Française depuis 1932

Apport 25 000 €

Franchise Arthur Bonnet

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour créer une franchise Arthur Bonnet il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise cuisiniste et les franchises du secteur Décoration et équipement de la maison.

Interviews

Actualités

  • 10 février 2015
    Arthur Bonnet, de l'inédit en communication ! Dès le 13 Février et jusqu'à fin Avril 2015, Arthur Bonnet sera présent en matinée et en Prime-Time sur les chaînes de télévision à plus forte audience, TF1 et France 2 avec un message original de 8 secondes ...
  • 22 janvier 2015
    Arthur Bonnet, l’esprit d’entreprendre ! Arthur Bonnet sera présent au Salon des Entrepreneurs les 4 et 5 février prochains. Stand n°337 - Niveau 1 du Village 3 " Franchise & Commerce Associé " au Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris. Une ...
  • 13 janvier 2015
    Arthur Bonnet, 1er fabricant de cuisines aménagées labellisé LUCIE Arthur Bonnet est une marque exigeante qui place la responsabilité au cœur de sa démarche entrepreneuriale. Produits, pratiques commerciales, engagements vis-à-vis de la communauté et des consommateurs ...
  • 25 juin 2014
    Les Rendez-vous Commerciaux d'Arthur Bonnet Toujours à l'écoute de son réseau et en phase avec les consommateurs, l'enseigne Arthur Bonnet, chaque année, propose un calendrier d'opérations commerciales. Prenant appui sur ses valeurs de marque, la ...
  • 03 mai 2014
    Arthur Bonnet fait son arrivée à Laval A Laval, Sandrine Chiara et Tony Le bars, deux jeunes cuisinistes montent au créneau et se donnent les moyens de leur ambition : ouvrir leur magasin. Et c'est avec Arthur Bonnet qu'ils ont souhaité se ...

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Cuisines Références
Cuisines Références

Apport 20 000 €

Franchise Cuisines Venidom
Cuisines Venidom

Apport 15 000 €

Franchise Cuisine Plus
Cuisine Plus

Apport 50 000 €

Franchise Mobalpa
Mobalpa

Apport 60 000 €

Franchise Cuisines RAISON
Cuisines RAISON

Apport 12 000 €

Franchise Noblessa Cuisines
Noblessa Cuisines

Apport 50 000 €

Franchise Cuisines Morel
Cuisines Morel

Apport 25 000 €

Franchise Perene
Perene

Apport 40 000 €

Franchise Cuisinella
Cuisinella

Apport 50 000 €

Franchise SoCoo'c
SoCoo'c

Apport 60 000 €

Franchise Schmidt
Schmidt

Apport 50 000 €

Franchise  AvivA Cuisines
AvivA Cuisines

Apport 80 000 €

Franchise Cuisines Ixina
Cuisines Ixina

Apport 80 000 €