Interview franchise Confiez-Nous

"Avec Confiez-Nous, nous inscrivons notre entreprise dans un projet citoyen"

Jean-Pierre Querrien - le

Jean-Pierre Querrien et son épouse Maryse viennent de rejoindre le réseau de services à la personne Confiez-Nous. Leur franchise ouvrira ses portes le 1er juillet à Podensac, en Gironde.

: Vous vous lancez en franchise aux côtés du réseau de services à la personne Confiez-Nous avec votre épouse Maryse. Quels ont été vos parcours professionnels respectifs ?

Jean-Pierre Querrien : Durant 17 ans, j’ai travaillé dans le réseau BUT, distributeur de biens d'équipement. J’ai débuté vendeur électroménager pour finir directeur de magasin. J’ai ensuite, pendant neuf ans, co-géré des points de vente spécialisés dans la vente d'électroménager et de literie à « prix discount ». En fin d’année dernière, mon associé a souhaité se retirer de l’affaire que nous avions en Creuse. Comme je ne désirais pas continuer l'aventure, nous avons décidé de stopper l'activité localement.

Mon épouse Maryse est, quant à elle, agent territorial depuis plus de trente ans. Elle s’était mise en disponibilité administrative pour me rejoindre à Guerêt.

Pourquoi avoir choisi de vous lancer en franchise ?

Ma cessation d’activité ne relevait pas d’un choix délibéré et j’ai pris un peu de temps à déterminer quel serait mon nouveau projet professionnel. Dans un premier temps, j’ai imaginé rester dans le commerce. Plusieurs secteurs m’attiraient : la literie, la restauration rapide, les aires de jeux pour enfant … Mais toutes ces activités représentaient des frais très importants en termes de structure, de valeurs de stock et me paraissaient toutes « aléatoires ». Finalement, nous avons décidé de faire un point global sur la nature du projet que nous voulions mettre en route : celui-ci serait familial et non plus uniquement personnel. Désormais, il s’agissait de déterminer nos vraies envies et de construire à partir de nos aptitudes et nos expériences respectives. Nous avons naturellement pensé au secteur des services à la personne qui répondaient à des aspirations personnelles et à nos profils. N’étant pas du métier, il nous est apparu évident de nous adosser à l’expérience et au savoir-faire d’un réseau de franchise, afin d'éviter de perdre un temps précieux ou de mettre en danger notre projet par des errements préjudiciables.

Comment avez-vous sélectionné votre franchiseur ?

.Ayant une expérience des structures commerciales, je savais que je ne voulais pas rejoindre une grosse « machine ». J’ai recensé à l’aide d’Internet toutes les entreprises qui existaient sur le secteur des services à la personne. J’en ai dénombré 40 que j’ai étudiées de plus près en notant le montant des droits d’entrée, les services associés, le nombre d'adhérents, les villes d'implantation... Je suis volontairement entré en contact avec une des plus grosses enseignes du domaine, en janvier dernier. J’ai suivi une journée de formation dans cette structure qui m’a conforté dans le fait que ce n’était pas avec ce type d’entreprise que nous souhaitions travailler. Associée à un fonds de pension, cette enseigne, très structurée et avec un savoir-faire évident, me faisait pressentir que nous n’allions pas être maîtres de notre destin. Nous avons alors dirigé nos recherches vers une structure à taille humaine implantée en milieu rural puisque nous étions à l’époque installés en Creuse. Nous avons pris contact avec Confiez-Nous. Un rendez-vous porteur, en février, puisque nous avons réellement apprécié Laetitia et Richard Gaugoin, les dirigeants. Convaincus par leur profil, leur approche pointue du métier, leur rigueur, leur organisation et le rapport humain établi, dès le lendemain, nous avons décidé d’aller plus loin avec eux.

Comment se sont déroulées les étapes de votre création d’entreprise ?

Le franchiseur nous a confié un planning de création. Nous souhaitions nous installer dans une zone rurale de moins de 100 000 habitants. Rapidement, nous nous sommes aperçus que la Creuse ne correspondait pas à l’implantation idéale. C’est un département très sympathique mais relativement conservateur et le tissu associatif y est prépondérant . Nous avons donc décidé de nous installer dans le sud Gironde, où nous avions déjà vécu . Nous avons ensuite réalisé notre étude de marché, aidés par le franchiseur puis nous nous sommes entourés d’un expert-comptable et d’un conseiller juridique pour valider notre projet et créer notre entreprise. L’obtention du financement n’a pas posé de problème. Sur une enveloppe globale de 60 000 euros, nous avons apporté 25 000 euros en fonds propres. Mon épouse, qui est la présidente de la SAS, a ensuite suivi sa formation initiale durant douze jours. Dans la foulée, nous avons trouvé notre local à Podensac, la ville où nous désirions nous implanter. Les travaux sont presque finis et je m’apprête à attaquer ma formation en gestion et comptabilité.
Le 28 juin, l’enseigne sera posée, les véhicules que l’on a acquis ne vont pas tarder à être floqués… Nous avons hâte d’être le 1er juillet, jour de l’ouverture officielle de notre agence.

Comment envisagez-vous vos premiers mois d’activité ?

Nous avons embauché une collaboratrice, qui démarrera l'aventure dès l'ouverture. Nous sommes restés prudents sur notre prévisionnel de la 1ère année même si tous les moyens seront mis pour évoluer rapidement. Nous avions une intuition sur le niveau humain de notre franchise qui s’est avérée justifiée. Nous sommes satisfaits de la qualité de l’accompagnement que nous avons reçu. Le franchiseur nous a permis de gagner du temps, désormais c’est à nous de jouer. Par ailleurs, notre création d’entreprise s’inscrit dans un projet citoyen : Avec notre franchise, nous voulons participer à la création d’emplois et permettre à des hommes et des femmes de renouer des liens sociaux, au travers d'une activité professionnelle. C’est notre engagement, avec un très haut niveau d'exigence.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Confiez-Nous ?

Franchise Confiez-Nous
Confiez-Nous

Services à la personne avec abonnement mensuel

Apport 15 000 €

Pour ouvrir une franchise Confiez-Nous il faut un apport personnel de 15 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise service à la personne
Votre projet de création s'oriente vers le secteur aide à la personne ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise aide à la personne, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise service à la personne

Actualités

Interviews