Interview franchise Fleurs d'Auteuil

Un entretien avec Bertrand de Lavilleon

Bertrand de Lavilleon - le

Fleurs d’Auteuil est un concept innovant de fleurs où la créativité et la qualité du produit sont le mot d’ordre. Bertrand de Lavilleon nous présente ce jeune réseau qui est en plein développement.

: Comment avez-vous rejoint l’enseigne Fleurs d’Auteuil ?

Bertrand de Lavilleon : En 1994, la famille Fusco a ouvert son premier magasin à la porte d’Auteuil. Très rapidement, ce fleuriste est devenu un artisan incontournable, reconnu pour la qualité et la fraîcheur de ses compositions, ainsi que pour son rapport qualité-prix imbattable. Alors que je venais déjà de cette branche d’activité, j’ai rencontré Monsieur Fusco au cours de l’année 2005 et nous avons décidé de développer ce concept en Franchise, réalisant l’opportunité de développer un réseau sur un créneau non exploité par la franchise.

Pouvez-vous nous présenter votre concept ?

Notre concept repose sur trois points essentiels : la créativité sur un produit de qualité, la fraîcheur des fleurs et le rapport prix-qualité. Chez Fleurs d’Auteuil, nous sommes des designers de la fleur, des créateurs, nous voulons vendre des bouquets « d’artisan » qui soient jolis à offrir. Nous nous plaçons sur un concept "haut moyen de gamme". Nos équipes en magasin sont des spécialistes de la fleur, tous fleuristes diplômés. Nous proposons à nos clients un produit de qualité supérieure avec une fraîcheur qui est gérée. La fleur est un produit périssable, il a donc été nécessaire de mettre en place un système spécifique pour raccourcir le temps entre la coupe de la fleur et son arrivée en magasin. Le panier moyen est de 22 euros dans notre magasin pilote de la porte d’Auteuil.

Comment avez-vous démarré le développement en Franchise ?

Les démarches de développement en franchise ont été entamées en juin 2005. Pendant six mois, nous avons mis en place toutes nos procédures, en rédigeant, tout d’abord, une bible commerciale qui constitue notre manuel du savoir faire. Nous avons travaillé en collaboration avec le cabinet d’architecte CB’a pour remodeler l’identité visuelle de la marque. L’enseigne a été modernisée en créant un nouveau logo bleu et beige. Ensuite, il était nécessaire de procéder à un référencement auprès de fournisseurs pour intégrer une centrale d’achat et de référencement.

Quel type de candidats recherchez-vous ? Comment sont-ils accompagnés par l’enseigne ?

Nous n’avons pas de profil type. Nous recevons des demandes de couple mais également de personnes célibataires. Il n’est pas obligatoire d’être fleuriste de formation, ce n’est pas un profil exclusif chez nous. En ce qui concerne la formation et l’accompagnement des candidats, une formation de huit semaines est dispensée, qui se compose de six semaines en magasins, d’une semaine en école pour apprendre les bases de la fleuristerie et d’une semaine au siège. Ces candidats sont suivis par un tuteur tout au long de la formation. Un parrain, ayant déjà un magasin, les épaule lors de leur passage en magasin et les suit sur leurs ouvertures. Une équipe du franchiseur vient implanter le magasin et former le personnel lors de l’ouverture. Nous travaillons avec les candidats à la recherche de l’emplacement et au montage des dossiers de création.

Quels sont vos objectifs en terme de développement ?

En un an, nous avons reçu quatre cents demandes de renseignements et nous avons agréé sept candidats. Nous souhaitons privilégier la qualité et créer une vraie relation humaine. Depuis le début de l’année, nous avons ouvert trois magasins, nos objectifs pour 2006 étaient de quatre à six ouvertures. Nous sommes très satisfaits car nous sommes en train d’atteindre notre objectif pour cette année. Un magasin ouvrira à Paris intra-muros à la rentrée prochaine. Pour le moment nous ne souhaitons pas nous développer en dessous de la Loire, nous préférons privilégier l’Île de France et principalement Paris. En ce qui concerne les villes de Province, nous ciblons les implantations en centre-ville et les grands axes commerçants.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Fleurs : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 10 000 €

Franchise Coeur de Fleurs
Coeur de Fleurs

Concept de libre-service en fleurs coupées

Apport 40 000 €

Franchise Fleurs d'Auteuil

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour devenir franchisé Fleurs d'Auteuil il faut un apport personnel de 80 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise fleuriste et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Monceau Fleurs
Monceau Fleurs

Apport 70 000 €

Franchise Coeur de Fleurs
Coeur de Fleurs

Apport 40 000 €

Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Apport 60 000 €

Franchise Oya Fleurs
Oya Fleurs

Apport 30 000 €

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Apport 10 000 €