Interview franchise L'Onglerie

L’Onglerie : une offre qui répond aux besoins de toutes les consommatrices

Laurence Py - le

Pour répondre au mieux aux besoins de ses clientes mais aussi à ceux de ses franchisées, le réseau L'Onglerie a développé plusieurs concepts, sur des zones d’implantation différentes. Si l'enseigne souhaite ouvrir dix nouveaux points de vente en 2012, elle prévoit d'atteindre les 150 centres d'ici trois ans. Le maillage devrait s'amplifier dans l’Est et le Sud de la France. C'est ce que nous a confié Laurence Py, Directeur Général en charge de la communication.

: Quels sont les fondamentaux du concept L’Onglerie et comment vous différenciez-vous sur votre secteur d’activité ?

Laurence Py 2Laurence Py : Si l’idée originale vient des Etats-Unis, L’Onglerie a créé le métier et le marché en France. Il y a presque trente ans maintenant, l’originalité de ce concept était intégrale. Aujourd’hui, la maîtrise de notre savoir-faire et la qualité des produits et du service que nous proposons à notre clientèle nous permettent de demeurer le seul réseau structuré sur ce marché de niche. Hormis les centres d’esthétiques, nous n’avons pas de véritables concurrents. En effet, certains sont issus de notre propre réseau, et d’autres travaillent de manière artisanale.
La pose d’ongles nécessite un entretien régulier, les clientes reviennent en moyenne toutes les trois semaines. La fidélité est un point fort de notre concept. Afin d’assurer cette fidélité, nous avons mis en place une carte magnétique qui permet aux clientes de recevoir des bons d’achat trois fois par an. Cet outil est très utile pour les franchisées puisque les clientes sont ainsi relancées systématiquement.
Outre la carte, nous proposons des outils complémentaires pour attirer de nouvelles clientes et renforcer la fidélisation. Le but étant de développer le chiffre d’affaires.
Les franchisées peuvent aussi souscrire au service d’agenda électronique et de prise de rendez-vous par Internet. Grâce à ce système, elles sont moins dérangées par le téléphone pendant leur travail. En plus, elles ont moins d’absences de clientes car celles-ci reçoivent un SMS ou un e-mail qui leur rappellent leur rendez-vous. Cet outil est très apprécié par les franchisées qui gèrent plusieurs centres L’Onglerie. Elles peuvent en effet avoir une visibilité des plannings de chaque point de vente depuis leur ordinateur à domicile ou sur leur portable. A distance, elles peuvent donc déplacer des rendez-vous ou organiser leurs semaines de travail et celles des employées.
Les points de vente sont également équipés d’un logiciel informatique qui intègre de nombreuses fonctions notamment pour la gestion des stocks, le suivi des commandes de produits, l’analyse du fichier clients…
Si elles rencontrent la moindre difficulté pour l’utilisation des outils et des services, les franchisées peuvent contacter le siège social de L’Onglerie. Au quotidien, elles bénéficient de conseils à tous niveaux (technique de travail, juridique, management, commercial, financier, informatique…).

Où en est le développement de l’enseigne à ce jour et quelles sont vos ambitions de croissance ?

franchise l'onglerieDans un contexte de crise, notre chiffre d’affaires 2011 est inférieur de 3% à celui de 2010. Cependant, à l’inverse, il aurait été supérieur de 4% à personnel identique. Or, nos franchisées hésitent actuellement à embaucher et, par exemple, n’utilisent pas les services d’une personne en CDD pour remplacer une salariée en congé maternité. Cette situation est dommageable car la demande de la clientèle est forte. En effet, en période de crise, nous constatons que les femmes s’occupent davantage de leur apparence. En 2011/2012, six points de vente ont vu le jour, contre huit à dix par an habituellement. Ces ouvertures ont été réalisées à Pornichet (44) , aux Sables d’Olonne (85), à Andernos (33), à Mont de Marsan (40), à Bergerac (24), à Sarlat (24) et ont compensé les quelques fermetures.
Heureusement, les perspectives 2012 sont attrayantes. Nous avons pour objectif l'ouverture de dix points de vente. Et nous espérons compter, d'ici trois ans, 150 centres, avec le souhait d’un renforcement d’implantation dans l’Est et le Sud de la France. Le contexte économique actuel se traduit cependant par un allongement des délais de la prise de décision des candidates.

Il existe plusieurs formats d’instituts, à qui s’adressent-ils ?

Nous possédons une particularité en tant que réseau. Nous avons en effet développé plusieurs concepts, sur des zones d’implantation différentes, afin de répondre aux attentes de tout profil de consommatrice (pressée ou non, jeune ou moins jeune, à faible ou fort pouvoir d’achat…).
Nous proposons les concepts L’Onglerie Classique, L’Onglerie « Kiosque » et L’onglerie Studio.
Dans un décor moderne et flashy, L’onglerie Studio offre des prestations et une tarification à la carte. Ce concept cible une clientèle plutôt jeune, qui consomme au gré de ses envies. Un centre L’onglerie Studio accueille deux tables de travail pour une surface de vente comprise entre 15 et 30 m², implanté dans une rue commerçante de périphérie ou une zone commerciale de proximité.
Les centres L’Onglerie Classique sont en centre ville et en centre commercial. Leur superficie peut varier de 30 m² en centre ville à 120 m² en centre commercial, certains étant équipés d’un Espace Spa Pieds.
L’Onglerie « Kiosque » est un concept sous forme « d’îlot » de 15 à 30 m². Notre premier « Kiosque » est installé dans la galerie du centre commercial Auchan de Saint-Sébastien-sur-Loire (44). Ce concept est également destiné aux gares et aux aéroports. L’avantage pour une cliente est qu’elle retrouve la même qualité de prestations dans n’importe quel type de point de vente de l’enseigne L’Onglerie.

Avec quel format d’institut votre parc de magasin est-il amené le plus à évoluer ?

Depuis une dizaine d’années, nous observons un rajeunissement de la clientèle. De fait, aujourd’hui, plus d’un tiers de notre clientèle à moins de 30 ans. Pour cela, nous avons créé L’Onglerie Studio, un concept qui s’adresse à une clientèle plus jeune que celle de notre concept original. Avec cette formule, nous visons des quartiers commerciaux de périphérie, des emplacements n°2. L’investissement est donc moindre au niveau des acquisitions de pas de porte. La surface commerciale de ce type de boutique est réduite, aux alentours de 20 m² et comprend deux postes de travail. L’aménagement de la boutique est aussi allégé. Côté décoration, l’ambiance est plus flashy et plus colorée. Le mobilier étant loué et non acheté, l’enveloppe d’investissement est réduite et se situe, acquisition du pas de porte compris, entre 40 et 60 000 euros. Nous avions une forte demande de la part de franchisés relativement jeunes et disposant de peu d’apport. Ce concept peut nous permettre à plus ou moins court terme de renforcer notre maillage.

Comment se déroule la formation de vos partenaires ?

franchise l'onglerieNotre activité est un métier à part entière qui nécessite un réel savoir-faire et notre enseigne est reconnue pour cela. Les techniciennes de L’Onglerie suivent une formation de 2 mois avant d’exercer dans nos points de vente et respectent un protocole d’hygiène strict. Elles sont de véritables « conseillères » pour la beauté des mains, des pieds et des ongles.
Il ne s’agit pas d’un service complémentaire à ceux que l’on peut trouver en institut de beauté. Nous travaillons d’ailleurs à la certification de notre profession.
La formation initiale dure 9 semaines et se découpe comme suit :
- Huit semaines de formation pour apprendre la technique du modelage en résine et en gel
- Une semaine de formation indispensable à la gestion quotidienne d’un point de vente

Quel accompagnement et suivi avez-vous mis en place au sein du réseau ?

Avant toute signature de contrat de franchise, nous accompagnons les candidates sur le montage de leur dossier prévisionnel, et nous pouvons les mettre en rapport avec différents circuits bancaires. La formation initiale de neuf semaines en continu est réalisée à Bordeaux et à Paris. Ensuite, les franchisées bénéficient d’un package de services, et notamment d’une campagne de publicité et de la présence d’une assistante dédiée pour l’ouverture de leur centre L’Onglerie. Des formations complémentaires, liées au management, au recrutement, à la vente, sont réalisées par des consultants externes. Au moins une fois par an, chaque franchisée est visitée par notre encadrement dans son centre L’Onglerie. En parallèle, nous assurons un suivi téléphonique régulier. Les franchisées peuvent nous contacter à tout moment. Nous organisons régulièrement des réunions régionales, et un congrès national a lieu tous les dix-huit mois. Afin d’optimiser notre réflexion stratégique, nous avons créé un comité consultatif de neuf franchisés.
L’évolution dans leur métier de nos partenaires franchisées est une de nos préoccupations majeures, c’est pourquoi, nous attachons de l’importance à la formation continue. Pour ce faire, nous leur proposons des formations ponctuelles sur de nouvelles prestations à développer en salon, sur le management du personnel, sur de nouvelles techniques de vente…
Nous sommes réellement à l’écoute de notre réseau et nous cherchons en permanence à répondre aux attentes des franchisées.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé L'Onglerie ?

Franchise L'Onglerie
L'Onglerie

Cosmétique pour les mains, pieds et ongles

Apport 15 000 €

Pour ouvrir une franchise L'Onglerie il faut un apport personnel de 15 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise manucure et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités