Interview franchise The Athlete's Foot

Entretien avec Dominique Doué

Dominique Doué - le

Après plus de 30 ans passés dans le secteur bancaire, Dominique Doué décide de créer sa propre entreprise. En ouvrant un magasin The Athlete’s Foot avec son fils, à Saint Germain en Laye, sa reconversion s’avère fructueuse ! Témoignage…

: Quelle était votre profession avant de vous lancer dans la franchise ?

Dominique Doué : J’étais cadre dans le milieu bancaire et gérais le portefeuille boursier de clients. Après avoir été rachetée par un groupe italien, la banque à laquelle j’appartenais a petit à petit licencié l’ensemble de son personnel. Cela a été l’opportunité pour moi de passer à autre chose après 32 ans de bons et loyaux services. On peut vraiment parler dans mon cas de reconversion totale.

Pourquoi avoir choisi la franchise et le secteur du sport en particulier ?

Un an avant mon licenciement, j’ai commencé à songer à ma reconversion. La seule chose dont j’étais sûre : garder un contact avec la clientèle. En tombant par hasard sur un article sur la franchise - secteur que je ne connaissais
absolument pas - j’ai découvert un système taillé sur mesure. L’accompagnement et l’assistance du franchiseur sont essentiels pour les personnes souhaitant changer
complètement de voie. Mes recherches ont donc débuté en 2004 et se sont d’abord orientées vers des
réseaux du secteur de l’hôtellerie et du commerce alimentaire. Finalement, c’est par l’intermédiaire d’un site Internet spécialisé dans la franchise que j’ai découvert l’enseigne The Athlete’s Foot. C’était exactement ce que je
recherchais : un réseau à taille humaine, proche de ses franchisés et dans un secteur que j’affectionne particulièrement.

Parlez-nous de votre premier contact avec l’enseigne The Athlete’s Foot et de l’assistance que le franchiseur vous apporte ?

Après une première prise de contact via Internet en août 2005, Patrick Deronne m’a contacté très rapidement et les choses sont allées ensuite très vite. J’ai simplement émis le souhait d’ouvrir un point de vente dans les Yvelines. Par chance, l’enseigne avait un local en vue depuis un certain temps, en plein coeur de St Germain en Laye. Les travaux, quant à eux, se sont bien passés. Tout a été géré d’une main de maître par le franchiseur.

Votre magasin a ouvert ses portes le 27 avril, quel univers avez-vous choisi ?

Nous nous positionnons sur des produits loisirs et avons choisi de mettre en avant le running et le football, incontournable cette année.

Vous avez participé aux Journées d’Achats en janvier dernier, que vous ont elles apportées ?

Ces trois jours au contact des différentes marques et des franchisés m’ont beaucoup apportés. Cela m’a permis de mieux définir les marques, de comprendre leurs stratégies respectives et de découvrir les produits. J’ai appris énormément de choses et avec un peu de recul, je me dis qu’il était essentiel que je participe à ces journées
avant l’ouverture de mon magasin. L’autre aspect positif réside dans l’échange constructif avec les autres franchisés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Chaussures : cette enseigne tendance recrute

Franchise Minelli
Minelli

Chaussures de qualité, sport, loisirs et mode

Apport 31 500 €

Franchise The Athlete's Foot

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise The Athlete's Foot il faut un apport personnel de 90 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chaussure et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Interviews

Actualités

Cette enseigne se développe et recherche des franchisés

Franchise Minelli
Minelli

Apport 31 500 €