Dossiers de la franchise

La mode féminine retrouve des couleurs

Publié par , le | Franchise mode

Malgré un bilan économique morose, qui s’appuie sur une stagnation de la consommation des ménages et une croissance quasi nulle du PIB, la vente de vêtements féminins a retrouvé des couleurs sur le premier semestre 2014. Une tendance qui devrait se poursuivre sur les six derniers mois de l’année selon la Fédération française du prêt-à-porter féminin.

« La mode féminine résiste bien à la crise »

« La mode féminine résiste bien à la crise », clame François-Marie Grau, Secrétaire général de la Fédération française du prêt-à-porter féminin. Au total, sur le premier semestre de l’année, les Françaises de plus de 13 ans ont dépensé 5,1 milliards d’euros pour se vêtir . Ce chiffre est en hausse de 1,3% par rapport au premier semestre 2013. Les volumes d’achat se redressent également avec une augmentation de 4,8% du nombre de pièces vendues. Au global, le secteur de l’habillement accuse quant à lui des ventes en retrait de 0,6%. La mode homme souffre avec des ventes en baisse de 1,5% quand les achats de vêtements pour enfants stagnent (+0,2%).

Des ventes en hausse pour la franchise de mode femme

Boostée par un printemps précoce et des températures agréables, la mode féminine s’est donc bien vendue. En moyenne, les Françaises ont dépensé 183 euros pour leurs achats de prêt-à-porter féminin durant le premier semestre 2014, contre 176 euros l’année passée. Les prix ont quant à eux baissé de 3,3% sur la période. « Le marché très concurrentiel de l’habillement féminin pousse les prix à la baisse », analyse François-Marie Grau.

Les chaînes spécialisées dans la mode pour femme progressent

Dans la course aux ventes, ce sont les chaînes spécialisées qui gagnent la bataille , à l’instar d’H&M, Cache-Cache, Etam ou Zara, représentant 34,2 % des sommes dépensées au cours du 1er semestre 2014, un chiffre en hausse de 1,5 % par rapport au 1er semestre l’année passée. Les commerces indépendants enregistrent eux un recul de 1,5% avec 19,9 % des sommes dépensées alors que les grandes surfaces spécialisées de plus de 400 m² situées en périphérie, comme Kiabi, C&A ou La Halle, voient leur part de marché stagner à 10,4%. La VAD (vente à distance) maintient sa part de marché à 9,9%, semblant réussir sa mutation.

Si les ventes sur Internet continuent à se développer avec des achats de prêt-à-porter féminin qui atteignent 15% des parts de marché, les pure players stagnent au profit des sites Internet des enseignes de mode féminine.

Et la franchise mode ?

Nombreuses sont les enseignes de prêt-à-porter qui ont choisi la commission-affiliation ou la franchise pour continuer à croître en France. En 2013, la Fédération française de la franchise recensait 356 réseaux dédiés à l’équipement de la personne et quelque 7764 franchisés positionnés sur le secteur. Maillant les grandes métropoles et les villes moyennes de province, les réseaux de prêt-à-porter ayant choisi la franchise ou la commission-affiliation progressent au sein de l’Hexagone. Sur l’Observatoire de la franchise, de nombreuses enseignes recrutent leurs futurs partenaires, à l’instar de Karl Marc John ou Esprit.


Franchise mode femme : quelles sont les chaines qui recrutent ?
Franchise Jennyfer
Jennyfer

We are Jennyfer : the young, fun, cool and sexy brand for girls

Apport 50 000 €

Franchise Arthur
Arthur

Loungewear, beachwear et sous-vêtements français

Apport 25 000 €

Franchise TALLY WEiJL
TALLY WEiJL

Enseigne Suisse de mode ultra-féminine

Apport 50 000 €

Franchise ESPRIT
ESPRIT

Marque de vêtements internationale

Apport 50 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mode et équipement de la personne.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les derniers articles du secteur

  • Mode enfantine : et pourquoi pas la franchise ?
    18 janvier 2016
    Dans le secteur de l’habillement, la mode enfantine, profitant du bon taux de natalité français, résiste mieux que le prêt-à-porter femmes et hommes aux arbitrages de budget des ménages. Nombre d’enseignes ...
  • Le Groupe Beaumanoir poursuit sa politique de diversification
    11 août 2015
    Spécialiste du prêt-à-porter, le Groupe Beaumanoir (Cache Cache, Bréal, Bonobo…) poursuit sa politique de diversification entamée l’année passée. Les marques Flormar et Carpisa, disponibles dans 56 points ...
rejoignez ces réseaux en croissance

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Father & Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

We are Jennyfer : the young, fun, cool and sexy brand for girls

Jennyfer

We are Jennyfer : the young, fun, cool and sexy brand for girls

Apport 50 000 €

Enseigne Suisse de mode ultra-féminine

TALLY WEiJL

Enseigne Suisse de mode ultra-féminine

Apport 50 000 €

Cuisines haut de gamme pour tous

AvivA Cuisines

Cuisines haut de gamme pour tous

Apport 80 000 €

Agencement sur mesure, placard, dressing, ...

Archea

Agencement sur mesure, placard, dressing, ...

Apport 50 000 €