Actualités de la franchise

Guy Hoquet : un accueil mitigé pour le nouveau prêt à taux zéro dans l’ancien

le

Le gouvernement vient de présenter une série de mesures pour relancer la construction de logements et faciliter l’accès à la propriété, dont l’élargissement du PTZ+ et le lancement d’un nouveau Prêt à taux zéro dans l’ancien. Pour le réseau Guy Hoquet l’Immobilier, la mesure ne sera pas efficace et suffisante pour fluidifier le marché.

Dans sa dernière étude CSA sur l’accès au logement des jeunes*, Guy Hoquet l’Immobilier constatait l’appétit des jeunes pour l’accès à la propriété : pour les 18-29 ans, devenir propriétaire est le projet numéro 1, avant l’envie de voyager ou de fonder une famille. Aux premières loges de la crise du logement, ces jeunes étaient alors 43% à souhaiter que le gouvernement mette en œuvre des mesures financières pour améliorer l’accès au logement.

 « Mais tel que présenté, le dispositif d’aide est peu lisible pour les particuliers et sera complexe dans sa mise en œuvre. Son objectif de re-solvabiliser une partie des ménages, qui n’avait jusqu’ici plus les moyens d’acheter, est louable. Mais l’effet induit par sa mise en place sera de donner aux propriétaires un prétexte pour maintenir leurs prétentions financières à des niveaux trop élevés. Or l’inflexion de leurs prétentions et par conséquent des prix est la condition sine qua non à la re-fluidification du marché », constate Fabrice Abraham, Directeur général de Guy Hoquet l’Immobilier.

Le réseau constate aujourd’hui que le marché offre des conditions plus favorables aux acquéreurs avec des taux bas et des prix en légère baisse : « Nous observons de fait une recrudescence de la demande de visites de biens : deux fois plus de visites en 2014 que sur la même période en 2013. Mais pourtant, si le marché redonne le pouvoir aux acquéreurs, ce dernier continue de bouder ses plaisirs », conclut Fabrice Abraham.

Vous souhaitez devenir franchisé Guy Hoquet l'Immobilier ?

Franchise Guy Hoquet l'Immobilier
Guy Hoquet l'Immobilier

Franchiseur d'Agences Immobilières

Apport 50 000 €

Actualités

Interviews