Interview franchise Domicile Clean

Entretien avec Cyril Erissé, Co-fondateur du réseau de services à la personne Domicile Clean

Cyril Erissé - le

Sur le Salon des micro-entreprises qui s’est déroulé du 12 au 14 octobre dernier au Palais des Congrès de Paris, l’Observatoire de la franchise a rencontré le réseau Domicile Clean. L’occasion d’interviewer Cyril Erissé, Co-fondateur de l’enseigne.

: Nous avons rarement l’occasion de vous croiser en tant qu’exposant sur les salons. Quel est l’objectif de votre participation au Salon des micro-entreprises ?

Cyril Erissé : Sur ce salon, nous souhaitons prendre un premier contact avec des futurs créateurs d’entreprise. Il est vrai qu’au démarrage de l’enseigne, nous avons fait le choix de ne pas faire de salon et d’investir sur d’autres supports de communication pour nous développer. Aujourd’hui, nous optons pour diversifier notre stratégie de développement. Notre réseau prend de l’ampleur et les salons vont nous servir à accroître notre notoriété nationale et à accélérer notre croissance. Nous avons ainsi prévu de participer au prochain salon des Services à la personne ainsi qu’à Franchise Expo Paris.

Vous parlez de notoriété. N’est-ce pas justement difficile de se faire remarquer sur un secteur où la concurrence est dense ?

Il existe quelque 140 réseaux sur le domaine des services à la personne. C’est énorme. Mais tous les réseaux n’apportent pas les mêmes services et cela constitue déjà un élément de différenciation. Il faut également prendre en compte la taille des réseaux. Aujourd’hui, il y a de nombreux réseaux qui ont peu d’implantations alors que certains acteurs ont, au contraire, une réelle volonté de s’implanter de manière importante au niveau national. Le réseau Domicile Clean, avec une cinquantaine d’agences ouvertes à ce jour, est bien positionné pour rejoindre les réseaux majeurs du secteur des SAP.

Quelles sont les dernières innovations du réseau Domicile Clean ?

Nous travaillons sur des évolutions que nous présenterons à nos futurs franchisés lors de notre prochaine convention. D’ici là, motus !

Outre une croissance en nombre d’implantation, quels sont les objectifs poursuivis par votre réseau ?

Effectivement, notre objectif premier est de gagner en maillage pour atteindre, dans un avenir proche, la centaine d’agences. Une fois cet objectif atteint, les meilleurs secteurs seront pourvus. Nous ne concédons pas de micro zones de chalandise mais des zones où nos partenaires ont la possibilité, durant leur contrat de 7 ans, de pouvoir progresser tous les ans sur leur centre de profit et de prendre beaucoup de plaisir au développement de leur agence. Nous avons envisagé de nous étendre sur des zones plus rurales mais, à ce jour, nous n’avons pas trouvé l’équilibre pour que notre modèle économique soit rentable à court terme sur ces territoires.

De quel univers proviennent en majorité vos franchisés ?

Nous observons une très grande diversité dans les profils. Toutefois, bon nombre de nos partenaires sont issus de la distribution, qu’elle soit alimentaire ou spécialisée. Pour développer notre réseau, nous recherchons des personnes qui ont une réelle volonté de devenir indépendantes, qui sont déjà fortement intéressées par les métiers des services à la personne et qui savent ce que ces métiers impliquent.

Comment les accompagnez-vous dès lors qu’ils rejoignent votre réseau ?

Nous les accompagnons à différents niveaux. Avec dans un premier temps, la formation initiale sur le siège rennais. Nous programmons au minimum trois visites dans l’année et une convention annuelle. Toutefois, le nombre de visites n’est pas limité et peut varier en fonction des besoins de chacun de nos partenaires. Tous nos partenaires bénéficient aussi d’une assistance téléphonique illimitée en fonction de leurs attentes.
Notre objectif, au final, serait de n’avoir aucun échec. Pour cela, il faut choisir les bons partenaires et leur apporter le bon accompagnement. Nous avons une chance, c’est de bénéficier d’un secteur porteur. Les gens qui s’investissent réussiront forcément s’ils ont le bon accompagnement. A nous d’y mettre les moyens et de recruter des partenaires qui adhérent à nos valeurs.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Domicile Clean ?

Franchise Domicile Clean
Domicile Clean

Aide à domicile, ménage, repassage, garde

Apport 10 000 €

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?
Pour ouvrir une franchise Domicile Clean il faut un apport personnel de 10 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise service à la personne et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités