Interview franchise Le Fournil de Pierre

3 questions à Bruno Merand, directeur développement Fournil de Pierre

Bruno Merand, le | Franchise commerce

Enseigne du groupe Le Duff, Le Fournil de Pierre compte aujourd’hui 17 points de vente. La chaîne propose une gamme de pains spéciaux travaillés à partir de farines sélectionnées et pour certains sites des farines exclusivement Bio. Toute une gamme de viennoiseries, de pains garnis, de salades, de savoureuses tartes et pâtisseries, sont proposés chaque jour aux clients. En 2013, Fournil de Pierre va continuer son développement, en misant principalement sur la franchise

: Pouvez-vous nous préciser quel est le positionnement du Fournil de Pierre ? Quelle est la particularité de ce concept ?

Bruno Merand : Racheté en 1989 par le groupe, Fournil de Pierre compte aujourd’hui 17 points de vente en activité. Nous y vendons du pain fabriqué sur place à partir de 2 farines bio. La vente de pains représente entre 25 et 30% du chiffre d’affaires de nos points de vente.

Sur la partie snacking, nous proposons toute une gamme de sandwichs, salades mais aussi des paninis et suivant les sites, Fournil de Pierre commercialise une offre de plats du jour (crêpes et galettes, gratins, quiches, pizzas). Nous allons notamment développer notre offre de pizzas boulangères qui répondent aux nouvelles attentes de nos clients.

Fournil de Pierre, c’est en quelque sorte le restaurant boulanger.

Quelles sont vos ambitions de développement en franchise pour Fournil de Pierre ?

Précisons tout d’abord que Fournil de Pierre a dévoilé un nouveau concept il y a quelques années, avec la réintroduction de la fabrication du pain sur place. Toutes les ouvertures se font désormais sur ce format. Cela a été le cas dans le centre commercial d’Okabé (Kremlin-Bicêtre), à Laval –Tours mais aussi à Rennes.

En 2013, nous avons déjà 5 projets de création en réalisation et plus d’une dizaine de contacts en cours de discussion.

Quels types d’emplacement allez-vous rechercher en priorité ? Quel est l’investissement moyen à prévoir pour un candidat à la franchise ?

Notre priorité d’implantation reste la périphérie des villes, avec l’ouverture de bâtiments solos. Idéalement positionné sur un axe routier travail-domicile à proximité du zone tertiaire, le point de vente Fournil de Pierre réalise 50% de son activité en vente à emporter, l’autre moitié étant constitué de consommation sur place.. Il nous faut donc du flux, de la visibilité et des places de parking. Seuls les emplacements de périphérie peuvent satisfaire à ce cahier des charges.

Pas forcément issus du domaine de la boulangerie, les candidats que nous recherchons doivent avoir un profil de commerçant ou de manager. Hors coût du foncier, il faut prévoir un investissement moyen compris entre 300 000 et 400 000 euros.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Snacking : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Tacos Avenue
Tacos Avenue

Restauration et alimentation qualitative

Apport 70 000 €

Franchise Nachos
Nachos

Fajitas, tacos et salades composés à la demande

Apport 90 000 €

Vous souhaitez devenir franchisé Le Fournil de Pierre ?

Franchise Le Fournil de Pierre
Le Fournil de Pierre

Le plaisir du bon pain d'autrefois

Apport 25% à 30% du coût du projet

Intéressé par le secteur franchise Terminal de cuisson ?
Pour créer une franchise Le Fournil de Pierre il faut un apport personnel de 25% à 30% du coût du projet.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise boulangerie et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Boréa
Boréa

Apport 120 000 €

Franchise La Mie Câline
La Mie Câline

Apport 60 000 €