Interview franchise Lollipops

Un entretien avec Yann Ducarouge, comment analysez-vous ce succès ?

Yann Ducarouge - le

L’enseigne d’accessoires de mode, fondée par Yann Ducarouge et Marjorie Mathieu Ducarouge, est devenue la marque incontournable d'accessoires de mode, avec une vingtaine de magasins en France dont 5 franchises) et une trentaine à l'étranger. Yann Ducarouge nous présente son concept, et ses objectifs de développement.

: Lollipops connaît un succès rapide, tant auprès des consommatrices, que de partenaires. Comment analysez-vous ce succès ?

Yann Ducarouge : Je pense que c'est le fruit de plusieurs éléments conjugués. Nous vendons autant par la qualité du produit que par l'image qui s'est créée. Le décor, l'accueil, les collections que nous créons sont autant de facteurs qui nous ont fait connaître. Le renouvellement des collections fidélise également nos clientes. Nous créons deux collections par an, qui sont actualisées tous les mois. La mode est éphémère et nous surfons sur les envies de nos clientes. L'accessoire permet aux femmes d'être dans la tendance, sans se ruiner et en changeant souvent d'image.
Et nous ne nous situons pas, comme trop de commerces aujourd'hui sur la bataille des prix et des promotions.

Qui est votre cliente type ? Et que trouve t’elle chez Lollipops ?

Ce sont des femmes de 25 à 45 ans, qui travaillent, elles sont féminines, assez novatrices, sans être des fashion victims, mais elles aiment la mode. Elles sont plutôt folles de shopping et lisent plusieurs magazines chaque semaine.

Elles aiment se faire plaisir et n’ont pas d’à priori. Nos gammes sont assez larges et toujours créatives. Chapeaux, bottes et bottines, sacs, bijoux, pochettes et vanity font partie de nos collections. Nous jouons sur les saisons, les fêtes. Noël est une période importante pour nos magasins qui réalisent l'équivalent de deux mois de chiffre d'affaires pendant cette période.
Nous lançons de nouveaux produits régulièrement, comme des sacs en cuir ou en daim qui viennent d'être lancés. C'est une nouveauté, nous étions plutôt spécialisés dans les produits textiles et les matières synthétiques.

Quelles sont les conditions d’entrée dans votre réseau ?

Le budget minimum d’entrée dans le réseau est fixé à environ 65.000 €.
Mais, je conseille à mes franchisés d’acheter leur fonds de commerce qui a une valeur patrimoniale.
Nous nous implantons essentiellement en centre ville, sur des emplacements de type 1bis. La recherche de local est très importante pour notre marque, nous passons beaucoup de temps avec nos franchisés à déterminer quel sera le meilleur emplacement. Pour la décoration des magasins, des plans sont réalisés par notre architecte. Les franchisés peuvent ensuite choisir les entreprises qui ferons les travaux, mais nous gardons un œil attentif quant au respect du décor.

Quel est le profil du franchisé Lollipops en France ?

Nous recherchons des investisseurs ou des détaillants multimarques, les profils sont variés. A Ajaccio, par exemple, des commerçants qui avaient un magasin de cadeaux de luxe ont ouvert un Lollipops. A Strasbourg, notre franchisée est une jeune femme de 28 ans, qui souhaitait se remettre dans la vie active après avoir élevé son enfant quelques années. Nous l’avons tenue par la main jusqu’à l’ouverture, pour le choix de l’emplacement, le montage de son dossier.

Quels sont vos projets ?

Nous fêtons aujourd’hui l’ouverture du magasin de Lyon, situé à proximité du Virgin, des magasins Diesel et Puma. Ce magasin correspond à un nouveau concept, plus haut de gamme. Nous ouvrons également un magasin dans le Piémont, en Italie, début décembre et un autre à Madrid en janvier prochain. Nous avons des projets à plus long terme, comme l’ouverture du premier Lollipops à Londres en 2005, qui va constituer un gros investissement en terme de temps. Il nous faudra notamment adapter la collection et nos méthodes de vente à l’Angleterre, un pays dans lequel le leader mondial de la vente d’accessoires est très bien implanté.
L'entrée de BNP Développement dans notre capital, à hauteur de 10% il y a quelques mois nous a permis de bénéficier de moyens financiers suffisants pour réaliser ce type d'implantation et donc pour consolider notre développement international.
Notre objectif est de continuer notre implantation en Asie, au Moyen orient et de faire en Italie, en Espagne et en Angleterre ce que l’on a fait en France : établir la légitimité de la marque, mettre en place nos magasins étendards puis ouvrir des franchises. A l’étranger, nous jouons sur notre image de magasin de mode français et même parisien. Notre marque complète est Lollipops Paris. Nos magasins roses avec des meubles Louis XVI évoquent l’esprit français à l’étranger. Et Paris est toujours la capitale de la mode !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

16 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Mode et équipement de la personne : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Simone Pérèle
Simone Pérèle

Marque de lingerie de luxe accessible

Apport 30 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Franchise Lollipops

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour ouvrir une franchise Lollipops il faut un apport personnel de 30 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise maroquinerie
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise maroquinerie

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise L'atelier Papilles
L'atelier Papilles

Apport 120 000 €

Franchise Senior Compagnie
Senior Compagnie

Apport 25 000 €

Franchise Virtual Center
Virtual Center

Apport 80 000 €

Franchise Empruntis l'agence
Empruntis l'agence

Apport 50 000 €

Franchise Signarama
Signarama

Apport 30 000 €

Franchise CF7 Sport Nutrition
CF7 Sport Nutrition

Apport 50 000 €