Dossiers de la franchise

Eclat de Mode 2010

Publié par , le | Franchise mode

Nouvel espace, expositions exclusives, réaménagement…Eclat de Mode innove pour sa prochaine session de septembre. 1er signe du changement : l’entrée se fera désormais par le niveau 1 et non plus par le rez-de-chaussée. Au 1er étage, toute la bijouterie sera regroupée alors que les fournitures pour bijouterie, réunies dans l’espace Elements prendront place au rez-de-chaussée du salon. « Nous avons souhaité réunir toute la bijouterie sur le même niveau. En entrant par le 1er étage, les visiteurs découvriront d’abord le secteur Précieux puis la Fantaisie, les Créateurs et la Haute-Couture », explique Richard Martin, Directeur Adjoint et directeur artistique d’Eclat de Mode. Ce qui n’empêchera pas les acheteurs de produits non finis et certains exposants du salon d’aller faire leurs achats au rez-de-chaussée.

Grande nouveauté : la création de l’espace Gold by Eclat de Mode au cœur du secteur précieux et dédié à l’Or et la Joaillerie. Ce nouvel espace accueillera des marques traditionnelles comme Bellon, Porchet ou Vigoureux et de nouvelles marques à l’instar de Lindsey Mary, De Hania ou Stefere. Au total, Gold By Eclat de Mode regroupera une vingtaine d’exposants.

Depuis plusieurs sessions, le salon soutient la jeune création. Une volonté sans faille de Richard Martin marqué par les années où lui-même était jeune créateur de bijoux. « Historiquement, le salon a toujours fait la part belle aux marques établies et plus commerciales. Ces dernières années, nous défendons aussi les jeunes marques. Cela permet aux acheteurs de découvrir les créateurs de demain. » Pour ces jeunes talents, une tarification est spécialement étudiée au sein de l’espace Cream. Une occasion pour les visiteurs de côtoyer les espoirs du bijou comme Feidt, Vanessa Tugendhaft, Chicadecanela ou Nadja Carlotti. Place aux jeunes créateurs et place à la tendance : dans cet espace, dès 17 :00, un DJ vient faire chauffer ses platines.
Du 3 au 6 septembre, Eclat de Mode va réunir près de 500 marques venues de 35 pays. Richard Martin attend plus de 13 000 visiteurs.



UN POINT SUR LE MARCHÉ DU BIJOU

« En période de crise, les accessoires comme le bijou demeurent un moyen de rester dans la tendance. Le marché de la bijouterie a souffert mais reste optimiste et créatif », affirme Richard Martin. Sur le secteur de la bijouterie fantaisie, on recensait 2800 points de vente en 2007 dont plus d’un quart constitué d’enseignes à vocation nationale. Cette situation offre des opportunités d’expansion aux réseaux organisés qui privilégient toutefois le succursalisme à la franchise. A l’instar d’Agatha qui développe son réseau uniquement en propre ou encore Satellite et Skalli. Cette dernière marque aurait toutefois des velléités pour se développer en franchise. La marque Scooter, qui fête ses 30 ans en 2010, possède outre ses deux boutiques parisiennes, une multitude de corners dans les grands magasins français. L’enseigne Clio Blue se développe quant à elle, en parallèle de ses deux boutiques parisiennes, à travers un réseau de bijouteries multimarques en France et possède également une excellente représentation à l’étranger.
En franchise, certains acteurs commencent à prendre de l’importance. C’est le cas de la coopérative Synalia qui opère sur un marché atomisé avec ses enseignes La Guilde des Orfèvres, Julien d’Orcel, Heure et Montres et Parfait Alibi. Quelques 400 unités au total. En 2009, la coopérative s’est rapprochée de l’enseigne Mégalithes grâce à une prise de capital au sein du groupe Althair qui a créé ce concept de bijouterie. Aujourd’hui, le réseau compte une trentaine de points de vente. L’enseigne Jean Delatour a quant à elle opté pour la commission-affiliation depuis 2007. Aujourd’hui, le réseau compte 85 unités dont une quinzaine en affiliation.


CÔTÉ TENDANCES

 « Depuis les années 1990, on observe une mode plus large. Il n’y a plus un style imposé mais des styles conseillés. Le minimalisme côtoie le maximalisme avec d’un côté des bijoux épurés réalisés le plus souvent avec des métaux précieux et de l’autre des bijoux sculpture. » La tendance, c’est donc d’avoir plusieurs tendances. Une pluralité que les visiteurs retrouveront sur Eclat de Mode.


ECLAT DE MODE EN CHIFFRES

Quelques chiffres de la session de septembre 2009
13891 visiteurs
67,1% de Français
32,9% d’étrangers venus de 88 pays
465 marques dont 53% internationales

Quelques chiffres de la session de janvier 2010
13 529 visiteurs
65% de Français
35% d’étrangers
383 exposants dont 183 venus de France

SALON ECLAT DE MODE
Du 3 au 6 septembre 2010
Paris – Porte de Versailles
Pavillon 5

> Commander votre badge
> En savoir plus sur le salon

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise KIDILIZ
KIDILIZ

Création et distribution de prêt à porter enfant

Apport 0 €

Franchise Aigle
Aigle

Marque française de vêtements outdoor

Apport 50 000 €

Franchise Orchestra
Orchestra

Mode Enfant - Maternité - Puericulture

Apport 90 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mode et équipement de la personne.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Marque française de vêtements outdoor

Aigle

Marque française de vêtements outdoor

Apport 50 000 €

Mode Enfant - Maternité - Puericulture

Orchestra

Mode Enfant - Maternité - Puericulture

Apport 90 000 €

Vêtement enfant, rapport qualité prix excellent

Sergent Major

Vêtement enfant, rapport qualité prix excellent

Apport 60 000 €

Literie, lit et matelas de grandes marques

La Compagnie du Lit

Literie, lit et matelas de grandes marques

Apport 40 000 €

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Culinarion

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Apport 80 000 €