Dossiers de la franchise

Les franchises reviennent au commerce alimentaire spécialisé

Publié par , le | Franchise grande distribution

Alors qu’ils subissaient depuis quelques années une certaine érosion, due à la concurrence des grandes surfaces et à la hausse des prix du mètre carré, les commerces alimentaires spécialisés sont de retour dans nos villes, parfois sous l’impulsion de chaînes franchisées qui souhaitent remettre la qualité et la proximité au centre de leur stratégie de déploiement, que cela soit à travers des concepts de magasins modernisés ou bien par le renouvellement des gammes de produits, adaptés au goût des consommateurs actuels.

Les commerces alimentaires font leur retour

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Le Petit Casino
Le Petit Casino

La proximité d'aujourd'hui

Apport 75 000 €

Franchise Carrefour City
Carrefour City

Magasins d'alimentation urbaine de proximité

Apport 5 000 €

Franchise Carrefour Express
Carrefour Express

Magasin pour toutes les courses du quotidien

Apport 5 000 €

Franchise Carrefour Contact
Carrefour Contact

Les courses du quotidien, ambiance chaleureuse

Apport 5 000 €

Selon une étude INSEE publiée en juin dernier, les commerces alimentaires de proximité ont vu leur part de marché décroître entre 1993 et 2007, de 22% à 17%, le nombre de magasins passant de 120.000 à 106.000 unités, et cela se vérifie particulièrement concernant les boulangeries et les poissonneries.
On constate cependant que ce déclin s’est enrayé depuis le milieu des années 2000, puisque les parts de marché de ce type de commerce connaissent une ascension (à l’exception des boucheries et des poissonneries), et leur taille augmente si l’on en juge par la moyenne des personnes employées par magasin, qui est passée de 2,3 à 2,9.

commerce alimentaire spécialiséL’étude INSEE insiste sur la place qu’occupe le secteur de l’alimentaire spécialisé en France, puisqu’on compte dans notre pays 95.000 sociétés et entrepreneurs individuels travaillant au sein de 106.000 magasins, et la masse totale des personnes travaillant dans l’un de ces points de vente s’élève à 340.000 individus. La grande majorité de ces magasins sont de taille modeste, puisque plus de neuf magasins sur dix ont au plus 5 salariés.

Des commerces moins nombreux mais plus grands


Si en l’espace de 15 ans, le secteur a perdu 12% de commerces, il faut distinguer de grandes variations en fonction des domaines d’activité. Ainsi, là où le nombre de boucheries-charcuteries a fondu de moitié, les boulangeries ont connu une relative stabilité tandis que les cavistes progressaient de 2%.
Voyant leur succès et leur potentiel de développement, les réseaux de franchises se sont engouffrés dans le  secteur du vin (Cavavin, Nicolas…) ou du pain (Le Fournil des Provinces, La Mie CâlineLe Moulin de Païou, …).  
Et la grande distribution fournit ses armes sur ce marché renaissant, comme le prouve le lancement récent par le groupe Mulliez (Auchan) d’un commerce entièrement dédié aux produits frais, venant concurrencer les marchands de fruits primeurs, ou plus exactement les remplacer, car ceux-ci ont parfois depuis bien longtemps déserté le cœur de nos villes.
les partisans du goutLes Partisans du Goût (puisque tel est le nom du nouveau concept Auchan) propose sur 980 m² un point de vente spécialiste du multi-frais, comprenant une boulangerie, une boucherie, une poissonnerie, un traiteur, un rayon épicerie, des fruits et légumes et une cave à vin.
Après un test d’un an à Halluin (en banlieue de Lille), le groupe a peaufiné son concept et espère séduire les consommateurs à la recherche de produits de qualité, dans un magasin de proximité, et qui ne souhaitent pas opter pour le bio.

Intermarché : Itinéraire des Saveurs

C’est dans le but de ramener vers eux les consommateurs avides de produits de qualité que les Mousquetaires - Intermarché  ont dévoilé et mis sur le marché à la rentrée 2011 sa nouvelle gamme intitulée Itinéraire des Saveurs, « qui a vocation à devenir une marque majeure de notre portefeuille », comme nous l’a indiqué Gilles Briand, responsable Marketing du groupe, rencontré lors du lancement de la gamme.
commerce alimentaire spécialisé Composée de 100 références dès aujourd’hui, Itinéraire des Saveurs en comptera 300 à fin 2012, et les produits évoquent tant le terroir de l’Hexagone que de la cuisine du monde. Ils seront en vente dans tous les magasins du groupe, des unités de périphérie jusqu’aux plus petits formats, les Express. Pour concevoir et fabriquer ces produits, Intermarché a noué un partenariat avec 38 PME françaises « choisies pour la qualité de leur production » indique M. Briand. « Chaque adhérent pourra personnaliser ses étals, en choisissant de mettre l’accent sur des produits locaux, propres à séduire une large cible de clientèle » conclut M. Briand, ceci afin de laisser aux franchisés une liberté de choix dans l’agencement de leur magasin.
 

Pour en savoir plus :
Etude INSEE :
Le commerce alimentaire spécialisé : déclin enrayé ?

 

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mini, super et hypermarchés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 11 derniers articles du secteur