Interview franchise Carrément Fleurs

« Nous avons sans cesse suivi et accompagné nos franchisés »

Daniel Boussira, Directeur Général - le

Directeur Général de Carrément Fleurs, Daniel Boussira revient pour nous sur l'année 2020 chahutée pour son réseau de fleuristes, et se projette dans un avenir porteur d'espoir...

: Alors que les fleuristes ont dû à nouveau baisser leur rideau à cause du second confinement, comment se porte Carrément Fleurs ?

Daniel Boussira 1Daniel Boussira : Il est important de souligner que nous poursuivons les ventes, et ce par différents biais, comme la généralisation du Click & Collect. Nous tenons les consommateurs informés de nos actions par grâce à des campagnes de communication locales et nous avons aussi entièrement revu nos budgets touchant aux réseaux sociaux et à l'achat de mots-clés, pour s'adapter à la situation actuelle.

Quel regard portez-vous sur la fermeture des rayons fleurs des grandes surfaces, décidée par le gouvernement en novembre ?

Il est vrai que cela nous faisait de la concurrence déloyale, mais le risque est de fragiliser plus encore les producteurs de fleurs et de nous contraindre de nous tourner, lorsque nous rouvrirons dans quelques mois, vers d'autres solutions d'approvisionnement. Pour notre part, nous trouvons toujours injuste d'avoir dû fermer nos points de vente, alors que leur petite taille nous permet de gérer facilement les flux et les clients. Il y a donc un vrai débat à ce niveau-là.

Comment avez-vous soutenu vos franchisés tout au long de l'année 2020 ?

Nous avons sans cesse suivi et accompagné nos franchisés, pour leur remonter le moral et leur fait passer le cap, et nous leur avons aussi prodigué des conseils dans le montage de leurs PGE. Après le premier confinement, nous avons eu la chance de bénéficier d'un rebond assez fort à partir de mi-mai, car nous avons pu profiter de la Fête de Mères et l'été s'est bien passé aussi. A fin septembre, nous avions récupéré une partie du retard et quelques magasins étaient en positif. Aujourd'hui, avec la deuxième vague, il est difficile de se projeter et il s'agit d'anticiper les besoins et d'imaginer comment vont se passer les fêtes de fin d'année.

Comment s'est déroulée votre convention annuelle ?

Nous avons dû la décaler de juin à septembre et la convention a finalement bien eu lieu à Saint-Malo, avec des normes drastiques qui ont permis d'éviter toute contamination. Cela signifie que les mesures prises dans nos magasins ont été suivies d'effets positifs, pour la protection des clients, comme celle du personnel, ce qui présage bien de la suite.

Avez-vous poursuivi vos ouvertures dans ce contexte ?

Tout à fait : nous avons ouvert en janvier à Perpignan et nous avons d'autres dossiers actuellement en cours, avec des candidats actuellement à la recherche de locaux. Nos verrons quand se concrétiseront ces candidatures, certainement au cours de l'année 2021.

                 Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Carrément Fleurs ?

Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Pour ouvrir une franchise Carrément Fleurs il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise fleuriste et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités