Interview franchise Crestcom

Interview de Jean-Maurice Béchet, de la franchise Crestcom

Jean-Maurice Béchet - le

A 55 ans, Jean-Maurice Béchet a décidé de changer de vie en se lançant dans la création d’entreprise. Il a choisi la franchise d’origine américaine Crestcom, afin de poursuivre sa carrière dans la formation, mais en se mettant à son compte. Il revient pour l’Observatoire sur ses premiers mois d’activité

: Quel est en résumé votre parcours professionnel ?

Jean-Maurice Béchet : Après des études de physique et de mathématiques à l’Université de Reims, j’ai débuté ma carrière professionnelle en tant que chef de produit pour une société française. J’ai par la suite rejoint Varian, une entreprise américaine spécialisée dans les instruments de mesure, où j’ai pris en charge la création et le développement d’un service de formation pour les clients, tout d’abord en France puis dans toute l’Europe.

Comment votre désir de voler de vos propres ailes s’est-il finalement concrétisé ?

J’avais toujours désiré en mon for intérieur créer mon entreprise, et c’est en 2010 que j’ai sauté le pas, au moment où des personnes de chez Crestcom ont pris contact avec moi car mon profil les intéressait. J’ai étudié le concept de Crestcom et j’ai trouvé qu’il correspondait à mes aspirations. J’ai alors rencontré Hervé Genevois, responsable de la franchise pour la France, et le courant est tout de suite passé entre nous.
Les choses sont allées relativement rapidement : j’ai suivi une formation de trois jours en Allemagne, au cours de laquelle j’ai pu confronter mon expérience avec des franchisés de tous pays, et on m’a enseigné les bases du process commercial et du marketing propres à Crestcom.

Quelles aides vous apporte le réseau Crestcom ?

Je travaille en solo, mais le réseau est très présent et m’épaule à chaque instant en répondant à toutes mes interrogations, que ce soit au niveau de la master franchise française ou du siège du groupe, situé à Denver, ville où j’effectuerai d’ailleurs une nouvelle session de formation dans quelques mois, afin d’approfondir les aspects pratiques du métier.

Pouvez-vous nous faire un premier bilan de votre activité ?

J’ai réellement démarré en janvier 2011 et pour le moment, je suis en ligne avec mes prévisions. Je suis actuellement en période de prospection et je serai à même de livrer un premier bilan chiffré d’ici quelques mois, mais le volume d’activité est fidèle à ce que Crestcom m’avait présenté et le process fonctionne parfaitement.

Un dernier mot peut-être ?

Je suis très satisfait du soutien et du suivi que je reçois de la part du franchiseur, avec qui j’échange constamment, étudiant avec précision mes succès mais également mes échecs, afin de constamment m’améliorer.

Propos recuueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Coaching : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise INWIN
INWIN

Agence de conseil et formation en stratégie digitale

Apport 0 €

Franchise ActionCOACH
ActionCOACH

Numéro 1 Mondial du Business Coaching

Apport 60 000 €

Franchise Crestcom

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé Crestcom il faut un apport personnel de 22 500 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise formation
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Coaching ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Coaching, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise formation

Actualités

Interviews

Cette enseigne se développe et recherche des franchisés

Franchise YYYOURS FORMATIONS
YYYOURS FORMATIONS

Apport 20 000 €