Interview franchise Délices Lamarque

«Chez Délices Lamarque, nous ne sélectionnons que des artisans d’exception »

Jean-Emmanuel Costedoat-Lamarque, Fondateur - le

Apparus en mars 2011, les Délices Lamarque se positionnent sur le marché dynamique de la « nostalgie, avec une offre de gourmandises qui met en avant les spécialités régionales et artisanales de notre territoire. A quelques semaines de l’ouverture de sa première boutique franchisée à Hyères,  nous avons interrogé Jean-Emmanuel Costedoat Lamarque, le fondateur du concept sur sa politique de sourcing et sa stratégie de régionalisation de l’offre.

: Comment vous est venue l’idée de créer le concept Délices Lamarque. Comment procédez-vous dans le sourcing et le choix des producteurs et artisans ?

Jean-Emmanuel Costedoat-LamarqueJean-Emmanuel Costedoat-Lamarque : Il y a une dizaine d’années je me suis rendu à Las Vegas et j’ai remarqué que dans cette ville, avaient été créées des boutiques à l’ancienne. En rentrant en France, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire dans notre pays. J’ai cogité à la modélisation d’un concept, ce qui s’est traduit par l’ouverture de la première boutique en mars 2011.

Ce métier est une passion pour moi. Je suis passionné par tout ce qui tourne autour des produits. Dès le début, je n’ai cherché que des produits de qualité. Ce rôle me revient. J’ai la chance de pouvoir consacrer tout mon temps à cette recherche. Je cherche toute la journée, en me rendant sur des salons régionaux, chez des artisans et en fouillant dans de vieux livres. A force de fouiner, on finit par trouver.

Qu’est-ce qui dicte votre choix en priorité ? Comment réussissez-vous à vous décider entre tous les artisans présents en France ?

A chaque fois, nous recherchons un artisan de qualité. Pour le chocolat par exemple, nous avons choisi un artisan Meilleur Ouvrier de France : Joël Patouillard, un artisan qui est installé dans la ville de Privat. J’ai traité avec lui et il fournira l’ensemble de nos boutiques en 2013 et 2014.

Autre exemple avec Francis Miot, qui a mis au point un produit spécifique pour nous. Ce confiseur/confiturier est très réputé et a notamment créer les fameuses « coucougnettes ».

A la chaque fois, je choisis des personnes d’exception. L’autre condition est que cet artisan soit encore aux commandes de son affaire.

Une des particularités de Délices Lamarque est également de proposer une régionalisation de l’offre. Pourquoi avoir opté pour cette stratégie ? Quel est le pourcentage de produits communs que l’on trouve dans toutes vos boutiques ?

C’est notre credo : nous voulons proposer à chaque fois un produit de qualité et unique. Nous créons ainsi des boites spécifiques avec des images qui proviennent des villes d’implantation de nos boutiques. Nous essayons ainsi d’adapter le packaging, ce qui permet de régionaliser cette référence et donc d’en faire un produit unique.

Au final, 80% des produits se retrouvent dans tous les magasins. C’est le cas des guimauves et de certaines sucreries par exemple. 80% de nos biscuits sont fabriqués par la Maison Orsoni, qui est située à Marseille.

Nous assistons nos franchisés pour l’élaboration de produits un peu spécifiques à leur région d’implantation. Ces produis originaux et de qualité leur permettent de se démarquer de la concurrence.

Si notre développement en franchise réussit, cela reposera en grande partie à l’originalité et la diversification de notre offre régionale. Cela paie déjà. Sur les 10 premiers mois de l’année 2013, notre magasin d’Albi a d’ailleurs vu ses ventes progresser de + 15% !!

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Chocolat : ces enseignes tendances recrutent

Franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant
Yves Thuriès - Chocolatier récoltant

Premier réseau chocolatier récoltant - double Meilleur Ouvrier de France

Apport 30 000 €

Franchise De Neuville
De Neuville

Rejoignez le n°1 du chocolat français

Apport 60 000 €

Franchise Délices Lamarque

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Intéressé par le secteur franchise chocolat ?
Pour devenir franchisé Délices Lamarque il faut un apport personnel de 30 à 35% de l'investissement total.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chocolat et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise De Neuville
De Neuville

Apport 60 000 €

Franchise Chacun Ses Goûts
Chacun Ses Goûts

Apport 30 000 €

Franchise L'Atelier du Chocolat
L'Atelier du Chocolat

Apport 50 000 €