Interview franchise Délices Lamarque

« Notre concept a montré sa résilience et ses capacités d’adaptation »

Jean-Emmanuel Costedoat Lamarque , Directeur Général - le

Jean-Emmanuel Costedoat Lamarque est le Dirigeant de la chaîne de bonbons à l'ancienne Délices Lamarque. Nous faisons en sa compagnie un point sur le déploiement du réseau et sur les profils recherchés pour s'étendre...

: Quel est le concept de Délices Lamarque ?

Jean-Emmanuel Costedoat Lamarque  1Jean-Emmanuel Costedoat Lamarque : Délices Lamarque se positionne sur le marché dynamique du vintage, et sur le créneau porteur de la nostalgie. Notre concept, c’est l’atmosphère heureuse d’une boutique à l’ancienne, des produits d’artisans de qualité irréprochable, et une ambiance unique, différenciante, incomparable… A la simple évocation des mots « bonbon », « biscuits », « chocolats », les papilles s’emballent. Les bonbons enchantent toutes les générations et génèrent des souvenirs communs : on recherche des bonbons disparus, des noms, des goûts, des moments et des lieux. Les biscuits et chocolats s’ajoutent pour compléter un feu d’artifice de gourmandises destinées à tous. Gourmandises « réconfort », gourmandises « cadeau », gourmandises « récompense ». Synonymes de plaisirs et de convivialité, les gourmandises sont précieuses et humanisent les relations entre les individus.

Recherchez-vous un profil de franchisé particulier ?

Il n’y a pas d’impératifs pour intégrer le réseau Délices Lamarque, nos membres viennent de tous horizons et notre concept a été rigoureusement modélisé pour permettre à chacun de s’épanouir dans son projet d’entreprendre. Les candidatures de commerçants souhaitant réorienter leur activité sont les bienvenues, si l’emplacement exploité est conforme aux exigences de notre réseau.

Quelle formation fournissez-vous aux candidats qui vous rejoignent ?

Notre formation de déocmpse en deux temps et elle s'étend sur une semaine entière :
Premier module : au siège du réseau, consacré aux processus internes, à la réglementation, et aux fournisseurs.
Deuxième module : immersion totale dans une succursale encadré par un de nos franchisé, afin de se familiariser au métier de commerçant, comprendre l’organisation d’une journée de travail, et du système de caisse.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés pour 2021 et au-delà, en termes d’ouvertures ?

Le développement de notre enseigne se poursuit comme prévu. Tout en renforçant et accompagnant nos franchisés en place, nous avons eu le plaisir d’ouvrir à trois unités cette année. Notre volonté d’expansion mesurée se traduit par une exigence accrue sur le choix des emplacements, ainsi que sur la sélection de nos futurs franchisés. Nous avons récemment ouvert des magasins à Vannes, Nîmes et Fontainebleau, preuve que notre déploiement se poursuit y compris en temps de crise.

Justement, comment vous êtes-vous adapté à la crise sanitaire ?

Très vite, nous avons mis en place une veille pour nos franchisés. Nous avons organisé des points réguliers, et un soutien téléphonique afin de prendre des nouvelles et traiter les remontées de besoins. Le nerf de la guerre durant ces jours d’arrêt d’activité, c’est de préserver la trésorerie. Nous avons donc guidé les franchisés dans le maquis des aides (fonds d’urgence, PGE, reports de charges), afin qu’ils bénéficient au maximum de ces outils. Nous avons également décidé de supprimer l’intégralité des redevances durant cette période si particulière. Afin de soutenir nos franchisés, nous avons envoyé gracieusement un kit complet de redémarrage à chaque unité : gel hydroalcoolique et distributeurs, marquage au sol, visière personnalisée à l’enseigne, et signalétique boutique. Nous devons être exemplaires sur ces points, car c’est aussi dans ces moments difficiles que se concrétise l’essence même de notre conception de la franchise : une confiance mutuelle, et des actes responsables.

Aimeriez-vous ajouter un mot de conclusion ?

Notre concept a montré sa résilience et ses capacités d’adaptation durant cette crise sanitaire qui se poursuit. Nous sommes persuadés que les boutiques de centre-ville ont un avenir, mais il faut proposer une expérience client exemplaire pour assurer leur pérennité. C’est justement la force des boutiques Délices Lamarque, un univers inimitable, et des produits de haute qualité.

                      Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Délices Lamarque ?

Franchise Délices Lamarque
Délices Lamarque

Confiserie, Biscuiterie, Epicerie fine à l'ancienne

Apport 30 000 €

Intéressé par le secteur franchise chocolat ?
Pour ouvrir une franchise Délices Lamarque il faut un apport personnel de 30 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chocolat et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités