Actualités de la franchise

Un franchisé Daniel Moquet en Maine et Loire explique pourquoi il renouvelle son contrat

le

Franchisé dans le Maine et Loire depuis de nombreuses années pour l'enseigne Daniel MoquetLaurent Supiot tient à expliquer les raisons qui l'ont poussées à renouveler son contrat de franchise. Il a trouvé chez Daniel Moquet une véritable famille qui a su l'accueillir et lui donner les clés pour réussir.
« Au bout de sept années, l'heure est au bilan, et l'on peut dire que c’est une réussite à tous les niveaux ». En effet, Laurent Supiot constate qu’en devenant franchisé pour l'enseigne spécialiste de l'aménagement d'allées, il est entré sur un secteur d'activité à la rentabilité sans pareille et il en va de même pour les revenus, en conséquence.
Les relations avec le franchiseur sont au beau fixe et sa qualité de vie s'est améliorée au fil des années, même si  « c’est un métier parfois stressant, qui demande beaucoup de temps avec de grandes amplitudes horaires, mais on n’a rien sans rien ».
Agé de 54 ans, Laurent Supiot ne souhaitait pas changer d'activité et souhaitant réellement rester chez Daniel Moquet, car il a su tisser des relations de confiance non seulement avec la tête de réseau mais aussi avec ses employés, ses fournisseurs et l'ensemble de ses partenaires.
Le franchisé basé  Montreuil Bellay (49) a donc resigné pour sept nouvelles années il y a quelques semaines et il est ravi de sa décision.
Daniel Moquet se déploie en franchise depuis 10 ans en France, comptant 146 entreprises, dont deux en Belgique et une au Royaume Uni.

Vous souhaitez devenir franchisé Daniel Moquet ?

Franchise Daniel Moquet
Daniel Moquet

Aménagement d’allées, cours et terrasses chez les particuliers

Apport 40 000 €

Interviews

Actualités