Actualités de la franchise

Portrait de Mathieu Faudon, franchisé Daniel Moquet

le

A 25 ans, Mathieu Faudon a créé une franchise « Daniel Moquet signe vos allées » à Valence (26).

Avec Benjamin, Pierre-François, Romain et Mathieu, le réseau de Daniel Moquet compte désormais sur la dynamique d’une équipe de jeunes, entre 20 et 25 ans. Mathieu Faudon voulait voler de ses propres ailes, c’est chose faite. Un vrai défi, pour ce jeune homme de 25 ans qui dispose déjà d’une belle expérience.

Natif d’Aix en Provence, Mathieu mène sa vie professionnelle tambour battant. Arrivé sur le marché du travail à 18 ans après une formation commerciale, il travaille d’abord quatre ans comme commercial sur l’île de la Réunion. Une expérience outre-mer très enrichissante pour devenir autonome. De retour en France, il intègre l’entreprise franchisée « Daniel Moquet signes vos allées » de Joseph Vitale, son oncle, comme ouvrier durant deux ans. Il y apprend la partie technique et produit de sa future société mais aussi la notion de partage et de pédagogie…

Pour lui le partage d’expérience et la transmission de savoir est donc un rouage essentiel d’une entreprise. « Je suis issu d’une famille d’entrepreneurs hyper-solidaires. » Son oncle, avec qui il est aujourd’hui associé, croit en la jeunesse ! Ainsi, il créé son entreprise en toute sécurité car comme il l'explique, « on m’a mis le pied à l’étrier et j’ai acquis des bases solides pour devenir mon propre patron ». Les chantiers ont démarré le 24 août avec trois techniciens. Pour la partie commerciale, il l’anime avec son oncle, chaque après-midi.

Mathieu insiste sur le gain de temps conséquent au développement d’une structure lorsqu’on a juste à dupliquer un concept, qui plus est éprouvé depuis 6 ans par Daniel et Catherine Moquet. Je ne tente pas d’inventer, juste d’apporter ma touche personnelle. Et après un mois d’activité ça marche !

Vous souhaitez devenir franchisé Daniel Moquet Signe Vos Allées ?

Franchise Daniel Moquet Signe Vos Allées
Daniel Moquet Signe Vos Allées

Aménagement d’allées, cours et terrasses chez les particuliers

Apport 40 000 €

Actualités

Interviews