Dossiers de la franchise

Fitness : un secteur qui innove

Publié par , le | Franchise beauté

Mi-août, l’Idea World Fitness Convention, grand salon mondial consacré au secteur du fitness , s’est tenu à Los Angeles. L’occasion de découvrir les dernières tendances en matière de remise en forme , un secteur marqué par son appétit de nouveautés.

Le poids du marché français du fitness demeure difficile à appréhender car aux côtés des chaînes de remise en forme se glissent les clubs indépendants mais aussi les nombreuses associations proposant des activités de fitness . Au final, une étude récente menée par le cabinet Deloitte évalue à 3,3 millions le nombre de Français inscrits à une salle de sport . En 2008, le chiffre d’affaires du secteur aurait avoisiné les 2 milliards d’euros. Si l’on recoupe plusieurs sources, on estime à 3000 le nombre de clubs présents sur le territoire national. 12 % sont regroupés sous enseigne nationale et réalisent 25% du chiffre d’affaires de la profession. Sorti des chiffres, le secteur du fitness demeure innovant avec le lancement de nouveaux concepts et un renouvellement incessant des activités proposées

Toujours plus de nouveautés dans le Fitness

Après la zumba, très en vogue dans les salles de remise en forme françaises, et la latinva voici la batuka, sorte de fitness alliant chorégraphie et cardio. Et après l’aquabiking , qui a converti de nombreux adeptes au sein de l’Hexagone, l’aquarunning vient de faire son apparition dans certains clubs équipés de piscine.
Si les consommateurs sont friands de nouveauté, les gérants de club doivent s’adapter… et investir, alors que le ticket d’entrée pour ouvrir un club franchisé reste élevé. Car si les centres ne s’implantent pas sur des emplacements n°1, ils réclament des surfaces assez grandes pour accueillir les machines et le public. Plusieurs réseaux ont donc pensé à décliner leur concept sous des formats plus petits de manière à réduire l’investissement de leurs partenaires. Ces nouvelles unités d'une surface de 100 à 150 m², contre 200 à 250 m² pour les clubs se développant sur les villes de plus de 50 000 habitants, pourront s'implanter sur des agglomérations plus réduites. Avec cette formule "light", l'entrepreneur souhaite se développer sur une typologie de villes non exploitées à ce jour. Même combat au sein du Groupe Hebe, présent sur tous les segments de marché avec ses quatre enseignes Lady Moving , Moving , Fitness Park et Garden Gym, avec le lancement d'un nouveau format de centre de remise en forme. Baptisés Moving Express, ces nouveaux clubs sont une déclinaison du concept Fitness Park. Ils peuvent s'adapter, avec une taille minimum de 300 m², à des villes de moyenne importance.

Les clubs sont aussi gourmands en personnel. La masse salariale demeure en effet un gros poste de dépense. D’où le développement, aidé par la crise, des unités low-cost. L’Orange Bleue , Fitness Park, Forme Express … Nombreuses sont les enseignes à s’être positionnées sur ce créneau. Ouverts sur de très larges plages horaires, ces clubs proposent des parcs de machines en libre service associés à des cours dispensés sur écran vidéo pour un abonnement mensuel au tarif très léger. Et le succès est au rendez-vous. L’enseigne Fitness Park, grisée par la réussite commerciale du club situé Place de la République, s’apprête ainsi à ouvrir un second club dans Paris intra-muros. Le dernier né sur le créneau low-cost se nomme Forme Express. Crée par Hervé Rivoal, fondateur de la franchise Lady Fitness, ce concept s’appuie sur trois formats de centres allant de 250 à 800 m² pour des investissements oscillant entre 95 et 175 000 euros.

Booster la fidélité de amateur de sport

Positionnés sur un secteur fortement concurrentiel, les clubs de remise en forme doivent composer avec un taux de fidélisation qui reste faible. Une solution : prendre soin de ses abonnées, s’entourer de bons commerciaux…et utiliser les bons outils. Au sein du groupe Hebe, tous les clubs sont désormais gérés en binôme. Pour Eric Kohn, Directeur général du Groupe, « la concurrence est trop bien organisée. Il faut innover pour gagner des parts de marché et, surtout, être paré commercialement. C'est pour cela que nos centres sont gérés en binôme par le franchisé et un commercial. Chacun peut se concentrer sur son activité : le commercial à la vente, au suivi des prospects et le franchisé à la gestion de son centre et à la fidélisation de ses clients. » Le Groupe a également mis en place un nouvel outil CRM afin d’optimiser la relation client. Selon Eric Kohn, vingt clubs ont décidé de le mettre en place et l'activité commerciale au sein de ces établissements a progressé de 20 à 50 % selon les clubs.

Intéressé par le secteur franchise Fitness ?
Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 12 derniers articles du secteur