Actualités de la franchise

Un nouveau film publicitaire pour la franchise Abrico

le

Abrico dévoile son nouveau film publicitaire, à visionner sans attendre :

 

François Rico, fondateur de l'enseigne, en profite pour rappeler quelles qualités il attend de ses équipes :

« Le commerce est une affaire d’humilité et d’écoute active des besoins »

Etre avenant avec la clientèle, percevoir les éléments à corriger dans une vente, choisir un emplacement en fonction du drainage de ses consommateurs potentiels… le sens du commerce ne s’improvise pas. Il s’apprend, sur le terrain et se travail au contact des clients.

« La franchise Abrico  engendre une formation intégrale à un savoir-faire. Il faut donc que les candidats soient aptes à être formés et volontaires, car les egos sont souvent réfractaires aux changements d’habitudes. »

« Le management et la gestion s’apprennent par des manuels. C’est plus dur pour la vente, car la pratique rigoureuse, l’échange vivant est capital pour réussir.
Le commerce moderne est complètement guidé par des facteurs de différenciation – prix, qualité, service, idée originale… - et s’appuie sur des techniques de vente performantes. L’acte de vente reste une affaire essentiellement humaine.
Celui qui n’est décidément pas commerçant ne doit pas rester dans l’arrière-boutique si la taille de l’unité franchisée le lui permet, il doit se lancer pleinement dans l’aventure et aller rencontrer des prospects.
Le savoir-faire organisationnel du franchiseur peut lui constituer une équipe gagnante en comblant ses lacunes.
Mais ce genre d’intervention n’est pas applicable aux démarrages, car il faut avoir les moyens de recruter et d’asseoir confortablement son lancement. »

Aussi, le casting interne de l’équipe du franchisé Abrico  est essentiel dans le montage de sa structure. Ce dernier doit vérifier le sens du commerce de ses acteurs et leurs capacité à accepter d’utiliser les outils et les méthodes du concept  Abrico , lequel de son côté doit être transparent sur ses qualités et défauts “

Le sens du commerce reste cependant une aptitude extrêmement difficile à déterminer et à faire appliquer par des méthodes, si l’individu lui même n’adhère pas au concept, refuse d’affirmer les idées qu’il a défendre et lutte de manière ego type aux contact social et cela même inculqué par des formateurs expérimentés. Le meilleur gestionnaire ou technicien du monde, si il n’a pas de clients, ne fera pas durer son exploitation.

« Lorsque l’on veut devenir entrepreneur, franchisé Abrico , l’humilité joue un rôle extrêmement important. Il faut repartir de zéro, faire le deuil de sa précédente activité – notamment si l’on était salarié -, apprendre un nouveau métier et ne commencer à utiliser ses précédents acquis professionnels qu’après un an d’ouverture et de méthodes Abrico , même si ce délai dépend de l’individu.

L’humilité se démontre également dans la façon de commercer, où il faut donner confiance au client.
Le franchisé Abrico  doit être capable de décharger un camion, ou aller sur une visite de chantier, ou se préparer à aller sur un marché régional et prospecté en arrivant à 8 heures à son agence.

Il doit également savoir sortir de son point de vente, rencontrer des acteurs locaux, faire du lobbying… Ce sont des situations essentielles dans lesquelles j’essaie d’imaginer un franchisé de mon réseau lorsque je le rencontre, pour déterminer s’il a le sens du commerce. »

Il existe de vraies différences entre un commerçant (plutôt passif dans l’acte face au client) et un commercial (plutôt actif).
« Le commercial décide qui sera son client et comment l’aborder, sur un territoire qui n’est pas le sien. Il mettra plus d’affect dans cette relation. Tandis que le commerçant subit le client, il ne le choisit pas. Il montrera alors plus d’empathie, d’écoute ».
« Cela ne doit pas empêcher tout commerçant Abrico  d’avoir une démarche proactive de commercial sur sa zone de chalandise, afin de faire connaître son commerce en dehors de son magasin »,

Ainsi, Le sens du commerce ne s’improvise pas, il se travail et se dompte au contact des prospects. Il est plus que jamais l’incontournable clé de la réussite de tout point de vente Abrico . D’où la nécessité de travailler, autours de nos méthodes, ce potentiel humain que nous avons nativement en nous. Il est le véhicule de notre plate forme de communication, pour identifier très rapidement les besoins de nos client et y répondre avec efficacité.

Communiqué fourni par l'enseigne

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Préservation du Patrimoine
Préservation du Patrimoine

Rénovons mieux, économisons plus

Apport 30 000 €

Franchise Attila
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport 60 000 €

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Isocomble
Isocomble

Apport 30 000 €

Franchise Attila
Attila

Apport 60 000 €