Interview franchise Columbus Café & Co

« Columbus ouvrira 30 restaurants en 2015, dont 80% en province »

Nicolas Riché - le

Créée en 1994, Columbus Café & Co a réussi à se faire une place de choix dans le secteur de la restauration, avec son positionnement de coffee shop à la française, entre le café et le salon de thé moderne. Aussi bien présent à l’origine en centre-ville que dans les centres commerciaux, Columbus Café & Co se développe en franchise et se rapproche des 100 points de vente.  Multipliant les sites d’implantation, l’enseigne a ouvert des corners dans des magasins GEMO, Leroy Merlin, FNAC et est présent depuis novembre dernier dans les IDTGV. A quelques jours du salon Franchise Expo Paris, rencontre avec Nicolas Riché, leprésident directeur général de Columbus Café & Co, qui nous livre ses projets pour les années à venir. Avec comme mot d’ordre : ambition et diversification.

: Le marché de la restauration a été très compliqué et pourtant Columbus Café a fait mieux que résister. A quoi attribuez-vous cette performance ? Quel bilan chiffré tirez-vous de cette année 2014 ?

Nicolas Riché : En 2014, c’est l’ensemble du secteur qui a été touché, y compris la restauration rapide. Dans ce contexte, Columbus Café & Co a bien résisté car le chiffre d’affaires a progressé de + 4% à périmètre constant (contre + 10% à parc constant en 2013).

Notre concept fonctionne bien car il a commencé à prendre racine. Il est bien compris par le consommateur. Quand il entre chez Columbus, le client sait très bien ce qu’il va trouver. Il faut voir que nous intervenons sur le marché du coffee shop, qui est certainement moins mature que dans d’autres segments, comme la sandwicherie par exemple.

Nous avons clôturé l’année 2014 avec un parc de 95 restaurants, tous formats confondus. L’an dernier, nous avons ouvert 23 nouveaux points de vente en France. Ce rythme devrait être légèrement supérieur en 2015.

Une des grosses actualités de la fin d’année 2014 a été l’apparition de Columbus Café & Co sur les lignes iDTGV. Qu’attendez-vous d’un tel accord de partenariat ? Quels ont été les premiers retours de la part des clients ?

Fin 2014, iDTGV a choisi de confier le marché de la restauration à bord des iDTGV à LSG Sky Chefs, le plus grand fournisseur mondial de services à bord, en partenariat avec Columbus Café & Co.

C’est une excellente chose pour Columbus Café et pour les voyageurs qui disposent ainsi d’une vraie offre de coffee shop à bord. C’est un vrai service supplémentaire, avec une pause gourmande de qualité. Ce service a été lancé mi-novembre et notre offre produits va encore s’enrichir dans les prochaines semaines.

Pour cette occasion, nous travaillons avec un spécialiste du catering (LSG Sky Chefs) qui s’occupe de la gestion des équipes dans les trains. Leur formation est assurée par nos soins, comme c’est le cas chez nos partenaires franchisés.

Les premiers clients sont satisfaits. Certains ne connaissaient pas Columbus Café. Ceci est donc positif pour notre image de marque. Au total ce sont plus de 4 millions de clients qui vont voir ou découvrir notre marque à bord des iDTGV. Pour le moment, il est encore un peu tôt pour juger du gain de notoriété mais après 1 an ou 2, nous pourrons tirer un premier bilan sur ce point.

Allez-vous multiplier les opérations de diversification à l’image des corners ? D’une manière, quelles ambitions de développement vous fixez-vous pour cette année 2015 ?

Une des forces de notre concept est qu’il permet de s’implanter partout : centre-ville, centre commercial, retail park, aéroports, corners dans les magasins..Nous venons par exemple d’ouvrir un corner dans un Intermarché, qui est situé à Issy-les-Moulineaux. D’autres implantations de « shop in shop » sont à l’étude. J’aurais l’occasion de vous en reparler très prochainement.

Concernant notre plan de développement, nous sommes assez optimistes pour l’année 2015, avec une ambition de 25 à 30 ouvertures. Même si tous les formats seront concernés, le centre-ville et le centre commercial continueront de représenter le gros des inaugurations en 2015. Columbus Café fonctionne bien partout, comme le témoigne l’exemple de Dreux qui compte 27 000 habitants. Parmi nos futures implantations en franchise, nous pouvons citer Le Mans, Toulouse (avec une 3ème unité), Béziers, Pau, Quimper.

Notre prochain rendez-vous de taille sera le salon Franchise Expo Paris (22-25 mars 2015) où Columbus Café & Co exposera une nouvelle fois !

Nicolas Riché

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 9 votants

Café et coffee shop : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise ETIENNE Coffee & Shop
ETIENNE Coffee & Shop

coffee shop, salon de thé, torréfacteur, vente de thés de cafés et accessoires

Apport 80 000 €

Franchise Le Club
Le Club

Lieu de convivialité Cosy pour pause gourmande. Offres sucrée et salée.

Apport 75 000 €

Franchise Columbus Café & Co

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour créer une franchise Columbus Café & Co il faut un apport personnel de 80 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise café & coffee shop et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise ETIENNE Coffee & Shop
ETIENNE Coffee & Shop

Apport 80 000 €

Franchise Le Club
Le Club

Apport 75 000 €