Franchise camping

Vous souhaitez ouvrir un camping et profitez de la tendance qui revient à la mode depuis plusieurs années maintenant ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le marché du camping et toutes les prestations annexes (activités, animations, piscine, etc)

franchise camping

Analyse du marché du camping en France

Ah, les joies du camping… Les Français n’ont pas attendu la série de films à succès des années 2000 pour en être de grands adeptes. Ainsi, en 2019, on dénombrait près de 10 000 campings aménagés dans l’Hexagone, ce qui représentait près de 893 305 emplacements, pour autant de familles susceptibles de s’y installer pour un week-end ou pour tout un été en fonction des affinités.
Si le camping sauvage est bel et bien interdit depuis la fin des permissives années 70, on compte encore 21% campings non-classés, ce qui signifie qu’ils ne sont pas étoilés. A l’autre bout du spectre, 3% récoltent 5 insignes, ce qu’ils signifient qu’ils sont localisés dans des lieux idylliques, souvent proches d’un cours d’eau, qu’ils sont munis d’une ou de plusieurs piscines et qu’ils offrent des prestations dignes d’un hôtel… avec un prix bien plus serré.
Le chiffre d’affaires du secteur représentait 2.5milliards d’euros en 2017 et il employait 37 000, même si l’activité est évidemment très saisonnière, même si 10% des terrains sont exploités tout au long de l’année.
Cette année-là, on a enregistré 112.2 millions de nuitées pour 22 millions de clients.
La France est le premier marché européen et le second dans le monde, après les Etats-Unis

Hôtellerie Restauration : ces enseignes rentables recrutent

Franchise Maître Corbeau
Franchise Dubble
Franchise Fresh Burritos

Comment ouvrir un camping ?

Alors que ce type de vacances a le vent en poupe, ils sont chaque année plus nombreux à souhaiter se lancer et à devenir entrepreneur dans un camping. Il existe plusieurs types de campings, des hauts de gamme au plus insolites, en passant par les traditionnels bungalows et les tentes.
Première question à se poser : est-ce que le projet vous motive réellement ? Avez-vous le compétences nécessaires et requises ? Et pensez-vous que votre vie personnelle et votre vie professionnelle peuvent s’accorder ? Car exploiter un camping n’est pas un sacerdoce, et il faut savoir que vous serez amené à y passer non seulement une bonne partie des journées de votre semaine, mais aussi du week-end, comme tout lieu touristique ouvert 7 jours sur 7.
Il faut sélectionner avec soin l’emplacement, car il s’agit d’attirer les vacanciers en leur vendant du rêve. Le camping peut se trouver à la mer, à la montagne ou à proximité d’une ville historique mais dans tous les cas, il devra être accessible à pied ou en voiture.

Quel est le profil nécessaire pour ouvrir ?

Comme pour toute franchise, le critère principal pour savoir si vous avez le profil adéquat pour rejoindre un concept de franchise, est d’abord d’être persuadé que vous croyez dans le concept que vous souhaitez rejoindre. En effet, en signant votre contrat, vous serez liés à l’enseigne pendant une dure pouvant aller jusqu’à 7 ans voire plus et il faut donc être certain de son choix.


Il s’agit donc d’être capable d’adopter les codes de votre marque sur l’ensemble des supports de communication, mais aussi de suivre à la lettre les préceptes qu’on vous aura enseigné au moment de la formation initiale. Une fois l’activité lancée et votre camping bel et bien ouvert, il faudra faire preuve de qualités de meneur d’hommes, car on exploite un camping non pas seul mais avec une équipe assez étoffée.


Il faut aussi avoir l’esprit d’équipe vis-à-vis des autres franchisés du réseau, et partager avec eux les informations et appliquer ensemble les bonnes pratiques pour progresser tous ensemble.
En dehors de cela, on recherche aussi chez les franchisés des capacités à gérer ses comptes au plus près, à investir dans les hommes et dans les équipements avec soin et à faire fructifier le concept sans le dénaturer.

Rentabilité : ouvrir un camping, est-ce rentable ?

Il faut bien entendu établir un business plan sérieux pour se lancer dans cette activité à son compte. La rentabilité n’arrive qu’au bout d’une ou de deux saisons, car au départ, il faut bien sûr tout préparer et tout construire… à moins que vous n’optiez pour une reprise.
Car la franchise offre aussi la possibilité de prendre la suite d’un gérant souhaitant changer de vie (suite à des événements personnels ou professionnels) ou bien pour faire face à un simple départ à la retraite.
Pour augmenter ses revenus et sa rentabilité, il est conseillé de proposer des prestations supplémentaires, et ne pas se contenter d’offrir à la clientèle un simple terrain nu où aligner leurs tentes.

On peut par exemple ouvrir un restaurant, qu’il s’agisse d’un simple snack ou d’un lieu plus recherché et élaboré, car même si les estivants des campings souhaitent faire des économies, cela ne les empêche pas de s’octroyer un petit plaisir de temps à autre en dinant et en se faisant servir sur place. Privilégier les produits locaux et frais, issus du terroir, constitue un avantage par rapport à un restaurant lambda dépourvu de cachet.
Autre source de revenus, implanter un magasin dans l’enceinte du camping. Les possibilités sont infinies ou presque, allant de l’épicerie à la laverie. Les campeurs peuvent apprécier de trouver sur place du matériel sans forcément l’acquérir : pourquoi ne pas mettre en place un système de location pour la vaisselle, les duvets, les réchauds ou tout autre accessoire indispensable quand on part en camping.

Ouvrir un magasin : en indépendant ou en franchise ?

Au final, une fois toutes les options bien pesées, vaut-il mieux ouvrir son camping en indépendant ou en franchise ? Pour être honnête, il est évident qu’opter pour une marque déjà établie vous facilitera grandement les choses, non seulement pour la création et l’installation de votre lieu de villégiature, mais aussi pour communiquer à son propos et pour y attirer les touristes.
Faire partie d’un réseau vous apportera une notoriété immédiate, non seulement dans la zone où vous vous trouvez mais aussi au niveau national. Car votre franchiseur aura sans aucun doute mis sur pied une stratégie de référencement sur le web, qui vous amènera automatiquement des internautes à la recherche de leur prochain lieu de vacances.

parmi les réseaux en développement, citons Flower Campings, Camping Indigo, Welcome Campings ou Kawan Villages mais la liste est loin d’être exhaustive.
A contrario, rester indépendant vous permettra d’être libre de vos faits et gestes et vous permettra aussi d’économiser la redevance habituellement prélevée par tout franchiseur, de l’ordre de 2 à 5% du chiffre d’affaires, en échange de l’exploitation de sa marque.
De récentes études ont tendance à prouver que la pression financière a tendance à profiter aux campings faisant partie de chaînes (en propre ou en franchise) car le système fait diminuer les coûts de revient, en favorisant les synergies. Une étude Xerfi a montré à ce sujet que le chiffre d’affaires de ces chaînes a cru de manière 1.6 fois plus rapide que cela n’a été le cas chez les indépendants, au cours des années 2010.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

4 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)