Franchise foodtruck

Le marché des food trucks est très à la mode car il se place en véritable alternative à la restauration rapide à emporter ou sur place. Ouvrir un food truck permet à des entrepreneurs de se lancer dans leur projet avec un apport relativement faible avec des concepts allant de la restauration rapide au secteur de la beauté. Ce marché ne s’est pas encore développé en franchise même si l'on voit de temps à autres des réseaux de franchises décliner leur concept en food truck. Le principal problème résidant dans le fait que la zone d’exclusivité ne peut être assurée au franchisé ce qui influe grandement sur la rentabilité.

Franchise MONSIEUR ALBERT - Créateur de Hot Dogs
MONSIEUR ALBERT - Créateur de Hot Dogs

Premier réseau de franchise de Hot Dogs en France ! French Guys Do it Better !

Monsieur Albert a pour mission de changer l'opinion général du Hot Dog de tous les français. Pour ce faire il propose des Hot Dogs Gourmets de grande qualité à des ...

Apport : 50 000 €

Franchise GREEN TUKKY
GREEN TUKKY

L'enseigne écolo qui réinvente la restauration ambulante

Goûtez à la liberté avec Green Tukky ! Le concept écolo-gourmand qui révolutionne la restauration ambulante ! Vous proposez une large gamme de produits sucrés et salés (glaces, crêpes, paninis, ...

Apport : 15 000 €

PUR etc.

Concept de restauration bio

Comptant quatre adresses à Strasbourg (dont l'établissement-pilote) et quatre en région parisienne, PUR etc. est un concept de restauration surfant sur la vague bio, et proposant aux clients des produits ...

Apport : 80 000 €

La Brigade

Street food et restaurants de viande slicée

La Brigade c'est le premier concept de street food carnivore en France ! Lancé en 2013 par Tristan et Edouard, deux copains fans de barbak, ce concept unique vous permet ...

Apport : 150 000 €

Eat The Road

Frites, hot dogs et dessert maison

Eat The Road propose au sein d'un camion des produits frais et de qualité préparés sous les yeux des clients. Créé en 2013, le concept a le vent en poupe ...

Apport : 0 €

Le Camion Qui Fume

Première enseigne de food truck en France

Créé en 2011 par Kristin Frederick et Frédéric Fédière, le Camion Qui Fume est la première enseigne de food truck en France. Le concept est très simple mail il fallait ...

Apport : 0 €

Lari's & Co

Concept de food-truck régional du sud ouest

C'est à Agen dans le Lot-et-Garonne que se déploie en licence de marque Lari's & Co, concept de food-truck régional. Après un lancement réussi en 2013, un premier licencié a ...

Apport : 1 000 €

Thaï la Route

Food truck de cuisine thaïlandaise

Suite au succès du restaurant thaïlandais Khaosan Road, ses tenanciers ont souhaité en décliner une version mobile et c'est en 2013 que le food-truck Thaï la Route effectue ses premiers ...

Apport : 0 €

Le Boudoir des Cocottes

Salon de beauté mobile sur 4 roues

Créé par deux amies d’enfance, Le Boudoir des Cocottes a été pensé par Ingrid et Estelle, deux entrepreneuses déjà à la tête d'une agence de communication mobile : Zoum Zoum. ...

Apport : 0 €

Le food truck, un concept innovant

Né aux États-Unis dans les années 2000, le food truck, littéralement le « camion nourriture », est un restaurant nomade. Variante des échoppes ambulantes, baraques à frites, camions-pizzas et autres cantines mobiles, le concept n’apparaît pas révolutionnaire en soi. Cependant, en articulant communication et gastronomie, le food truck se distingue et innove. À la faveur d’un buzz savamment entretenu, en effet, chacun peut connaître, chaque jour, l’emplacement du camion. Ainsi Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux sont-ils les porte-voix du food truck. À cette maîtrise des médias s’ajoute une cuisine originale de qualité. Cela accroît le caractère événementiel de son arrivée, annoncée en fanfare sur le net. Cuisine régionale ou exotique, c’est avant tout des mets de caractère que proposent les food trucks. Des plats mexicains pour El camión, des produits du Sud-Ouest pour le Canard Huppé, des recettes thaïes pour Tooq Tooq, des classiques californiens pour Cantine California, etc. Chaque restaurant revendique ainsi une identité forte.

L’emplacement, un enjeu stratégique pour ouvrir un food truck

Publiée l’an passé par Territoires & Marketing, une étude recensait 350 food trucks dans l’Hexagone. S’il continue de progresser, le phénomène reste cependant cantonné aux villes et relève de l’initiative d’indépendants. De fait, les exemples de franchise food truck à l’américaine restent confidentiels en France. À l’exception d’expériences en réseau, comme le Camion qui fume, le pays accuse un retard dans ce secteur.

La raison ? la réglementation en vigueur qui limite le nombre d’emplacements sur la voie publique. Ainsi, sans le feu vert de la mairie, un food truck n’a pas le droit de travailler dans l’espace public. Or, pour des raisons de concurrence ou de nuisance, cet agrément n’est actuellement délivré qu’au compte-gouttes. Le domaine privé peut alors constituer la solution. Avec l’accord du propriétaire et l’acquittement d’une redevance, en effet, il est possible de stationner sur des terrains privés. On peut, par exemple, se garer sur le parking d’une entreprise pour capter la clientèle du déjeuner dans les zones industrielles. On peut aussi choisir de varier ses prestations et privatiser son food truck pour des événements plus ponctuels.

Comment créer un food truck en franchise ?

Le prix d’un camion aménagé oscille entre 20 000 et 100 000 euros, selon son standing. À cela s’ajoute l’achat d’un stock de départ et un fonds de trésorerie. Si cet investissement est loin d’être négligeable, il reste cependant modique en comparaison du capital nécessaire à la création d’un restaurant. Pour les plus prudents, la location d’un camion aménagé va s’imposer de soi. Parce qu’elle permet d’expérimenter son concept à moindres frais (environ 50 €/ jour), cette solution provisoire est largement plébiscitée par les créateurs de food truck au démarrage. Par ailleurs, il faut accomplir les formalités administratives et connaître la réglementation Ainsi, si aucune qualification n’est requise pour exercer, il faut s’inscrire au Centre de Formalités des Entreprises pour acquérir une carte « d’ambulant ». En outre, comme toute activité de restauration, le food truck est soumis à des règles sanitaires. Une formation à l’hygiène alimentaire (HACCP) doit être suivie par un membre de l’effectif.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

810 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)
Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs