Dossiers de la franchise

Fitness : les nouvelles tendances

Publié par , le | Franchise beauté

Où en est-on en matière de fitness en France ? Il existerait entre 4 300 et 4 600 clubs en France pour un taux de pénétration fixé à 8,5% et on compterait environ 5,5 millions d’adhérents et 12,7 millions de pratiquants. La croissance du secteur est tirée par l’offre low-cost qui s’est largement développée au sein de l’Hexagone. Le fitness réalise en France un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et le prix de l’abonnement moyen s’élève à 42 euros.

Le fitness est devenu un sport de masse en France avec une pratique intergénérationelle. Ainsi, 35% des Français ont déclaré avoir pratiqué une activité de fitness au cours des 12 derniers mois et 4 millions de personnes désirent se mettre au fitness.

Un beau potentiel de développement


Il reste toutefois 21 millions de non pratiquants à convaincre. Et il faut noter que 6,3 millions sont d’anciens pratiquants. On observe un turn-over très important même si en dix ans le nombre de pratiquants a augmenté de 15% avec 4 millions de pratiquants supplémentaires.


Pourquoi pratique-t-on le fitness ?


Dans l’ordre, les personnes se mettent au fitness pour améliorer leur santé, pour améliorer leur apparence physique et enfin pour se faire plaisir.


Où pratique-t-on le fitness ?


59% des pratiquants se retrouvent en salle tandis que 41% pratiquent à domicile. Enfin, 18% choisissent de s’entraîner en extérieur. Et on note que la multi-pratique se développe puisque 27% des pratiquants en salle pratiquent également dans un autre lieu, dont 20% à domicile. On recense 6 millions de pratiquants de fitness en salle et 2 millions en salle de sport. Les femmes sont plus nombreuses à pratiquer en salle que les hommes (65% contre 35%).


Quelles sont les motivations pour pratiquer en salle ?


Les adeptes du fitness viennent en salle pour trouver des cours collectifs et des conseils, pour se motiver à plusieurs et pour les équipements.
En salle, 46% des pratiquants suivent des cours collectifs, 40% font du cardio training et 39% de la musculation. Il faut noter que le crossfit est une pratique en très forte progression.
L’engouement pour les pratiques douces
Le yoga compte de plus en plus d’adeptes en France. On recense ainsi 2,5 millions de pratiquants, un chiffre en explosion.
Le prix est une clé d’entrée et c’est un élément clairement regardé par les pratiquants en salle. Bien entendu, ce sont les jeunes, et donc ceux qui ont le moins de ressources, qui sont le plus attentifs aux tarifs des abonnements. Les seniors, qui représentent 15% des pratiquants, sont enclins à dépenser plus tous comme les adeptes des sports de combat qui constituent un public hors norme.
Le positionnement de la salle est également une des clés d’entrée tout comme le besoin d’accompagnement. Les pratiquants recherchent ainsi la qualité que ce soit au niveau du matériel ou au niveau du coaching.

Les enjeux de demain


La fidélisation constitue clairement un enjeu pour les chaînes de fitness. Rappelons que 6,3 millions de personne ont arrêté leur pratique. Pour tenter d’enrayer ce turn-over et de garder ses adhérents, les enseignes doivent mettre plus de flexibilité dans les horaires d’ouverture, mais aussi les horaires des cours pour s’adapter aux contraintes professionnelles des pratiquants. Autre axe prioritaire : la formation de l’ensemble du personnel. C’est clairement avec cela que les clubs peuvent arriver à se différencier et fidéliser leurs adhérents. Car le process de vente constitue le premier outil de fidélisation. Il faut que l’expérience client soit unique pour faire la différence avec la concurrence.
Pour attirer plus d’adhérents, les clubs vont devoir faire des efforts au niveau des tarifs et prendre soin à l’ambiance. Le potentiel de développement est énorme. En France, 4 millions de personnes désirent se mettre au fitness et le taux de pénétration demeure bien plus faible que dans les autres pays européens.
Si on regarde à plus long terme, on peut penser que certaines technologies vont révolutionner l’expérience en club. Ainsi, les acteurs vont devoir compter avec l’intelligence artificielle. Est-ce que demain les cours seront donnés avec des hologrammes, des robots, de l’humain virtuel…

Les acteurs en présence


Le marché du fitness est en pleine ébullition en France. On observe une expansion de l’offre avec des propositions low-cost ainsi qu’une hyper-segmentation de l’offre avec des abonnements allant de 4,95 à 600 euros par mois. On peut aussi parler d’hyper-concurrence sur certains territoires. A Bordeaux, l’offre est par exemple passée de 50 à 140 clubs en quelques années.
Il existerait entre 4 300 et 4 600 clubs en France pour un taux de pénétration fixé à 8,5% et on compterait environ 5,5 millions d’adhérents. La croissance du secteur est tirée par l’offre low-cost qui s’est largement développée au sein de l’Hexagone. Le fitness réalise en France un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et le prix de l’abonnement moyen s’élève à 42 euros.


Les Cercles de la forme : 31 clubs
Wake Up Form : 35 clubs
Elancia : 44 clubs
Feel Sport : 45 clubs
L’Appart Fitness : 50 clubs
Gigafit : 50 clubs
Amazonia Gygagym : 53 clubs
Liberty Gym : 55 clubs
Magic Form : 90 clubs
Vitaliberté : 110 clubs
Groupe Moving (enseignes Fitness Park, Club Moving, Ladymoving) : 180 clubs
Basic Fit : 190 clubs
Keep Cool : 200 clubs
Crossfit Box : 350 clubs
L’Orange Bleue : 360 clubs

L'essentiel de l'article en vidéo :


Source : Etude et analyse du marché de la remise en forme, Union Sport et Cycle / Conférence Les tendances du fitness par Pierre-Jacques Datcharry, Fondateur et Directeur de Fitness Challenges magazines.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 1 votant

Les 14 derniers articles du secteur