Dossiers de la franchise

Franchise/Secteur alimentaire : Un portefeuille d’enseignes très varié

Publié par , le | Franchise commerce

Avec près de 100 réseaux présents dans l’Hexagone, le segment alimentaire offre un vaste choix pour un candidat à la franchise.
De la boulangerie traditionnelle, aux chocolatiers, en passant par les cavistes, la franchise couvre quasiment tous les créneaux. 

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise La Mie Câline
La Mie Câline

Terminal de cuisson en franchise

Apport 60 000 €

Franchise Boréa
Boréa

Boulangerie Patisserie restauration boulangère

Apport 120 000 €

Franchise Brioche Dorée
Brioche Dorée

Leader mondial de la restauration rapide à la française

Apport 100 000 €

Franchise ETIENNE
ETIENNE

coffeeshop, salon de thé, torrefacteur, vente de thés de cafés et accessoires

Apport 80 000 €

Plus de 7400 unités franchisées en France pour le secteur alimentaire. Les 94 enseignes de franchise bénéficient donc d’une forte visibilité dans l’Hexagone.
Ces réseaux représentent de plus près de 8% des enseignes présentes en France, et 15% des franchisés aujourd’hui en activité.

Richesse d’offre dans le pain

La boulangerie traditionnelle et plus encore les terminaux de cuisson sont depuis des dizaines d’années les porte flambeaux de la franchise dans ce domaine. Qui ne connait pas en effet une enseigne comme Paul – qui fête ses 120 ans cette année- ou La Mie Câline qui reste un modèle de développement en franchise. Sur ce créneau interviennent également des acteurs comme les Fromentiers de France (Fromenterie, Maisons des Pains et l’Epi Gaulois), Histoire de Pains….ou Point Chaud. A noter que la frontière est de plus en plus étroite avec la restauration rapide est mince car la plupart de ces enseignes proposent des menus complets pour le petit déjeuner et le repas du midi.

Cavistes et chocolatiers

A l’image d’une enseigne très connue comme Nicolas (adhérente de la FFF), près d’une dizaine de réseaux se sont spécialisés sur le marché des cavistes, avec chacun un positionnement spécifique (centre-ville, périphérie). Depuis 1978, Inter Caves a opté pour la franchise pour son développement. Tout comme  Cavavin en 1985, et plus récemment  Vinomania ou Savour Club.

Mais un candidat à la franchise a encore bien d’autres possibilités s’il souhaite se lancer dans le secteur alimentaire. Selon son intérêt prononcé pour le produit, il peut décider de rejoindre un réseau de chocolatiers (Leonidas, Jeff de Bruges, De Neuville..), glaciers (Amorino, Häagen Dasz..), spécialités gastronomiques (Comtesse du Barry, Valette..), café ou thés (Coffea..). Sans omettre les opportunités offertes par la distribution alimentaire de proximité : supérettes et supermarchés.

Pour en savoir plus, consultez :
-La liste des enseignes qui recrutent
-Le potentiel du marché du bio 

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerce alimentaire.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 2 derniers articles du secteur

  • Ouvrir une boulangerie en franchise
    14 décembre 2016
    Le pain pour les Français, c’est sacré. Dans les faits, le pain constitue un aliment que les Français consomment quasiment à chaque repas. Résultat : dans nos rues, les boulangeries fleurissent. Et nombre ...
  • L’export, nouveau relais de croissance pour La Pâtisserie des Rêves
    25 avril 2016
    De la rue du Bac en 2009 à Abou Dabi en passant par Londres, que de chemin parcouru par La Pâtisserie des Rêves, une marque emblématique créée par l’entrepreneur touche à tout Thierry Teyssier, en collaboration ...