Dossiers de la franchise

Les distributeurs de parfums et cosmétiques traversent la crise sans trop de turbulences

Publié par , le | Franchise beauté

Neuf milliards d’euros… C’est ce que devrait peser le marché des parfums et des cosmétiques en 2016. Au passage, ce dernier aura cru de 9% selon les experts du cabinet d’études Xerfi. En 2013, « le secteur demeure relativement épargné par les arbitrages des ménages en raison du budget modéré qu’il représente. » L’année passée, les consommateurs ont dépensé en moyenne 125 euros en parfum et cosmétiques.

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Passion Beauté
Passion Beauté

Parfumeries & Instituts de beauté

Apport 100 000 €

Franchise Equivalenza Parfumerie
Equivalenza Parfumerie

Spécialisée en parfums, cosmétiques et arômes

Apport 20 000 €

Franchise Dos-Stress
Dos-Stress

Prévention et Amélioration des problèmes liés au mal de dos.

Apport 6 000 €

Franchise RELOOKING BEAUTE MINCEUR
RELOOKING BEAUTE MINCEUR

Institut spécialiste minceur et beauté

Apport 15 000 €

Sur ce marché des parfums et des cosmétiques, on assiste toutefois à un nivellement par le bas caractérisé, selon Xerfi, par « la multiplication des offres promotionnelles, l’essor des marques de distributeur petits prix, l’apparition de nouveaux concepts d’enseignes positionnées en entrée de gamme, le développement des ventes privées ou encore l’émergence de sites de parfumeries discount. »

Devenir distributeur de parfum : la digitalisation des magasin

Face à ces nouvelles offres, les enseignes de parfumeries sélectives, qu’elles se développent en franchise comme Beauty Success ou Nocibé, qui vient d’être racheté par Douglas, en propre à l’instar de Sephora ou de Marionnaud ou, enfin, en coopérative comme Passion Beauté, « misent sur les volumes pour préserver leur marges. » Ces chaînes continuent de se développer, lancent de nouveaux concepts points de vente ou de nouveaux services… Mais pour continuer à attirer les clients en boutique, ces grands distributeurs « vont devoir mettre en place des dispositifs web-to-store et accélérer leur stratégie numérique en misant sur le cross canal et la digitalisation des points de vente. »

Zoom sur le réseau de parfumeries Passion Beauté

Le réseau de parfumeries Passion Beauté, qui regroupe 160 unités en France et dans les DOM-TOM, déploie depuis avril dernier un nouveau concept qui traduit une volonté de monter en gamme.

Premier groupement de parfumeurs indépendants, Passion Beauté envisage l’ouverture de 10 nouveaux points de vente sur le second semestre 2014. Pour assurer cette croissance, la coopérative recherche des personnes commerçantes dans l’âme et capables de manager leurs équipes. Une expérience de la parfumerie et du bien-être n’est pas obligatoire, le réseau dispensant des formations complètes et un accompagnement dès la signature du contrat.

La coopérative Passion Beauté en quelques chiffres

  • Date de création : 1992
  • Lancement du réseau : 1997
  • Nombre d’unités : 160
  • Apport personnel nécessaire pour lancer son activité : 100 000 euros minimum
  • Investissement global : entre 400 et 500 000 euros HT
  • ​Durée du contrat : 5 ans

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Passion Beauté ?

Franchise Passion Beauté
Passion Beauté

Parfumeries & Instituts de beauté

Apport 100 000 €

Les dernières interviews Passion Beauté

Les dernières actualités Passion Beauté

Les 15 derniers articles du secteur